Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Membre priviégié - sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

Nutrition

Un rapide coup d’œil dans la gueule d'un chien révèle qu'il possède des molaires et des incisives, cela signifie que les chiens sont omnivores.

Les chiens peuvent combler presque tous leurs besoins nutritionnels à partir des graisses et des protéines. Cependant, comme vous le dira tout propriétaire de chien entretenant un tas de compost, ce membre de la famille à quatre pattes est toujours à la recherche de compléments alimentaires comme les fruits, les légumes et les céréales. Même dans la nature, le parent le plus proche et ancêtre du chien, le loup, est souvent à la recherche d'aliments d'origine végétale pour compléter son régime riche en protéines et digne d’un grand prédateur.

Qu’il s’agisse de graisses, de protéines, d'acides aminés, de vitamines D, E et B, ou d’une foule de minéraux tels que le magnésium, le zinc et le phosphore, l’équilibre alimentaire de votre chien est essentiel à sa bonne santé. C’est son équilibre alimentaire qui lui permet d’être tout ce qu’on peut espérer d’un compagnon et bon ami.

Le meilleur endroit pour obtenir des conseils sur ce qu'il faut donner à votre chien pour bien le nourrir, c’est votre éleveur et votre vétérinaire, car ceux-ci tiennent compte de plusieurs facteurs avant de faire leurs recommandations, notamment la race, l’âge, le mode de vie et la santé globale du chien.

Nourriture commerciale pour chiens

Pour se rendre compte de la divergence de conception qui règne dans le domaine de la nutrition canine, il vous suffit de circuler dans les rayons d’un magasin à grande surface pour animaux de compagnie. La variété des marques, des produits, des ingrédients et des suppléments est frappante.

L’association des fabricants de nourriture pour animaux de compagnie (Pet Food Association of Canada) estime que les aliments préparés à des fins commerciales constituent le choix le plus sûr et le plus équilibré pour les animaux de compagnie. L’association maintient que les fabricants effectuent les recherches les plus poussées pour aboutir à des préparations conçues spécialement pour procurer aux chiens tous les nutriments essentiels dont ils ont besoin.

Tout comme les êtres humains, les chiens ont divers degrés de tolérance pour certains ingrédients dans leur alimentation et il leur arrive parfois de développer une allergie à un certain type de protéine. Si le chien semble léthargique ou si sa peau est sèche et sa robe terne, il ne faut pas hésiter à essayer une autre préparation alimentaire, puis à observer si une amélioration se produit.

En ce qui concerne la quantité, les fabricants de nourriture pour chiens conseillent de se reporter à l'étiquette de l’emballage. En règle générale, en fonction du niveau d'activité physique du chien, il est possible de modifier la quantité suggérée de 10 à 40 % à la hausse ou de 10 % à la baisse.

La nourriture pour chiots contient davantage de calories et de nutriments indispensables à la croissance du chiot. Dans la plupart des cas, il est possible de donner au chien de la nourriture pour chiots jusqu'à l’âge de 12 mois. Dans le cas des grandes races, il est possible de continuer jusqu'à l’âge de 18 mois.

Pet Food Association of Canada (Association canadienne des aliments pour animaux de compagnie)
http://www.pfac.com/learn/importance/index.html

Nourriture maison pour chiens

La tendance à la préparation maison de la nourriture pour chiens a commencé il y a une douzaine d'années et s’est intensifiée à la suite du scandale de la contamination par la mélamine en 2007. Une recherche sur Internet permet d’obtenir de l’information sur la façon de préparer de la nourriture pour animaux de compagnie, on y trouve une large sélection de recettes provenant, entre autres, de magazines sur la vie moderne, de célébrités et de nutritionnistes canins amateurs.

Pour combler les besoins alimentaires d’un chien, le repas doit inclure une source de protéines, une source de glucides, une quantité suffisante de vitamines et de minéraux, ainsi que certaines graisses. Malheureusement, la majorité des recettes proposées sur Internet n'offre pas un bon équilibre en vitamines et en minéraux. Une étude effectuée par l’Université de Californie a révélé que, parmi 200 recettes provenant d’Internet, seules neuf recettes incluaient tous les nutriments essentiels dans des concentrations qui répondent aux normes minimales établies pour les chiens adultes. Le calcium est l’élément le plus souvent absent d’un régime alimentaire maison qui n'est pas équilibré par un professionnel. Il est très difficile pour un novice d’obtenir un mélange suffisant de vitamines et de minéraux essentiels, même en détenant une recette.

Si vous envisagez de préparer vous-même la nourriture de votre chien, nous vous recommandons de commencer par la recette d'un nutritionniste accrédité par l’association des vétérinaires. Nous vous recommandons également d’examiner toute recette avec votre éleveur et votre vétérinaire afin de déterminer si elle est suffisamment équilibrée et complète. Par ailleurs, dès que vous commencez à nourrir un chien avec des aliments faits maison, prenez en note tout changement physique ou tout changement de comportement. Assurez-vous également de faire examiner votre chien par un vétérinaire deux fois par an.

Régimes alimentaires végétariens et végétaliens

Les chiens tirent de la viande la plupart des nutriments essentiels dont ils ont besoin. Par conséquent, il faut s’assurer d’incorporer suffisamment de protéines dans tout régime végétarien ou végétalien pour chiens. Les acides aminés, les vitamines B, le calcium et le phosphore proviennent de l’apport en protéines animales, il faut donc les ajouter aux repas du chien en quantités supplémentaires adaptées et équilibrées.

Plusieurs types de nourriture commerciale pour chiens offrent une formule équilibrée et complète sans recours aux protéines animales. Dans la plupart des cas, elles sont commercialisées pour répondre aux valeurs morales ou éthiques du propriétaire du chien, et non par égard au chien. Contrairement aux humains, l’intestin du chien est très court et ne peut pas absorber les éléments nutritifs provenant de matières végétales. Ainsi, il est possible de préparer une nourriture pour chiens contenant des quantités adaptées de vitamines et de minéraux provenant d’une autre source, mais cela ne signifie pas que ces nutriments seront facilement absorbés et métabolisés par le chien de la même façon que les protéines animales le seraient.

Nous encourageons vivement toute personne déterminée à adopter un régime végétarien pour son chien d'utiliser une nourriture commerciale qui a fait l’objet d’expérience alimentaire et qui répond à tous les besoins nutritionnels de base du chien. Nous recommandons également à ces personnes de consulter un nutritionniste vétérinaire qui est en mesure de leur faire des recommandations supplémentaires. Il ne faut absolument pas imposer un régime végétarien ou végétalien à un chiot ou à un chien reproducteur.

Après un ou deux mois de régime alimentaire sans viande, un chien doit être soumis à une évaluation complète objective de son état de santé. Cet examen de santé doit tenir compte de tout changement dans le poids, le niveau d'activité, l'état de la robe et l’état de la peau du chien.

Il faut ensuite adopter un calendrier d’examens vétérinaires périodiques (deux fois par an) en mettant l’accent sur l'alimentation et la nutrition.

La viande crue, une proposition révolutionnaire

La viande crue, dont la popularité s’est accrue au cours des dernières années, est une solution de rechange à la nourriture commerciale pour chiens. Un nombre grandissant d’éleveurs, d’experts en comportement canin et d’éducateurs vantent une liste complète de bienfaits pour la santé du chien. Ils affirment que ces bienfaits résultent d’un régime alimentaire composé essentiellement de viande crue, d’os, de fruits et de légumes. Selon les partisans de l’alimentation à base de viande crue et d’os (également nommée BARF), cette approche repose sur le fait qu’à l’état sauvage le chien mangerait de la viande crue.

La viande crue peut être achetée fraîche ou congelée, en portions préparées, chez des distributeurs locaux, mais bon nombre d'éleveurs et de propriétaires de chiens utilisent la méthode de préparation maison. Bon nombre de vétérinaires s’inquiètent du potentiel de contamination par le colibacille E. Coli et du potentiel d’intoxication par la salmonelle, en particulier dans le cas de la viande de volaille. Les adeptes de la viande crue estiment que pour la personne effectuant la préparation du repas pour chien, les inquiétudes vis-à-vis du colibacille E. Coli et de la salmonelle ne sont pas différentes de celles qui existent lors de la préparation d’un repas familial. En fait, le risque pour le chien est probablement moindre que celui d’un animal sauvage qui se nourrit des restes d’autres animaux.

Une des préoccupations, que même les adeptes de la viande crue sont prêts à reconnaître, concerne la difficulté de préparer des repas qui comportent l'équilibre idéal de vitamines, de minéraux et d'autres éléments nutritifs. À noter que la plupart de ces adeptes ne recommandent pas ce type d’alimentation pour les chiots ou les chiens souffrant de graves problèmes de santé.

Actuellement, au Canada, l'industrie de la viande crue n'est pas réglementée, cependant plusieurs fabricants ont créé une association chargée de promouvoir activement ses propres normes en matière de production de viande crue d’une manière sûre.

Jusqu'à présent, les vétérinaires et les fabricants de nourriture pour chiens ne sont pas convaincus et souhaitent obtenir d’autres preuves scientifiques des bienfaits de la viande crue. Les partisans du régime BARF vantent leur compilation de preuves anecdotiques; ils soupçonnent que les opposants sont tout simplement soucieux de protéger leurs propres intérêts financiers.

En lire plus sur la viande crue
Raw meat for dogs: Is the theory half baked?

Canadian Association of Raw Pet Food Manufacturers (Association canadienne des fabricants de viande crue pour animaux de compagnie)
http://www.carpfm.ca/

Aliments dangereux pour les chiens

Les chiens sont par nature détritivores et, s’ils en ont l’occasion, se jettent sur tout ce qui ressemble à un repas appétissant ou qui en a l’odeur. Or, les ordures, une corbeille de fruits, un sachet de grignotines, un reste de dîner ou de souper sont trop de tentations pour la plupart des chiens. Le problème, c'est que l'objet de désir de votre chien correspond à une nourriture adaptée pour vous, mais à un poison pour lui.

De nombreux aliments que nous aimons et que nous mangeons quotidiennement peuvent rendre votre chien légèrement malade ou mortellement malade. Voici, en ordre alphabétique, une liste de nombreux aliments courants qui s’avèrent dangereux pour les chiens.

Ail: L’ail peut détruire les globules rouges et ainsi mener à l'anémie. Cela comprend l’ail en poudre, l’ail cru, l’ail cuit ou l’ail déshydraté.

Alcool (bière, vin, spiritueux): L’alcool a le même effet sur le foie et le cerveau du chien qu'il a sur le corps humain, avec un risque encore plus grand de maladie.

Aliments pour bébés: Les aliments pour bébés peuvent contenir de l'oignon en poudre, ce qui est toxique chez le chien.

Aliments moisis: Certains aliments moisis produisent une toxine qui peut causer de graves maladies.

Avocat: L’avocat contient de la persine, une substance qui peut endommager le cœur, les poumons et d'autres tissus.

Bonbons et gomme à mâcher: De nombreux types de bonbons contiennent du xylitol, une substance qui peut entraîner une baisse du taux de sucre dans le sang ou la défaillance du foie.

Caféine: Cela comprend le café, le thé, le cacao, le chocolat, le cola et les boissons stimulantes comme le Red Bull. En assez grandes quantités, la caféine est potentiellement mortelle pour le chien.

Chocolat : Tous les types de chocolat contiennent un agent toxique connu sous le nom de théobromine. Le chocolat noir, le paillis d’écailles de cacao et le chocolat de cuisson non sucré sont très dangereux.

Épis de maïs: Les épis de maïs peuvent provoquer une occlusion intestinale partielle ou complète.

Kaki, pêches et prunes: Les graines de kaki peuvent provoquer une inflammation de l'intestin grêle. Le noyau de la pêche et de la prune peut causer une occlusion intestinale. De plus, ce noyau contient du cyanure qui est un poison.

Muscade: En grandes quantités, la muscade est un hallucinogène qui peut provoquer des tremblements et des convulsions.

Noix de macadamia: Ces noix contiennent une toxine qui peut provoquer des tremblements et de la paralysie.

Oeufs (crus) : Les œufs crus peuvent provoquer une carence en biotine chez le chien. Or, la biotine est essentielle à sa croissance et à la bonne santé de la robe. En outre, les œufs peuvent être contaminés par des bactéries, telles que la salmonelle.

Oignons: Comme l'ail, les oignons peuvent détruire les globules rouges, menant à l'anémie. Cela comprend l’oignon en poudre, l’oignon cru, l’oignon cuit ou l’oignon déshydraté.

Os: Les os cuits peuvent se fragmenter, se coincer dans la gorge ou provoquer une rupture ou une perforation de la paroi de l'estomac ou des intestins.

Pâte à pain: Une fois ingérée, la pâte lève et cause une grande gêne. De l'alcool se produit au fur et à mesure que la pâte gonfle.

Poisson (cru): Le poisson cru peut être contaminé par des bactéries pouvant provoquer une intoxication alimentaire. Le saumon, la truite, l’alose ou l’esturgeon peuvent contenir un parasite qui provoque la « maladie des poissons » ou une « intoxication par le saumon », ce qui est mortel.

Produits laitiers: Les produits laitiers et les produits à base de lait peuvent provoquer des troubles digestifs et des allergies alimentaires.

Raisin et raisins secs: Le raisin et les raisins secs sont toxiques lorsqu'ils sont consommés en grandes quantités. Ils peuvent entraîner une insuffisance rénale.

Sel: Le sel iodé et les aliments salés peuvent provoquer des maux d'estomac et une pancréatite.

Tomates et plants de tomate: Ils contiennent de l’atropine (notamment les feuilles et les tiges) qui peut provoquer une dilatation des pupilles, ainsi que des tremblements et des battements cardiaques irréguliers.