Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les medias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Le Club Canin Canadien demande qu’on supprime toute mention de races spécifiques du Règlement sur le contrôle des animaux de Montréal

Pour diffusion immédiate
 
Le pit bull n’est pas une race définissable
 
Toronto, le 6 octobre 2016 – En tant que bureau d’enregistrement principal des chiens de race pure au Canada, le Club Canin Canadien (CCC) maintient un registre dans lequel sont inscrites 175 races, et le «pit bull» n’en fait pas partie. Pourquoi? Parce que la race n’existe pas. Le CCC soutient que le «pit bull» n’est pas une race définissable et demande à la Ville de Montréal de supprimer toute mention de races spécifiques du Règlement sur le contrôle des animaux en faveur d’une loi sur les chiens dangereux bien conçue qui responsabilise les propriétaires de chiens et qui encadre tous les chiens au comportement dangereux.
 
 
«Comment peut-on interdire ce qu’on ne peut pas définir» déclare Mike Macbeth. «Il est impossible de définir un pit bull avec précision, car il s’agit d’un phénotype et non d’une race.» Mme Macbeth, juge international d’expositions canines, est une experte sur les 175 races enregistrées au CCC et elle est qualifiée pour évaluer plus de 330 races reconnues à l’échelle mondiale.

Contrairement aux chiens de race pure, les chiens identifiés comme étant des «pit bulls» sont issus de croisements faits au hasard qui n’ont pas d’antécédents génétiques ni de caractéristiques distinctives constantes.

Le Règlement de la Ville de Montréal sur le contrôle des animaux identifie trois chiens de race pure : le bull terrier du Staffordshire, le terrier américain du Staffordshire et le pit bull terrier américain. Il s’agit de trois races de chiens de race pure issus d’élevages responsables soutenus et contrôlés par des registres qui appuient les pratiques d’élevage éthiques, et qui en outre :
  • recommandent des contrats de stérilisation;
  • préconisent l’éducation sur le développement des chiots, leur socialisation et l’importance de l’entraînement; 
  • exigent que tous les chiens soient identifiés de façon unique.
La seule manière fiable d’identifier un chien de race pure est de consulter un registre tel celui du Club Canin Canadien. Tous les chiens de race pure au Canada qui sont enregistrés au CCC doivent être identifiés de façon unique avec un tatouage ou une micropuce. Les chiens de race pure cités dans le règlement sur le contrôle des animaux de la Ville de Montréal peuvent être confirmés comme étant bien de la race concernée à l’aide de leurs documents d’enregistrement.

Il toutefois préciser que les standards de race du CCC ne doivent pas être utilisés pour identifier des chiens comme étant des «pit bulls» lors de l’application d’un règlement spécifique à certaines races. Ces standards – des normes qui incluent la taille, la couleur, le tempérament et le niveau d’activité d’une race – sont strictement réservés à l’utilisation des juges d’expositions canines à des fins de compétition, aux éleveurs du CCC qui visent un idéal dans leur programme d’élevage, et aux acheteurs de chiots à la recherche de qualités spécifiques telles la taille et le tempérament. Toute tentative de faire respecter un règlement en se servant de ces standards serait malavisée, trompeuse et inconstitutionnelle.


«Il est encore temps d’apporter des modifications», dit Linda St-Hilaire, membre du Conseil du CCC représentant le Québec. «Nos rencontres avec la province ont été encourageantes et nous espérons que Montréal sera à l’écoute avant qu’il ne soit trop tard.»

Le CCC s’oppose vivement à toute législation visant des races spécifiques et défend une législation bien conçue qui responsabilise les propriétaires de chiens. Nous croyons que la sensibilisation et l’éducation du public, une application plus rigoureuse des règlements existants et des sanctions plus sévères pour les propriétaires irresponsables seraient plus efficace pour assurer la protection des citoyens de Montréal.
Pour plus d’information, visitez ckc.ca.
                                                                               
À propos du Club Canin Canadien
Le Club Canin Canadien (CCC) est le principal bureau d’enregistrement des chiens de race pure au Canada et il reconnait actuellement 175 races de chiens. En tant qu’organisme à but non lucratif, le Club encourage et sauvegarde les intérêts des chiens de race pure au Canada tout comme ceux des propriétaires responsables et des bons éleveurs, en plus de promouvoir les bienfaits que les chiens peuvent apporter à notre société.

Le Club compte environ 20 000 membres individuels et plus de 700 clubs de races au Canada. Le CCC enregistre les chiens de race pure, assure la gouvernance des expositions, des concours et des événements de performance et se prononce sur les principales questions concernant les propriétaires de chiens et la santé et le bien-être des chiens partout au Canada. Pour en savoir plus, visitez www.ckc.ca ou suivez @CKC4thedogs sur Twitter.

Contact média :
Sarah McDowell
Spécialiste, Marketing et communications
Le Club Canin Canadien
416-675-5511, poste 3314
smcdowell@ckc.ca
 
DogsArentBornDangerousFR.jpg
AccueilHome > News > 2016 > octobre > Le Club Canin Canadien demande qu’on supprime toute mention de races spécifiques du Règlement sur le