Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Quelle est le comportement des fêtes de votre chien?

décembre 19, 2017
C’est la période des fêtes avec les soirées entre amis, la bûche de Noël et les nombreux cadeaux. Nous nous réjouissons de l’ambiance festive qui règne, mais nos animaux de compagnie ont besoin d’un peu plus d’attention ces temps-ci. Toute la commotion qui accompagne la période des fêtes peut perturber nos fidèles compagnons et il est difficile pour eux de rester calme lorsque leur environnement change soudainement avec l’ajout de cadeaux emballés, d’un sapin (malgré le fait qu’on leur interdise toute forme de branche ou de bâton à l’intérieur!), sans compter les plateaux remplis de mets alléchants.
 
Un entraînement rapido-presto juste avant Noël est difficile, mais pour éviter de contrer les bienfaits d’un entraînement de toute une vie, voici quelques conseils pour mieux gérer et prévenir les comportements indésirables. Il ne faut toutefois pas s’attendre à des miracles, mais plutôt à des résultats temporaires.
 
Pour en venir aux détails pratiques… selon mon expérience, il existe quelques « types » de comportements canins durant cette période des fêtes. Lisez la suite pour identifier celui qui correspond à votre toutou, et découvrez les astuces qui les accompagnent.

 
Le curieux
Mon Rémy est un ancien « déballeur » de cadeaux. Il a toujours adoré déchirer les emballages, et les cadeaux sous le sapin sont, j’imagine, ce à quoi ressemble le paradis pour lui. Puisqu’il n’a pas encore appris à lire, il ne discerne pas qui sont les récipiendaires – ce serait bien s’il n’ouvrait que les siens, ce qui éviterait de gâcher la surprise pour les autres, mais ce n’est qu’un vœu chimérique. Si vous êtes propriétaire d’un curieux, il vaut mieux restreindre l’accès aux trésors cachés. Si on peut tout simplement fermer la porte de la pièce où se trouvent sapin et cadeaux, le tour est joué! Sinon, une barrière de sécurité ou un enclos protègeront vos cadeaux. Autre solution? Ne sortez les cadeaux que lorsque vous êtes en mesure de surveiller le chien. Vous pouvez aussi  le retenir avec une laisse attachée à votre ceinture, assurant ainsi sa proximité.
 
Le dégustateur 
C’est mon nom pour le chien qui tente invariablement d’atteindre le comptoir. Les chiens qui fouillent pour trouver de la nourriture ou en demandent sans cesse sont une nuisance quelle que soit la période de l’année, mais c’est tout particulièrement irritant pendant les fêtes lorsque nos comptoirs débordent de gâteries alléchantes. Plusieurs aliments sont nocifs pour les chiens : le chocolat, le sucre, les noix, l’alcool et surtout, les os de volailles. Ici, la modération est essentielle. Une bouchée de dinde, quelques petits pois ou un peu de sauce aux canneberges sont acceptables, mais ne les offrez pas depuis le comptoir ou la table. Mettez-les dans le bol du chien comme leur nourriture habituelle. La nourriture offerte depuis votre plat ne servira qu’à les encourager à en demander davantage et il est parfois difficile de résister à nos compagnons bien-aimés. À l’heure des repas, distrayez-les en leur donnant un jouet dans lequel on peut insérer de la nourriture. L’exercice du « cordon ombilical » décrit dans la partie « le curieux » peut aussi s’avérer utile. 

 
Le rabat-joie
Ici, on parle du chien qui n’a pas nécessairement les bonnes manières d’un invité à la fête. Il n’est peut-être pas à l’aise avec toutes ces personnes, ou tout simplement surexcité. Au lieu de laisser le chien dans une telle situation, mieux vaut lui offrir d’autres options. Placez-le dans une pièce tranquille où il peut se détendre avec des jouets sécuritaires. Une musique douce peut atténuer les bruits extérieurs. Les diffuseurs sont actuellement très tendance, et pourraient être un outil utile pour calmer les animaux de compagnie. Considérez une huile essentielle à la lavande qui encourage le calme et la relaxation. 

 
Le décorateur
Ces chiens peuvent être plus difficiles à contrôler si vous avez un sapin naturel. Même le chien le mieux entraîné peut être confus par les odeurs attrayantes d’un arbre dans la maison – tant de branches à sa portée! Tout comme pour « le curieux », la meilleure façon d’éloigner un chien du sapin est de l’empêcher d’y avoir accès, que ce soit en fermant la porte de la pièce, ou en utilisant une barrière ou un enclos. Lorsque vous entrez dans la maison avec l’arbre, gardez le chien en laisse, ou dirigez-le vers l’extérieur s’il renifle le sapin et semble vouloir lever la patte. Parfois, quelques rappels que les besoins se font à l’extérieur suffisent. En ce qui concerne les décorations, on oublie celles qui sont fragiles ou on les pose plus haut. Les guirlandes et les rubans peuvent causer des complications si ingérés et vous ne voulez surtout pas devoir aider Pitou à les éliminer! On n’a tous, à un moment donné, dû aider le pauvre qui nous regardait avec un regard pitoyable après avoir avalé un objet défendu.
 
Que ce soit votre premier Noël ensemble, ou que vous partagiez des souvenirs des jours ou le jouet de l’heure causait une frénésie, il est toujours bon de garder en tête certains conseils à l’approche des fêtes. Le plus important cependant est d’avoir du plaisir et de bien profiter de cette période chaleureuse où se réunissent parents et amis. Levons donc nos verres à tous ceux qui sont fiers propriétaires d’un rabat-joie, un curieux, un dégustateur ou un décorateur. Soyez patients – nous essayons tous de survivre au temps des fêtes, alors faisons-le avec calme et patience. Bonnes fêtes!
 
J’aimerais bien connaître le « type » de chien festif de votre foyer. Fait-il partie des catégories mentionnées plus haut? A t-il  un comportement qui lui est unique? Laissez-moi savoir en affichant un commentaire!

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

conseils, Sarah Hosick conseils, Sarah Hosick

Author InformationInformation sur l’auteur

Sarah Hosick

Sarah Hosick

Sarah Hosick entraîne les chiens avec une spécialisation en comportement canin. Elle œuvre dans le domaine des soins canins depuis dix ans en tant qu’assistante vétérinaire, promeneuse de chiens et responsable des adoptions dans un abri, en plus d’écrire des articles sur tout ce qui touche aux animaux de compagnie pour Bell Media, Dogbook et American Pet Magazine, pour n’en nommer que quelques-uns.

En 2014, Sarah a déménagé à San Diego en Californie où elle a travaillé en collaboration avec une organisation de sauvetage locale pour mettre en place un programme d’enrichissement dans trois abris du comté. Elle a entraîné le personnel bénévole et leur a appris à non seulement subvenir aux besoins physiques des animaux dont ils ont la charge, mais qu’il était tout aussi important de tenir compte de leurs besoins mentaux et émotionnels.  

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code



AccueilHome > Le courrier canin > Décembre 2017 > Quelle est le comportement des fêtes de votre chien?