Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Membre priviégié - sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

contact pour les médias

FAQ

Chiens de thérapie : le point de vue d’un membre

Stanley Coren est membre du CCC depuis plus de 20 ans. Il a entraîné de nombreux chiens et obtenu des titres en obéissance et rallye obéissance. Dr Coren a participé à plusieurs événements de chiens de thérapie Vancouver ecoVillage et il souhaite encourager une participation accrue à de tels événements dans diverses communautés.

Nous avons l’habitude d’entendre parler de chiens utilisés à des fins thérapeutiques dans le Coren.jpgcontexte d’un soutien individuel à des personnes qui souffrent de troubles psychologiques ou émotionnels tels le trouble de stress post-traumatique. Vancouver ecoVillage est un organisme à but non lucratif engagé à aider les individus avec divers types d’épreuves. Toutefois, leur programme de chiens de thérapie s’oriente davantage vers l’aide au niveau communautaire plutôt qu’individuel.

À titre d’exemple, les chiens de thérapie de Vancouver ecoVillage participent à des événements de grande ampleur dans les universités, notamment pendant la période des examens lorsque les étudiants subissent un stress plus élevé. Un événement typique peut durer environ deux heures, inclure une vingtaine de chiens, et compter plus de 300 étudiants. Chaque étudiant peut passer un moment avec un ou plusieurs chiens au choix. De tels événements ont eu lieu dans plusieurs universités de la Colombie-Britannique, et la baisse du stress lié aux examens lors de ces expériences a été validée dans une étude clinique menée par le Service de psychologie de l’Université de la Colombie-Britannique en utilisant les chiens de thérapie Vancouver ecoVillage. Il s’agissait d’une étude de grande envergure échelonnée sur une période de sept semaines avec plus de 5 000 participants.

Les chiens de thérapie qui font partie du programme sont des animaux de compagnie, mais ils doivent préalablement avoir réussi le programme Bon voisin canin du CCC. Avant d’être acceptés dans le programme, Marion Postgate, juge du CCC, doit les évaluer afin d’assurer qu’ils ont le bon tempérament, font preuve de bonnes manières, et le plus important, qu’ils puissent bien interagir avec les personnes et les autres chiens.

Quoique l’objectif principal du programme de chiens de thérapie du Vancouver ecoVillage est de participer aux événements de groupe dans les universités, l’organisme travaille aussi auprès de groupes communautaires tels l’Association canadienne pour la santé mentale, la Spectrum Society et posAbilities, afin que leurs membres puissent bénéficier du soutien émotionnel offert par une interaction avec un chien de thérapie. Vancouver ecoVillage offre aussi une certification pour des chiens qui sont ensuite en mesure de travailler avec des professionnels tels les conseillers, les psychologues et les thérapeutes en réadaptation dans leur lieu de travail.

Vancouver ecoVillage, dans le cadre de leur programme de chiens de thérapie, est toujours à la recherche de chiens bien élevés et sociables pour participer à leurs événements. Lorsqu’un chien a obtenu la certification, il est assuré pour la somme de cinq millions de dollars et il peut travailler n’importe où au Canada, quoique pour le moment, le programme est surtout actif dans le sud  de la Colombie-Britannique. De plus amples renseignements sur la certification sont disponibles à l’adresse http://www.vanecovillage.com/certification.

AccueilHome > News > 2017 > mai > Chiens de thérapie : le point de vue d’un membre