Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Les caractéristiques d’un bon exposant

juillet 12, 2019

Photo by Clint ElleryCe n’est un secret pour personne que les exposants sont le cœur de la cynophilie. J’ai assisté à d’innombrables expositions canines et outre admirer les superbes chiens, il est tout aussi intéressant d’observer les exposants. J’ai souvent dit en plaisantant que les gens qui participent aux événements sont tout aussi divertissants que les chiens (de là l’énorme succès du film  « Best in Show »).

Au fil des ans, j’ai vu des milliers de gens exposer des milliers de chiens, et j’ai pu constater que les exposants qui ont le plus de succès partagent certains attributs. Je ne suis ni manieur professionnel ni juge, mais voici quelques caractéristiques qui à mon avis distinguent un bon exposant.

Un bon exposant arrive à l’exposition avec la volonté et le désir de travailler fort avec son chien et de faire de son mieux pour gagner. 
Un bon exposant ne s’inscrit pas à un événementen se disant : « Je ne sais pas pourquoi je me suis inscrit. Je n’ai aucune chance devant ce juge ». Si quelqu’un croit vraiment qu’il n’obtiendra pas un classement devant un juge particulier, il n’a qu’à ne pas s’inscrire dans cette classe ce jour-là.

Un bon exposant est toujours courtois, dans la victoire comme dans la défaite, et il félicite avec sincérité les gagnants.

Un bon exposant attend de voir le classement que d’autres juges accordent à son chien avant de conclurequ’il aurait dû gagner un ruban. Il est conscient que les accusations reflètent son propre caractère plutôt que celui du juge et qu’une telle attitude diminue en quelque sorte le plaisir de la personne qui a gagné.

Un bon exposant, même si son chien n’a pas remporté le Meilleur de la race, reste sur place pour le Meilleur du groupe et le Meilleur de l’exposition. Il reconnait qu’observer les autres manieurs est un excellent moyen d’apprendre et d’améliorer ses propres compétences. 

Photo by Clint ElleryUn bon exposant accorde toujours la priorité et toute son attention aux chiens lors d’une exposition. Il assure qu’ils sont toujours confortables, leur offre nourriture, eau et exercice ainsi que des périodes de repos entre les prestations dans l’enceinte.

Un bon exposant ne retarde pas le jugement; accompagné de son chien, il est toujours à l’heure et à l’endroit prescrit près de l’enceinte.

Un bon exposant ne se vante pas de ses victoires précédentes à voix basse, espérant ainsi influencer le juge. Il sait très bien que le juge ne sera aucunement impressionné et que sa seule responsabilité est d’évaluer les chiens qui sont devant lui ce jour-là. 

Un bon exposant est conscient qu’un juge a une énorme responsabilité lors d’une exposition et que l’enceinte n’est pas l’endroit où afficher des liens d’amitiés qu’on partage peut-être avec lui.

Un bon exposant est toujours prêt à répondre aux questions du public sur les chiens et le déroulement d’une exposition. En étant accueillant, un bon exposant sait qu’il peut encourager la participation des nouveaux venus au sport et au merveilleux monde de la cynophilie!

Un bon exposant écoute attentivement les directives du juge et les suit du mieux qu’il le pourra.
Quoiqu’un accident puisse toujours survenir, un bon exposant assure que son chien ait eu la possibilité de se soulager avant d’entrer dans l’enceinte en lui offrant une promenade. 

Photo by Clint ElleryUn bon exposantr écupère les gâteries qu’il a lancées dans l’enceinte. Il sait que les laisser risque de distraire les autres chiens et d’empêcher qu’ils soient présentés à leur meilleur, sans compter qu’un manieur pourrait aussi se blesser. Un bon exposant est conscient du fait que laisser des gâteries ou des appâts dans l’enceinte d’une exposition tenue à l’extérieur attire les abeilles et les guêpes et qu’un chien pourrait se faire piquer.*

Un bon exposant est un client idéal à l’hôtel. Ils nettoie les dégâts du chien, le garde en laisse dans les endroits publics, et assure que les autres clients ne sont pas dérangés par des aboiements excessifs. Il laisse ainsi une bonne impression de tous les cynophiles.

Un bon exposant reconnait que le monde des expositions canines ne convient pas aux petites natures. Il cherche toujours des nouvelles façons d’apprendre et de s’améliorer et il n’abandonne jamais. Il a l’intention de faire partie de ce merveilleux univers aussi longtemps que possible et il accepte qu’il y aura toujours des hauts et des bas. Il prend plaisir à la compétition et il est fier de présenter son chien de race pure d’exposition à exposition et d’une année à l’autre. 

Avez-vous remarqué d’autres caractéristiques que possèdent les bons exposants? Partagez vos commentaires ci-dessous!

Au plaisir de vous voir le weekend prochain! 
 
*À mon avis, utiliser un jouer donne le même résultat. 

All photos by Clint Ellery

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Canada, CKC member, Ian Lynch, Tips Canada, CKC member, Ian Lynch, Tips

Author InformationInformation sur l’auteur

Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien. Il vit à Toronto avec Measha, son grand caniche. 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Juillet 2019 > Les caractéristiques d’un bon exposant