Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

Heureux ensemble

Posted mardi, 3 déc. 2013

Affiché : mardi, 3 déc. 2013

Dawne Deeley

L'élevage de chiens exige beaucoup de travail. Il faut passer des heures à chercher les reproducteurs potentiels, puis il faut attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, avant que la chienne entre dans la période des chaleurs. Après avoir mis bas sans danger une portée de chiots, de nombreuses nuits blanches et journées surchargées d'activités s'ensuivent. Toutefois, je ne me lasse jamais de regarder mes chiots grandir et se développer. Il est impossible de nier la fierté que je ressens lorsqu'ils atteignent la maturité. D'ailleurs, je ne vends pas un chiot à toutes les personnes qui entrent en contact avec moi par courriel ou par téléphone, ou qui viennent frapper à ma porte. Parfois, l'acheteur idéal se présente lorsque je n'ai rien à offrir. Souvent, celui qui pense être un bon candidat s'aperçoit que la race de mes chiens est tout à fait inadaptée pour lui. À ce sujet, voici certaines questions qui m'ont été posées — et les réponses que tout éleveur responsable donnerait.

  1. Je travaille à plein temps et j'ai un style de vie actif. Combien de temps me faut-il consacrer à un chiot?
    Tous les chiens ont besoin d'amour et d'attention; mais les chiots encore plus! Dès le moment où vous apportez votre nouvelle recrue à la maison, vous devez exercer une surveillance constante. De l'apprentissage de la propreté à l'exercice physique en passant par les cours d'obéissance et la socialisation... la liste est longue et absorbe une grande partie de votre temps. Il n'est pas raisonnable de laisser un jeune animal sans surveillance pendant des heures et des heures à la fois, jour après jour. Les chiots ont besoin de soins réguliers et de contacts avec d'autres êtres, que ce soit des chiens ou des humains. De plus, les chiots peuvent faire toutes sortes de bêtises s'ils sont livrés à eux-mêmes. Vous devez donc être prêt à vous engager envers un être complètement dépendant pendant au moins 10 ans de votre vie.

    Si vous avez la détermination nécessaire pour que cela marche, certaines options s'offrent à vous. Est-ce que votre emploi vous permet d'emmener votre chien au travail? Pouvez-vous travailler à la maison ou réorganiser vos quarts de travail pour répondre aux besoins du chien? Faute de quoi, il vous faudra chercher un promeneur de chiens ou une garderie canine dans l'annuaire téléphonique.
  2. Les chiens de race croisée sont-ils en meilleure santé que les chiens de race pure?
    Chaque race est dotée d'un bagage génétique. Les problèmes ne disparaissent pas lorsqu'on procède à un croisement de races. D'ailleurs, les troubles de santé propres à une race couvrent toute la gamme, depuis les allergies saisonnières jusqu'aux maladies qui écourtent la vie. Il est donc judicieux de se familiariser avec ces conditions. Parlez au plus grand nombre possible de propriétaires de chiens et de vétérinaires. Renseignez-vous sur ce que le nom des tests signifie et demandez aux éleveurs de vous fournir la preuve que ces tests ont été effectués. Les éleveurs qui ont réussi à éliminer ou à réduire les affections problématiques de la race sont fiers de partager le fruit de leurs efforts! Vous serez sans doute surpris de découvrir jusqu'à quel point les chiens de race pure peuvent être en meilleure santé que les autres.
  3. Si je n'obtiens pas le meilleur chiot de la portée, sera-t-il quand même un bon chien?
    J'ai déjà parlé avec des propriétaires potentiels qui insistent pour n'obtenir que le « meilleur chiot de la portée », sans savoir exactement ce qu'ils recherchent. Ils s'offusquent ensuite de mon refus. L'objectif de nombreux éleveurs est de produire un chien exceptionnel qui rapportera des trophées dans la discipline qu'ils ont choisie. Cela peut prendre des années, parfois des décennies, avant d'atteindre cet objectif. Si bien que la plupart des éleveurs tiennent à garder le chiot en question pour eux-mêmes. Le fait de vous proposer le chiot idéal comme animal de compagnie n'a rien de dénigrant pour vous ni pour le chien. Certes, un samoyède aux yeux bleus ou un sheltie de trop grande taille ne pourront pas faire carrière en tant que chien d'exposition, mais cette disqualification du concours n'entravera en rien sa victoire auprès de votre famille.
  4. Pourquoi les chiens de race pure coûtent-ils si cher?
    Lorsque vous achetez un chiot de race pure, vous savez que votre chiot grandira pour ressembler au chien dont vous vous êtes épris dans la rue, dans un magazine ou lors d'une exposition canine. En général, le prix d'un chiot de race pure oscille entre 500 $ et 2 500 $. À première vue, cette somme semble astronomique, mais en réalité, c'est une aubaine.

    Les coûts de reproduction d'une portée bien planifiée sont substantiels. À commencer par les examens de santé des deux parents, les frais de saillie, les frais de transport du mâle reproducteur ou d'expédition de la mère, les soins avant et après la naissance, et enfin l'enregistrement de la portée et de chaque chiot — ces frais s'accumulent rapidement. Si l'on ajoute à cela des frais de césarienne inattendue, des frais d'infécondité ou les honoraires du vétérinaire pour la pose d'implants, le compte bancaire de l'éleveur est souvent dans le rouge. Ce n'est pas l'argent qui est gratifiant, c'est le fait d'élever des chiens robustes et parfaitement sains qui feront honneur à la race et qui vivront dans des familles responsables et chaleureuses. Vous devriez considérer toutes ces précautions coûteuses comme une forme d'assurance. Alors, la prochaine fois que vous lirez la déclaration « sans poser de questions » dans les petites annonces, souvenez-vous des efforts que votre éleveur a déployés!
  5. Pourquoi les documents concernant mon chien sont-ils si importants?
    Les documents d'enregistrement correspondent à l'extrait de naissance; ils vous disent qui est votre chien, qui sont ses parents et d'où il vient. Que ces documents soient délivrés par le CCC, l'AKC ou un organisme à l'étranger, un pédigrée authentique vous indique tout ce que vous voulez savoir. De plus, vous aurez l'assurance que votre chien est de race pure. De nombreux pays mentionnent également les certificats de santé et les titres acquis par l'ascendance du chien. Toutefois, méfiez-vous des entreprises qui prétendent enregistrer des chiens issus d'un croisement de races, ou des chiens de race hybride ou métissée. Il ne faut pas non plus oublier qu'au Canada, il est interdit de facturer un montant plus élevé pour un chien possédant des documents que pour un chien sans documents.
  6. Je ne veux pas n'importe quelle race. Est-ce qu'une race de chien rare pourrait convenir à mon mode de vie?
    Comme tout maître qui possède un chien d'une race hors du commun vous le dira, les races rares présentent des caractéristiques très spécifiques. Bien qu'il soit exaltant de penser qu'on est le seul dans le quartier à posséder quelque chose de rare, il est bon de se pencher sérieusement sur l'éthique de travail et l'utilisation actuelle de la race. Bon nombre de ces chiens sont rares parce que les passionnés de la race tiennent à la garder ainsi. Dans la plupart des cas, cela provient d'un désir de protéger le patrimoine de la race et de ne pas le voir modifier pour répondre aux caprices de la société urbaine. Cependant, « rare » ne signifie pas toujours « incompatible ». Si vous êtes subjugué par un beagle, songez plutôt au drever bien solide sur ses pattes. Un corgi vous plairait? Pourquoi ne pas envisager le vallhund suédois.
  7. J'ai parlé à un éleveur et il m'a dit que je devais inscrire mon nom sur une liste d'attente. Est-ce que cela se fait habituellement?
    Il arrive souvent que les meilleurs éleveurs créent des listes d'attente dont la longueur dépend de nombreux facteurs. Si vous décidez d'acheter un chien d'une race moins commune dont la portée compte peu de chiots, il vous faudra attendre plus longtemps avant d'accueillir ce chiot chez vous. Plutôt que de considérer cela comme un recul, saisissez cette occasion pour apprendre à connaître votre éleveur et pour mieux vous familiariser avec la race. Assistez à des expositions de chiens, visitez des classes d'obéissance et soyez prêt à découvrir un tout nouveau monde!
  8. Pourquoi l'éleveur me pose-t-il autant de questions?
    Si vous avez l'impression de vous faire cuisiner par l'éleveur, vous avez probablement raison. Pour chaque question que vous posez, nous aurons probablement deux autres questions à vous poser. Nous n'essayons pas d'être difficiles, nous tenons simplement à nous assurer que la race de nos chiens est celle qui vous correspond le mieux. Une mauvaise décision aujourd'hui rendra tout le monde malheureux plus tard, et c'est habituellement le chien qui en souffrira le plus. Alors, si nous vous conseillons d'élever une clôture pour garder votre chien en liberté, ou si nous vous conseillons de stériliser votre animal pour le garder en bonne santé, c'est par souci du bien-être de tout le monde. Si nous ne vous aidons pas aujourd'hui, que pourrait-il se passer dans deux, cinq ou 10 ans?
  9. Que se passera-t-il si je ne peux pas garder le chien?
    Dans un monde parfait, tous les chiens vivent heureux pendant de nombreuses années et meurent paisiblement au domicile de leur maître. Mais la réalité n'est pas aussi simple. Un divorce, un décès, une mutation professionnelle, un changement de logement… les raisons pour lesquelles les gens abandonnent les chiens sont nombreuses et souvent déchirantes. Si vous vous trouvez dans une situation sans issue concernant votre chien, une relation solide avec l'éleveur sera bénéfique. Pour beaucoup d'éleveurs, l'idée que l'un de leurs « enfants » soit abandonné, vendu, cédé ou laissé dans un refuge, est le pire des cauchemars. Il ne faut pas avoir honte ni être gêné de demander des conseils ou de l'aide à votre éleveur. Un bon éleveur ne vous tournera pas le dos lorsque vous frapperez à sa porte. La responsabilité des éleveurs envers les animaux qu'ils aident à mettre au monde dure toute la vie, ils seront donc votre première ligne de défense si vous avez besoin d'aide.

Parler Pro-chiens
Club Canin Canadien (CCC); www.ckc.ca
Notre bureau d'enregistrement à l'échelle nationale. Sous l'égide d'Agriculture Canada et de la Loi sur la généalogie des animaux, le Club Canin Canadien sert les intérêts de ses membres. Il reconnaît officiellement 203 races autorisées à concourir dans diverses disciplines et il encourage ses membres à participer à tous les niveaux.