Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les medias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Nouvelles politiques de l’ABVMA dès le 1er juillet 2019

L’Alberta Veterinary Medical Association (ABVMA) informe le CCC que lors de sa réunion du 24 avril, le Conseil a approuvé des nouvelles politiques sur les interventions médicales et chirurgicales inutiles, et sur l’obligation de signaler les cas de cruauté et de négligence envers les animaux. Ces politiques entrent en vigueur le 1er juillet 2019.

Par conséquent, on interdit aux vétérinaires enregistrés, techniciens vétérinaires enregistrés, détenteurs de permis, étudiants et autres membres de l’association de pratiquer des interventions médicales ou chirurgicales électives et non thérapeutiques, incluant :
  1. L’essorillement : amputation chirurgicale d’une partie du pavillon des oreilles d’un chien.
  2. La caudectomie : amputation entière ou partielle de la queue des chiens, des chevaux et du bétail, y compris le blocage et le niquetage.
  3. Le niquetage (ou anglaisage) : coupe de certains muscles de la queue.
  4. Le blocage : injection d’une substance dans les nerfs de la queue, ce qui affecte la capacité à mouvoir la queue.
  5. L’amputation partielle des doigts : ablation des griffes ou onyxectomie élective et non-thérapeutique de tout félin, y compris les chats domestiques.
  6. La dentisterie esthétique : à des fins d’exposition ou pour se conformer au standard.
  7. Le tatouage : à des fins autres que l’identification et l’enregistrement.
  8. Le perçage corporel : sauf à des fins de sécurité ou d’identification des animaux d’élevage.
  9. La devocalisation
  10. L’amputation des ergots antérieurs
  11. La tendinectomie
Cette nouvelle politique sera inscrite dans le Veterinary Profession Act General Regulation, loi qui régit la médecine vétérinaire en Alberta. Les médecins vétérinaires qui pratiquent des interventions médicales ou chirurgicales électives et non thérapeutiques après le 1er juillet 2019 pourraient être assujettis aux mesures disciplinaires de l’ABVMA.

Le CCC continue d’appuyer le libre choix pour les éleveurs de chiens de race pure en ce qui concerne les pratiques qui assurent la sécurité lors des activités de performance et qui favorisent l’élevage hygiénique des animaux.

Une politique sur le signalement des cas de cruauté et de négligence envers les animaux (document en anglais) a par ailleurs été adoptée par le Conseil de l’ABVMA. Le CCC a demandé des précisions sur cette politique et l’ABVMA avise que des renseignements supplémentaires ainsi que des scénarios seront offerts d’ici peu afin de fournir aux praticiens de médecine vétérinaire, propriétaires de chiens et éleveurs plus de clarté sur ces nouvelles politiques. Le CCC a aussi demandé des détails concernant les délais afin d’éliminer toute confusion, et des informations à ce sujet seront diffusées dès qu’elles seront disponibles.
AccueilHome > News > 2019 > mai > Nouvelles politiques de l’ABVMA dès le 1er juillet 2019