Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Le travail d'équipe

Posted dimanche, 9 févr. 2014

Affiché : dimanche, 9 févr. 2014

Gillian Ridgeway

Jeu de pouvoir

Autrefois dénigré, le jeu de la souque à la corde est une grande source de motivation et de récompense.
 
Rien n'est plus agréable pour le maître que de voir son chien s’amuser. Il est vrai que les chiens qui s’ébattent semblent très enjoués, mais le pouvoir réel du jeu demeure sous-estimé.
 
Dans les années 1980, la souque à la corde était considérée comme un jeu susceptible de favoriser l'agressivité chez les chiens, voire de la provoquer. Nombreuses ont été les personnes qui ont cru à ce point de vue. En fait, certains y croient encore.
 
Si le fait de tirer sur la corde provoque de l'agressivité, ne devrions-nous pas commencer à constater un nombre croissant de chiens plus agressifs? Or, c’est le contraire qui semble se produire. Les chiens parviennent de plus en plus à canaliser leur attention et ils semblent beaucoup plus disposés à collaborer avec leur maître.

Apprendre au chien à « lâcher »

Le jeu de la souque à la corde n’a jamais été le problème, mais uniquement un problème si le chien ne voulait pas lâcher le jouet. Ainsi, pour éviter ce désagrément, il est important que, lors de l'apprentissage du jeu, le chiot apprenne à obéir à l’ordre de lâcher. Lorsque le chiot tient un jouet dans sa gueule, dites-lui « lâche », puis offrez-lui une gâterie. Lorsqu’il lâche le jouet pour obtenir la gâterie, enlevez le jouet. L'astuce consiste à présenter de nouveau le jouet à votre chien en lui disant « prends ». En recommençant le jeu plusieurs fois et en répétant « lâche » et « prends », vous renforcez l’idée qu'il est raisonnable de renoncer à un jouet. De cette façon, le chien comprend qu'en plus d'obtenir une gâterie, il récupère son jouet. Il arrive parfois qu’un chien ait de la difficulté à renoncer à son jouet, ou qu’il s’excite un peu trop lorsqu’il joue à la souque à la corde. Dans ce cas, la souque à la corde n’est peut-être pas le bon jeu pour lui.
 
Pourquoi se donner la peine d'apprendre à jouer au chien s’il n’est pas enclin au jeu? Le jeu peut aider les chiens timides ou craintifs à accroître leur confiance. En laissant ce type de chien remporter le jeu, vous l’aidez à acquérir l’assurance dont il pourrait avoir besoin pour explorer d'autres possibilités dans sa vie. Pour le reste de la population canine, c'est une façon amusante de passer du temps avec leurs congénères.

Des notions de base

Les jouets utilisés pour la souque à la corde sont vendus sous toutes les formes. Les tresses de longueurs différentes fabriquées dans de la fausse fourrure sont fort populaires. Pour fabriquer ce jouet, il suffit de couper un morceau de fausse fourrure en trois bandes de quatre pouces, de nouer les trois bandes à une extrémité, de tresser très serré les trois bandes jusqu'à l'autre extrémité, puis de nouer celle-ci. Ensuite, pour renforcer la tresse, faites un nœud au milieu.
 
Vous pouvez utiliser autant de jouets que vous le souhaitez pour jouer avec votre chien; qu’il s’agisse de balles ou de disques volants, votre chien appréciera. Si les jouets que vous lui présentez ne semblent pas l’intéresser au premier abord, ne vous découragez pas. Mes propres chiens ont mis du temps, j'ai même dû leur apprendre le rapport d’objets. Mais aujourd’hui, ce jeu est une immense source de plaisir pour nous tous, et surtout une excellente façon pour les chiens de faire de l’exercice. Tous mes chiens sont très heureux d’apprendre à obéir à mes ordres en s’amusant. Puisque vous allez lancer la balle ou un disque volant pour amuser votre chien, avant de procéder au lancer, profitez-en pour lui demander de s’asseoir, de rester, de tourner ou de se tenir sur ses pattes arrière. Cela vous permet de garder l’apprentissage plaisant et motivant pendant la promenade.
 
Lorsque vous n'utilisez pas les jouets avec lesquels vous jouez avec votre chien, vous devriez les garder sur le dessus de votre réfrigérateur. Ces jouets vous appartiennent, ils ne lui appartiennent pas. C’est vous qui décidez quand le jeu commence et quand il prend fin. C’est une règle fondamentale. Le gagnant est celui qui tient le jouet en main à la fin. La plupart du temps, c’est vous. À l’occasion, il est bon de laisser le chien gagner. La légende de vieille femme selon laquelle il ne faut jamais laisser le chien gagner n’est effectivement qu’une légende. Si cela était véridique, nombreux sont les chiens qui auraient déjà abandonné le jeu.

L’art de commencer

Si vous présentez un jouet trop près de son museau, votre chien reculera. Il est donc préférable de jouer la difficulté. Gardez ce jouet dans un tiroir pendant une semaine ou plus. Puis, pendant quelques jours, jouez vous-même avec ce jouet. Jetez-le en l'air et faites semblant qu’il vous intéresse. Remettez-le ensuite dans le tiroir. Une semaine plus tard, pendant que vous jetez le jouet en l’air, laissez votre chien le rattraper de temps à autre. La plupart du temps, c'est vous qui rattrapez le jouet! Ensuite, laissez le chien garder le jouet pendant la moitié du temps, puis augmentez cette durée de permission. D’ici peu, votre chien sera impatient de jouer.
 
Une fois le chien motivé, vous pouvez incorporer le jeu à la séance d’apprentissage. Servez-vous du jeu comme facteur de motivation ou comme récompense. Pour certains chiens, le simple fait de voir leur jouet mis à l'écart, en attente de commencer à jouer, est suffisamment motivant pour exécuter une séquence entière d'apprentissage de l’agilité. La clé de la réussite réside dans l’utilisation de récompenses lors de l’apprentissage, sans oublier la joie que cela apporte au chien. Demandez à votre chien d’adopter un quelconque comportement avant de pouvoir jouer. Demandez-lui de s'asseoir gentiment avant de sortir, puis jouez avec lui lorsque vous êtes dehors. Un jeu plaisant peut se révéler un outil très pratique dans votre lot d’astuces vers la réussite.
 
Amusez-vous avec votre chien. Apprenez-lui à exécuter des activités ludiques et, surtout, amusez-vous. Après tout, n'est-ce pas là, l’une des principales raisons pour lesquelles vous avez acheté un chien?
 
Gillian Ridgeway, directrice du centre éducatif canin Who’s Walking Who (Toronto et Ajax) et coauteure du livre Citizen Canine, gère l’apprentissage de chiens depuis plus de 35 ans. On peut la joindre à l’adresse www.whoswalkingwho.net
AccueilHome > Articles > Éducation du chien > Le travail d'équipe