Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 200 Ronson Drive
Bureau 400
Etobicoke (Ontario)
M9W 5Z9
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

Top Dog en agilité - 2019

Top Dog en agilité – Résultats officiels

À la rencontre des Top Dog en agilité

Un sport dynamique, rapide et rempli de défis, tant les chiens que leur conducteur adorent l’agilité. Les chiens courent sans laisse, dirigés par les indications verbales et gestuelles de leur conducteur, et exécutent rapidement un parcours complexe composé de divers obstacles, y compris des tunnels, des sauts, un slalom et même une balançoire!

Après la perte déchirante de deux de ses chiens d’eau portugais, Tammy Hibberson a décidé de se concentrer sur un sport nouveau pour elle avec sa chienne Quinta, une compétitrice à quatre pattes talentueuse. Quinta n’a pas été immédiatement une étoile de l’agilité, mais Tammy a apprécié l’atmosphère accueillant des amateurs de ce sport. Quinta et elle ont réussi à se hisser au premier rang en 2019!
 
Nous avons échangé avec les conducteurs des dix TOP DOGS en agilité qui nous ont parlé de leurs moments les plus mémorables, ont partagés leurs conseils et davantage  – voici leurs entrevues :  
 

No 1 – Ch. AgMCh. Eauchien's Quinta NP JTX CDX TD RAE2 RMX AgMX3 AgMXJ3 ETD


Nom usuel : Quinta
Chien d’eau portugais
Propriétaires : Tammy Hibberson et Leslie McCracken
Conductrice : Tammy Hibberson
Éleveuses : Leslie McCracken et Tammy Hibberson

Qu’est-ce qui vous a incité à faire de l’agilité? Il y a plusieurs années, je participais à un concours hippique quand j’ai vu une épreuve chien-cheval.  Les chiens avaient tellement l’air de s’amuser que je me suis inscrite à des cours d’agilité avec mon labrador.  Quelques mois plus tard, à un concours hippique local, j’ai pu participer au « hoof and woof » avec mon cheval et mon chien, courant le parcours avec mon chien en portant encore mes bottes et ma bombe. C’était un peu étrange, mais j’ai ensuite voulu en savoir davantage sur l’agilité.   

Quel est l’obstacle préféré de Quinta? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner? Je range de l’équipement d’agilité le long de ma pelouse et presque chaque jour, Quinta se faufile entre le canot et la brouette pour faire un « 2o2o » sur la balançoire.  Je ne lui demande pas de produire ce comportement, mais Quinta fait souvent un « 2o2o » sur la balançoire rangée dans le fond de la cour.  Je ne sais pas si c’est son obstacle préféré mais, comme elle a été beaucoup récompensée pour le comportement souhaité en bout de zone, elle l’adopte chaque fois qu’elle croit qu’elle sera récompensée.  

Quant à ce qui est plus difficile… je ne lui ai pas encore enseigné à se rassembler au saut; c’est plus amusant de courir vite et de prendre l’obstacle droit devant.  Comme je ne lui ai pas appris un ordre pour se rassembler, il arrive parfois que, s’il est nécessaire de se rassembler à un endroit du parcours, Quinta ralentisse pour tous les sauts (au cas où je viendrais me mettre devant elle et la surprenne avec ma tentative de la rassembler).  Par conséquent, nous avons raté quelques pointages de qualification en sauteur pour dépassement du TPS parce que Quinta est prudente et se demande si je vais lui barrer le chemin.

Quinta préfère-t-elle travailler pour de la nourriture, un jouet ou des félicitations?  Quinta court à son mieux quand je peux lui indiquer en temps utile où est le prochain obstacle. Si je peux être en bonne position et que je lui indique dans quelle direction courir sans qu’elle entre en collision avec moi et sans que je doive ralentir pour la laisser passer, elle performe à son meilleur.  Les friandises, les jouets et les félicitations sont une prime pour Quinta, mais ils ne la motivent pas à moins que j’évite d’être sur son trajet et que je lui donne l’information sur l’enchaînement du parcours en temps utile.

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté? Entraîner un chien d’agilité et participer aux concours avec une blessure chronique est tout un défi. Quand j’ai débuté l’agilité avec Quinta, j’étais incapable de porter des chaussures et je devais courir avec des Crocs. Ne pas pouvoir porter des chaussures de course était un inconvénient pour le conditionnement et le travail en agilité, surtout l’hiver.  Grâce à un merveilleux physiothérapeute, j’ai pu porter des chaussures de soutien convenables pour tous mes parcours d’agilité du CCC en 2019. Par contre, je fais la reconnaissance de parcours en Crocs ou en sandales parce que concourir sur plusieurs jours provoque une inflammation.  

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019?  Tellement de choses se sont produites depuis… Quand on réfléchit à la vie avant les restrictions actuelles en raison de la COVID, je pense à la liberté que j’avais de voyager et de concourir à des endroits où je n’étais jamais allée auparavant, notamment la Saskatchewan et l’Île du Prince-Édouard.  Participer à de formidables compétitions d’agilité, voyager partout au pays et rencontrer tant de merveilleuses personnes, voilà ce qui est mémorable. Faire de nouvelles connaissances, voir des chiens et des conducteurs différents, visiter les alentours et découvrir de nouveaux environnements (comme le froid intense de -40C à Edmonton), tout cela fait partie de ma saison de concours 2019 et je n’oublierai jamais.

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important? C’est peut-être un cliché, mais mon conseil est d’apprécier tous les moments passés avec votre chien et les personnes que vous rencontrez en pratiquant l’agilité. Un entraîneur que je respecte beaucoup m’a donné comme conseil de tout faire pour devenir la personne dont mon chien a besoin plutôt que l’inverse. Ne tentez pas d’entraîner et de manipuler un chien pour qu’il devienne ce qu’il n’est pas. Acceptez-le tel qu’il est et appréciez le processus qui vous amènera à votre destination.

Quelle est la prochaine étape pour Quinta?  Il manque trois points à Quinta pour être Grand champion du CCC, titre que nous avions parmi nos objectifs en 2020, avant que la pandémie mette fin aux expositions de conformation du CCC.  En 2019, Quinta est passée en vétéran, ça dépendra du moment où les expositions recommenceront pour décider si je vais tenter d’obtenir les derniers points de Quinta pour son GCH.  La mère de Quinta, Eauchien's Trial Run, était le premier chien d’eau portugais à avoir un GCH (maintenant GCHX) au Canada; peut-être que Quinta marquera l’histoire de son empreinte en devenant le plus vieux chien d’eau portugais à obtenir un GCH!

(crédit photo : Chipperfield Photography)
 

No 2 – AgMCh. Marolou Highway XP CGN JTX AgMX5 AgMXJ5 AgSC


Nom usuel : Highway
Terrier wheaten à poil doux
Propriétaire/conductrice : Diane Guillotte
Éleveuse : Louise Beakes Dubreuil

Qu’est-ce qui vous a incité à faire de l’agilité? Lors d’une promenade, j’ai assisté à une démonstration d’agilité et ma vie a changé. Les participants et les chiens avaient tellement de plaisir ensemble. C’était ce que je cherchais à obtenir, développer un lien spécial avec mes chiens tout en s’amusant.

Quel est l’obstacle préféré de Highway? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner? Highway adore les obstacles à zones de contact, je récompense toujours les zones bien exécutées. La balançoire est l’obstacle qu’elle travaille beaucoup; le transfert de poids, la vitesse, la zone de contact, il y a beaucoup d’amélioration, mais on y travaille encore.

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté? En 2020, avec le confinement, il y a eu une baisse importante du nombre de compétitions au Québec. Highway adore tellement y participer qu’elle était un peu trop enthousiaste sur les parcours. J’ai augmenté la durée des promenades les jours précédents, intensifié les pratiques et tout est revenu à la normale.

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019? Suite aux performances de Highway aux concours de l’Américain Kennel Club, nous nous sommes qualifiées pour la compétition sur invitation en Floride. Invitation que nous avons acceptée.

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important? Toujours choisir une race de chien qui convient à notre style de vie et non en vue de la compétition. Et choisir un entraîneur qui comprend la manière de fonctionner de la race et ce pourquoi elle a été créée.

Quelle est la prochaine étape pour Highway? En agilité, s’améliorer, gagner de la précision, augmenter la vitesse, s’amuser encore plus. On pratique aussi le rallye, l’obéissance, les trucs, le travail de flair, la chasse aux rats et des exercices de conditionnement physique, le tout en s’amusant.

(crédit photo Daniel Gélinas)
 

No 3 – Ch. AgMCh. Novacoast Love Conquers All CGN MXPS JTX AgSCX RAE AgMX3 AgMXJS


Nom usuel : Elias
Berger australien  
Propriétaires : J. Brassard, G. Brault, A. Slauenwhite, C.Veinot
Conductrice : Joanne Brassard
Éleveurs : Angela Slauenwhite et Colin Veinot

Comment avez-vous débuté en agilité? J'ai débuté l'agilité il y a environ 8 ans. Elias est le deuxième chien que j'entraîne à ce niveau.

Quel est l’obstacle préféré d’Elias? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner? Je ne pense pas qu’Elias a un obstacle préféré, mais il n’aime pas vraiment la passerelle. Nous avons dû travailler énormément sur les obstacles à zones de contact car il avait tendance à ne pas vouloir les exécuter.

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté? Elias avait de la difficulté à concourir dans les endroits bruyants mais, avec le temps, il a fait d’énormes progrès et a surmonté ses craintes.

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019? En 2019, j'ai décidé de faire passer Elias de la catégorie régulier à la catégorie sélect, ce fût un moment marquant qui a demandé une certaine adaptation à notre équipe.

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important? Je dirais qu’il faut choisir un bon entraîneur pour s'assurer de bien commencer son chien et de se faire mutuellement confiance.

Quelle est la prochaine étape pour Elias? Si tout va bien, je voudrais qu’Elias devienne un Grand champion d’agilité.
 

No 4 – GCh. AgMCh. AgMChV Baywood Sask River Mission CGN JTV IP CDX RE AgMX3 AgMXJ3 AgMXV5 AgMXJV6


Nom usuel : Mission
Chien d’eau portugais
Éleveuse/propriétaire/conductrice : Brenda Brown
 
Qu’est-ce qui vous a incité à faire de l’agilité?  Quand j’ai entendu parler du sport de l’agilité, ça m’a vraiment intrigué et je me suis lancée en allant au club Red Raiders Agility d’Edmonton, Alberta, dans les années 80.

Quel est l’obstacle préféré de Mission? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner? L’obstacle préféré de Mission est la passerelle. Je crois que le slalom présente un défi pour plusieurs chiens, mais Mission l’exécute très bien maintenant.

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté?  Participer aux concours avec un chien senior n’est pas facile car il faut que Mission soit en excellente santé et réduire au minimum les risques de blessure. Mettre l’accent sur la récupération, la souplesse et la santé en général est extrêmement important. Nous utilisons des produits comme les couvertures et les tapis de cage Back on Track et Mission a différents spécialistes en physio qui s’occupent de la garder en forme.  

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019?  Le point saillant de 2019 a été d’aller au Colorado avec des amis qui ont des chiens d’eau portugais de l’élevage Baywood pour concourir à la nationale d’élevage du Portuguese Water Dog Club of America. Mission a ramené cinq rubans de première place en agilité, de nouveaux titres d’obéissance et de rallye et quelques pointages de qualification en travail de flair.

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important? Nos chiens ont de telles capacités! Entraînez le chien que vous avez devant vous et travaillez à devenir la meilleure équipe en fonction de vos habiletés. Participer aux concours d’agilité est le sport parfait pour créer un lien entre votre chien et vous.   

Quelle est la prochaine étape pour Mission?  Mission aura 12 ans en novembre 2021. Il est en bonne santé et adore travailler, mais nous allons nous concentrer davantage sur les compétitions locales. Nous sommes aussi emballés de voir ses fils et ses filles qui excellent aussi en agilité.

(crédit photo : Chipperfield Photography)
 

No 5 – AgMCh. Chica XP JT


Nom usuel : Chica
Border collie
Propriétaire/conducteur : Richard Chilibeck
Éleveuse : Julie Anderson

Qu’est-ce qui vous a incité à faire de l’agilité? J’ai vu de l’équipement d’agilité pour la première fois dans un champ en Autriche en 2012. J’ai pu prendre le chien d’un ami pour les cours de débutants. Tout un défi quand on ne parle pas allemand et que l’entraîneur ne parle pas l’anglais. Une fois, lorsque le chien tenait mon bras et le tirait vers l’avant, l’entraîneur n’arrivait pas à me faire comprendre pourquoi jusqu’à ce qu’un des élèves traduise pour moi, me disant que le chien voulait que je coure plus vite. Ça, je pouvais, et dès ce moment je suis devenu accro!

Quel est l’obstacle préféré de Chica? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner? Au début, son obstacle préféré était le tunnel. Elle aimait la vitesse et le bruit qu’elle faisait en le traversant. Comme j’étais un novice en agilité, j’ai commencé par la faire s’arrêter sur les zones de contact, mais à mesure que j’améliorais mes compétences, je suis passé à ce qu’on appelle une running contact. Chica est devenue très confuse à la suite de la transition. J’ai d’abord travaillé la palissade et, après beaucoup d’entraînement (de ma part), j’ai compris qu’elle devait avoir des foulées équilibrées en montant et en descendant, que les foulées devaient être égales et que je devais écouter le bruit et non essayer de regarder le chien.  La plus grosse difficulté a été d'obtenir des running contact sur la passerelle. Certaines organisations ne pénalisent pas une zone ascendante ratée, d’autres oui. J’ai donc travaillé pour qu’elle touche tant la zone montante que la descendante, peu importe l’organisation. Tout un défi!

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté? J’ai eu deux revers. Ma fascéite plantaire. Mais pour garder Chica occupée, nous sommes allés faire du travail sur troupeau. Comme bien des chiens de berger, elle a un talent naturel incroyable. Je n’en avais aucun. Elle me regardait, ayant l’air de dire : « tu attends là, j’ai tout compris, je sais quoi faire ». L’autre revers est aussi mien. Après avoir voyagé d’un océan à l’autre en roulotte, en faisant un trajet en zig zag pour participer à autant de concours d’agilité que possible, j’ai fait un burn out. Voyager d’un endroit à l’autre et participer aux concours du CCC, de l’AAC, de l’USDAA, de l’AKC et de l’UKI, plusieurs étant des compétitions de qualification importantes, a été coûteux financièrement et physiquement. 

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019? Être choisi pour faire partie de l’équipe du Canada qui allait au AKC Invitational en Floride et voir Chica gagner la première place dans l’épreuve internationale et la troisième place pour l’ensemble de la compétition. En UKI, Chica a été le chien avec le pointage de plus élevé à la West Coast Cup en Californie du Sud et cela lui a mérité une place aux finales de l’US Open en Floride, où elle s’est classée deuxième.

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important? Choisissez d’abord ce que vous désirez retirer de ce sport. Voulez-vous une activité récréative où les concours sont un moyen de socialiser ou voulez vous être compétitif et aller aussi loin que possible. À une compétition, sur un groupe de plus de 200 chiens, seuls 10 à 15 chiens comptent parmi les meilleurs et n’importe quel de ces très bons chiens peut monter sur le podium. À un haut niveau, les erreurs sont rares et Chica s’est souvent retrouvé à égalité, les deux chiens ayant le même temps, au centième de seconde.

Quelle est la prochaine étape pour Chica? La COVID s’avère un vrai défi et j’ai décidé d’acheter un ranch de 100 acres au sud-ouest de Calgary. Les rénovations et les réparations sont en cours, Chica s’amuse beaucoup à chasser les chiens de prairie, les mulots et les souris. Elle adore aussi la chasse en grange. Qui sait ce que deviendra une partie de la propriété? Trois enceintes d’agilité, de l’espace pour la chasse en grange, le travail sur troupeau? Toutefois, la plus grande partie de la propriété sera louée comme pâturage pour un troupeau de Black Angus. On verra avec le temps ce que l’avenir nous réserve. 

(crédit photo : Nina Sage)
 

No 6 – AgMCh. AgMChS Marolou Cours Izzy Cours CGN XPS JTX


Nom usuel : Izzy
Terrier wheaten à poil doux
Propriétaire/conductrice : Sylvie Marchand
Éleveuse : Louise Beakes Dubreuil
 
Comment avez-vous débuté en agilité? J’ai commencé à faire de l’agilité avec mon premier chien Théo.  Plusieurs de mes amis pratiquaient cette activité et j’ai voulu essayer.  J’ai eu la piqûre.

Quel est l’obstacle préféré de Izzy? Ça dépend de la journée, du terrain, de la température... mais je crois que ce qu’elle aime le plus, c’est de courir avec moi.

Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner ? Les obstacles à zones de contact, sans aucun doute.  Hyper bonne en pratique, mais en compétition, elle fait tout pour ne pas toucher les zones!

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté?  Vers l’âge de 3 ans, nous avons dû tout arrêter pour cause de maladie.  Ce fût difficile.  Avec l’aide d’une spécialiste, de son entraîneur et de plusieurs amis, nous avons pu remonter la pente et reprendre les activités tranquillement. Aujourd’hui, tout va bien.

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019? Nous avons gagné deux championnats en 2019.  Le premier, nous étions seules avec une amie.  Ce fût assez discret comme victoire.  Mais lors du deuxième, elle était devant son fan club.  Plusieurs étaient là pour l’applaudir.  C’était vraiment l’fun!

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important?  Ne pas se comparer.  Chaque équipe est différente et chaque chien a son propre rythme.  Quand l’humain et le chien font équipe, c’est merveilleux.

Quelle est la prochaine étape pour Izzy? L’année 2020 a été assez tranquille pour tous.  On se souhaite de reprendre les compétitions en 2021 et, pourquoi pas, gagner un autre championnat en 2022?

(crédit photo : Lise Paquette)
 

No 7 – AgMCh. Cassbar's Kickstart My Heart NP AgMXJ2


Call Name : Fable
Berger Shetland
Propriétaire/conductrice : Suzanne Boldt
Éleveuses : Michelle Rogowski et Renee Hughes
 
Comment avez-vous débuté en agilité J’ai commencé à faire de l’agilité à l’âge de neuf ans avec un border collie venant d’un refuge appelé Montana.  Nous avons gagné notre premier championnat international d’agilité quand j’avais 11 ans. Pour mes 12 ans, mes parents m’ont acheté mon premier chiot, Flip, un beau berger Shetland tricolore. Il a été champion national d’agilité trois fois et champion régional six fois. De plus, Flip et moi avons représenté le Canada à deux championnats du monde d’agilité et à plusieurs compétitions internationales. Ma passion pour le sport a continué de croître et, 22 ans plus tard, j’apprécie toujours tous les moments passés à entraîner mes chiens et à concourir avec eux.
  
Quel est l’obstacle préféré de Fable? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner?  L’obstacle préféré de Fable est la balançoire, elle adore courir jusqu’au bout et y rester jusqu’à ce que la planche touche le sol. Heureusement, il a été plutôt facile d’entraîner Fable, elle n’a pas eu de problèmes avec les divers obstacles, mais nous avons passé beaucoup de temps à entraîner une running contact sur la passerelle.
 
Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté?  J’ai eu beaucoup de chance avec Fable et nous n’avons pas eu de revers à l’entraînement. Il faut par contre que je travaille régulièrement le « reste » à la ligne de départ car elle veut tellement courir que c’est un défi de rester sans bouger. Nous avons passé plusieurs heures à la stabiliser en la testant, en la récompensant et en jouant à divers jeux pour qu’elle se contrôle à la ligne de départ.
 
Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019?  Mon moment le plus mémorable en 2019 a été de représenter le Canada et de participer au European Open au Pays-Bas.  Fable s’est classée 13e au monde (le classement le plus élevé du Canada à cette compétition). De plus, Fable avait été invitée à participer au Purina Incredible Dog Challenge à Avon, Colorado où elle s’est classée 3e dans la catégorie des chiens moyens et petits combinés.
 
Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important?  Trouvez un entraîneur qui est compétent et qui appuie vos objectifs. Appréciez chaque minute passée avec votre chien et assurez-vous de construire une relation solide avec lui, une relation qui existe au-delà de l’agilité.  J’aime surtout la vie de tous les jours avec mes chiens… aller en randonnée, nager, explorer de nouveaux endroits.  L’agilité n’est qu’une petite partie de notre vie, c’est ce qu’on fait ensemble le reste du temps qui rend notre lien unique.
 
Quelle est la prochaine étape pour Fable?  Pour le moment, de longues randonnées et profiter de la température printanière.

(crédit photo Chipperfield Photography)
 

No 8 – Ch. AgMCh. Topiary Go Your Own Way IP CDX RE AgMXJ2


Nom usuel : Mac
Caniche moyen
Propriétaire/conductrice : Lindsay Benbow
Éleveurs : Trevor et Peggy Clarke
 
Comment avez-vous débuté en agilité?  J’ai commencé à faire de l’agilité avec mon premier caniche moyen, Juno, à Edmonton. Mac est mon deuxième chien d’agilité et il a débuté sa carrière en 2015. Avec Juno, je participais aux concours pour me divertir, mais Mac est mon premier chien avec lequel je fais sérieusement de l’agilité.
 
Est-ce que Mac a démontré précocement qu’elle serait une étoile en agilité?  Jeune, Mac était très prometteur en agilité, elle était régulière sur les parcours dès le début. En prenant de la maturité, elle est devenue de plus en plus confiante en elle et notre travail d’équipe s’est amélioré. Mac est une partenaire exceptionnelle et honnête et nous avons passé de nombreuses heures à nous entraîner, à voyager et à concourir ensemble.   
 
Quel est l’obstacle préféré de Mac?  Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner? Son obstacle préféré… il faudrait choisir entre le tunnel et s’envoler au-dessus de la palissade. L’obstacle qui a été le plus difficile à enseigner c’est la passerelle – il faut beaucoup de temps et de régularité pour que le chien fasse correctement une running contact
 
Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté?  À mesure qu’elle devenait plus rapide sur les parcours, on perdait un peu de régularité, il a fallu revenir en arrière et retravailler les bases en y ajoutant de la vitesse. J’ai aussi dû apprendre à être une meilleure conductrice. 
 
Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019?  Dans le cas des concours du CCC, le moment le plus mémorable a été mon voyage et ma participation au CKC Summer Spectacular en Ontario où j’ai eu une excellente fin de semaine. Autrement, Mac et moi sommes allées aux Pays-Bas pour représenter le Canada lors du World Agility Open. Nous avons fait de beaux parcours et j’étais fière de représenter le Canada avec mon petit chien rouge. 
 
Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important?  L’agilité c’est un partenariat entre vous et votre chien. Pour danser, il faut être deux. Nos chiens pratiquent surtout ce sport parce que nous leur demandons et nous devons être reconnaissants quand nous nous présentons à la ligne de départ avec notre ami et complice, peu importe le résultat.
 
Quelle est la prochaine étape pour Mac? J’aimerais recommencer à participer aux concours d’agilité lorsque les restrictions imposées par la COVID seront levées. Je voudrais aussi me qualifier encore une fois pour un championnat mondial. Nous vivons maintenant dans une province différente et nous passons beaucoup de temps à faire des randonnées et à profiter de l’extérieur. Mac adore les randonnées.

(crédit photo : Darcy Evans Photography)
 

No 9 – AgMChS Jackie O Bony De Myra JTS PCD RN AgMXJS2


Nom usuel : Jackie
Berger allemand
Propriétaire : Marie-Johanne Cloutier
Conducteur : Lyse Savard
Éleveuse : Francine Bonin

Comment avez-vous débuté en agilité? En tant que juge d’obéissance du CCC, de l’AKC et du BKC, ma première passion est l’obéissance. Au début des années 90, j’ai commencé à faire de l’agilité avec mon chien comme activité estivale et je me suis inscrite à des concours. Trente ans plus tard, à mesure que Jackie et moi progressions, je me suis rendu compte que je la retenais dans sa progression et qu’il lui fallait une meilleure conductrice. Lyse, ma partenaire, était heureuse de nous aider.

Est-ce que Jackie a démontré précocement qu’elle serait une étoile en agilité?  Jackie est une chienne très polyvalente et démontre beaucoup d’enthousiasme pour tout ce qu’elle fait. Même chiot, il était évident qu’elle voulait plaire.

Quel est l’obstacle préféré de Jackie? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner?  Jackie aime définitivement les tunnels. Je dirais plutôt qu’il a fallu l’entraîner à « ne pas faire quelque chose », et dans son cas, c’est ne pas prendre tous les tunnels qu’elle voit.

Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté? Étant un berger allemand, Jackie a de très longues foulées. Les virages serrés sont toujours un problème pour elle. Il faut savoir la conduire avec compétence pour l’aider à négocier un enchaînement serré des sauts.

Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019? Tout d’abord les résultats d’agilité du CCC de 2018, apprendre que Jackie était le meilleur berger allemand et le numéro 9 du groupe des chiens de berger. Nous étions très fières et cela nous a donné un regain d’énergie.

Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important? Chaque chien est différent. Chaque chien possède des habiletés et a des défis à relever. Peu importe ce qu’il est, n’oubliez jamais de vous amuser. La performance n’est pas une qualification, la performance c’est un chien qui a du plaisir en courant un parcours avec vous.

Quelle est la prochaine étape pour Jackie? Quand la COVID-19 ne sera plus un problème, obtenir des titres en obéissance et faire un peu d’agilité.

(crédit photo : Daniel Gélinas)
 

No 9 – MOTCh. AgMChS Carannagh's Siannfair XPS JT RAE


9-tie-Top-Agility-2019-Jenny-Irish-Setter-pic-Greg-Snyder-1.jpgNom usuel : Jenny
Race : Setter irlandais
Éleveuse : Anne Perkins
Propriétaires : David et Jean Bruce
Conducteur : David Bruce

Entrevue avec David Bruce
Qu’est-ce qui vous a incité à faire de l’agilité C’est ma conjointe Jean qui m’a fait découvrir l’agilité. Nous participions aux concours d’obéissance du CCC depuis le début des années 70. Vers la fin des années 80, en raison de mon travail et de divers engagements, j’ai arrêté de participer aux compétitions, et ce pendant presque 10 ans.
Pendant ce temps, Jean suivait des cours d’agilité avec un groupe de l’Association d’agilité du Canada à London, Ontario. J’ai accompagné Jean à quelques concours comme spectateur et j’ai trouvé que ce sport semblait amusant. Lorsque j’ai pris ma retraite professionnelle en 2011, j’ai décidé de prendre un chien et de participer de nouveau aux concours canins. J’ai pris la décision de faire de l’agilité et de l’obéissance parce que les chiens et leur conducteur semblaient avoir beaucoup de plaisir.
 
Est-ce que Jenny a démontré précocement qu’elle serait une étoile en agilité Dès que j’ai commencé à entraîner Jenny, elle a démontré qu’elle était très intelligente, qu’elle apprenait rapidement, aimait résoudre les problèmes, était très concentrée et appréciait faire quelque chose avec moi. J’ai su très tôt qu’elle excellerait dans tout ce que nous allions entreprendre.  
 
Quel est l’obstacle préféré de Jenny? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner Les sauts sont l’obstacle préféré de Jenny. Le slalom a été l’obstacle le plus difficile à lui enseigner. 
 
Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté À l’entraînement et en compétition, nous n’avons pas connu de revers important; Jenny aimait simplement faire des activités en ma compagnie.
 
Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019? Notre moment le plus mémorable de 2019 a été l’obtention du titre de champion maître d’agilité.
 
Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important Pour les personnes qui débutent en agilité, n’oubliez jamais qu’il s’agit d’un jeu. Vous devez rendre l’agilité amusante pour le chien. Ne le punissez pas pour les erreurs commises à l’entraînement et en concours. Prenez soin de ne pas surentraîner et ne répétez pas le même exercice ad nauseum. N’oubliez jamais qu’en compétition, les problèmes et les erreurs de conduite proviennent du conducteur et non du chien.
 
Quelle est la prochaine étape pour  Jenny? Jenny et moi avons cessé de participer aux compétitions à la fin de 2019 et nous apprécions notre retraite.

(crédit photo : Greg Synder)
 

No 9 – MOTCh. AgMChS Carannagh's Siannfair XPS JT RAE


Aucune coordonnée disponible.

No 10 – AgMCh Auldscotia Destn2shyn Aceilidh MXP AgSC AgMX2 AgMXJ2


Nom usuel : Dazzle
Colley barbu
Propriétaire/conductrice : Leslie Dawson-North
Éleveuse : Lisa Danchuk

Comment avez-vous débuté en agilité? J‘ai fait mes débuts en agilité en 1991, quand j’ai participé à mon premier stage. Je venais d’arriver au Canada à l’époque. J’ai ensuite suivi des cours et l’agilité est rapidement devenue ma passion comme sport canin. Je ne l’ai jamais regretté!
 
Est-ce que Dazzle a démontré précocement qu’elle serait une étoile en agilité?  Le nom officiel de Dazzle est « Destn2shyn » (destinée à briller). Je l’ai nommé ainsi dans l’espoir qu’elle serait brillante en agilité. Le chemin de la réussite est long et plus ça fait longtemps que vous pratiquez l’agilité, plus vous vous rendez compte de toutes les subtilités liées à l’entraînement et à la compétition. J’essaie toujours de me perfectionner et de faire en sorte que nous progressions ensemble pour être la meilleure équipe possible.
 
Quel est l’obstacle préféré de Dazzle? Quel obstacle a été le plus difficile à enseigner?  Dazzle ADORE la passerelle car nous avons entraîné une running contact. Cet obstacle a aussi été le plus difficile à entraîner. Des heures de travail, mais ça a valu la peine!
 
Avez-vous à un moment donné connu un important revers ou commis une erreur et, si oui, comment l’avez-vous surmonté?  Oui, bien sûr, je pense que nous avons tous un problème à un moment donné. Dans le cas de Dazzle, elle partait de trop loin devant le saut, surtout sur de longues lignes droites, lorsque je prenais de l’avance. J’ai beaucoup travaillé la gymnastique au saut. Elle s’est beaucoup améliorée. Cependant, je gère la situation en lui disant DOUCEMENT lors d’un long enchaînement en ligne droite, ainsi elle rajoute une foulée et ça me permet prendre de l’avance.
 
Quel a été votre moment le plus mémorable en 2019?  Participer au CKC Summer Spectacular de 2019 et gagner la division des 24 po. Participer au UKI Western Fall Cup de l’UKI en 2019 et gagner le prix du meilleur chien sautant 24 po, sans oublier l’obtention des titres AgMXJ2 et AgMX2.
 
Si vous deviez donner un conseil à un débutant en agilité, quel serait le plus important?  Je suggère de travailler avec un entraîneur chevronné qui utilise des méthodes positives. En faire plus n’est souvent pas mieux. Si vous vous heurtez à un problème, essayez d’y remédier, mais jouez davantage avec votre chien et entraînez un peu moins pour qu’il gagne en confiance en soi.  N’entraînez pas si vous n’en avez pas envie. N’oubliez jamais, aimez votre chien pour ce qu’il est et non en fonction de l’agilité. Soyez le meilleur partenaire possible pour votre chien.
 
Quelle est la prochaine étape pour Dazzle?  Quand les choses reviendront presque à la normale, nous continuerons de participer aux concours d’agilité et de profiter de tous nos moments ensemble.

(crédit photo : Chipperfield Photography) 

COMMANDITAIRES

Purina-2018-Top-Dogs-Ad-300-600-v2.jpg
AccueilHome > Événements > Top Dogs > Top Dogs 2019 > Top Dog en agilité - 2019