Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Une proposition visant à interdire certaines interventions chirurgicales vétérinaires fera partie des débats législatifs du gouvernement de l’Ontario

Comme vous le savez, le gouvernement de l’Ontario a récemment introduit un nouveau projet de loi, la Loi sur les services provinciaux visant le bien-être des animaux en vue d’imposer des sanctions plus sévères en cas de cruauté et de négligence envers les animaux. La semaine dernière, nous vous avons invité à consulter le projet de loi 136 et de contacter votre député provincial pour transmettre vos questions et vos préoccupations car les débats sur ce projet de loi progressent avec célérité.

Lors des débats en seconde lecture les 18 et 19 novembre, les députés Marit Stiles et Mike Schreiner ont discuté d’une interdiction proposée sur des interventions chirurgicales vétérinaires telles la coupe des oreilles et de la queue. Nous vous encourageons à communiquer avec votre député local afin de vous prononcer sur cet enjeu important. Si le projet de loi 136 est adopté, la loi entrera en vigueur le 1er janvier 2020.

Leur de sa réunion du conseil d’administration cet automne, l’Ordre des vétérinaires de l’Ontario a confirmé de nouveau que quoiqu’il n’appuie pas les  « interventions chirurgicales inutiles », le conseil reconnait que les vétérinaires professionnels possèdent les compétences et les connaissances nécessaires pour aider les propriétaires d’animaux à prendre les bonnes décisions concernant ces procédures.  Le conseil a décidé que d’interdire de telles procédures en vertu de la loi actuelle pourrait augmenter les risques pour le bien-être des animaux.

Le CCC continue d’appuyer le libre choix pour les éleveurs qui choisissent de travailler avec leurs médecins vétérinaires pour les interventions telles la coupe des oreilles et de la queue et l’ablation des ergots antérieurs  dans le but d’assurer la sécurité lors des activités de performance et de favoriser le bien-être hygiénique des animaux.


À vous la parole!
Veuillez communiquer avec la député Stiles, le député Schreiner, votre député local et/ou la Solliciteure générale si vous avez des questions ou des commentaires sur le projet de loi 136. Si vous ne connaissez pas le nom de votre député, trouvez votre circonscription à l’aide du Service d’information aux électeurs d’Élections Ontario
AccueilHome > News > 2019 > novembre > Une proposition visant à interdire certaines interventions chirurgicales vétérinaires fera partie de