Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les medias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Le CCC préconise la liberté de choix pour la coupe d’oreilles et de la queue

Malgré l’énoncé de position émis par l’Ordre des médecins vétérinaires du Québec concernant l’interdiction de la coupe des oreilles et de la queue des chiens qui entrera en vigueur le 1er janvier 2017, le Club Canin Canadien continue d’appuyer les éleveurs membres du CCC qui choisissent ces procédures ainsi que les vétérinaires qui sont en mesure de les pratiquer.

Depuis l’annonce de l’interdiction imminente, le CCC a eu plusieurs entretiens avec les médias pour offrir des éclaircissements et réaffirmer la position du CCC : la liberté de choix.

Quoiqu’aucun des 175 standards de races du CCC n’exige qu’un chien ait les oreilles coupées, nous continuons d’appuyer les éleveurs dont les races ont traditionnellement eu les oreilles et la queue coupées et nous appuyons la collectivité vétérinaire et encourageons le libre choix lorsqu’il s’agit d’offrir ce service aux individus qui le demandent.

Notre Club estime que l’interdiction de la coupe d’oreilles ne mettra pas fin à cette pratique puisque ce service continue d’être offert dans d’autres pays, y compris les États-Unis. Choisir d’obtenir ce service chez un professionnel vétérinaire assure que la procédure sera effectuée de manière des plus sécuritaires, conforme aux pratiques semblables utilisées dans l’industrie du bétail.

Le CCC est attentif à l’évolution des valeurs et des attitudes sociétales en ce qui concerne les chiens de race pure et il affirme que les oreilles et les queues coupées font partie de l’histoire de bon nombre de races. Les éleveurs de ces chiens s’adonnent encore à cette pratique pour des raisons d’ordre historique, mais surtout à cause des préoccupations liées à la sécurité chez les chiens de travail.

« Cette nouvelle interdiction a de profondes répercussions sur nos éleveurs membres et l’avenir de leurs races, » dit Linda St-Hilaire, membre du Conseil d’administration du CCC représentant le Québec. « J’appuie sans réserve le droit de nos membres de choisir ces procédures et d’avoir accès à des professionnels qui sont en mesure de les pratiquer sans cruauté. Je continuerai, au nom de nos membres, de préconiser la liberté de choix pour la sécurité des chiens de race pure. »
 
Personne ressource
Linda St-Hilaire
Membre du Conseil d’administration, Québec
Le Club Canin Canadien
lindasthilaire@videotron.ca
AccueilHome > News > 2016 > Février > Le CCC préconise la liberté de choix pour la coupe d’oreilles et de la queue