Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Membre priviégié - sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

contact pour les médias

FAQ

Un flair qui a du chien!

septembre 06, 2018
scent-detection1.jpgOptimisez les extraordinaires capacités olfactives de votre chien grâce au travail de flair, un nouvel événement du CCC.
 
On dit souvent que le chien a un odorat mille fois plus développé que celui de l’homme. En fait, nos compagnons ont plus de 220 millions de récepteurs olfactifs, tandis que nous n’en avons que 5 millions. Bien que nous puissions reconnaître une odeur comme étant celle d’une pizza, l’acuité olfactive de nos amis quadrupèdes en distingue chaque ingrédient. Il n’est donc pas surprenant que le sport de travail de flair qui utilise la capacité du chien à détecter les odeurs et les suivre jusqu’à leur source connaisse un essor fulgurant.
 
L’homme utilise l’odorat de son compagnon depuis longtemps et la société en tire de grands avantages. Les races telles le berger allemand et le pinscher Doberman sont utilisées par les forces de l’ordre pour traquer les criminels, découvrir les explosifs et détecter la présence de substances illégales. Les chiens courants qui chassent à l’odorat sont reconnus pour trouver les personnes égarées, même si leur piste date de plusieurs semaines. Ils travaillent en outre avec les gardes-forestiers en Afrique sub-saharienne pour trouver les braconniers, et les adorables beagles à la concentration féroce sont actifs dans les aéroports, reniflant assidument dans les zones de récupération des bagages. Le travail de flair est la version récréative du travail de tous ces chiens talentueux, et cette discipline accueille tous les chiens en célébrant leurs aptitudes naturelles.
 
De nombreux sports canins exigent le contrôle du manieur. Le travail de flair au contraire demande au chien de prendre l’initiative en utilisant les habiletés qui lui sont inhérentes. Le manieur doit faire confiance à l’odorat du chien qui a été entraîné pour reconnaître les odeurs et suivre une piste pour les détecter – toujours en laisse sauf instruction contraire du juge – jusqu’à leur origine.
 
Lscent-detection3.jpges odeurs utilisées lors des concours de travail de flair du CCC sont la gaulthérie couchée, le pin, l’anis, le bouleau, le clou de girofle et le cyprès. Une goutte d’huile essentielle est déposée sur un coton-tige puis le coton-tige est placé dans une cachette. Le chien doit trouver l’odeur dans une zone de recherche spécifiée puis communiquer au manieur qu’il a découvert l’odeur.
 
Le travail de flair, c’est la capacité du chien à apprendre comment distinguer des odeurs spécifiques et  suivre ces odeurs jusqu’à leur source. Une bonne façon de commencer l’apprentissage est de jouer à cache-cache avec une gâterie ou un jouet préféré et d’encourager votre compagnon à chercher la gâterie ou le jouet dans la maison ou le jardin. Une fois la routine devenue familière, vous pouvez l’habituer aux odeurs utilisées dans le sport de travail de flair. Des clubs du CCC existent partout au pays – contactez ceux de votre région et demandez-leur s’il y a possibilité d’offrir des cours ou des ateliers de formation pour tous ceux qui sont intéressés à apprendre le travail de flair.
 
Le sport est ouvert à tous les chiens qui sont divisés selon la taille – petits chiens, chiens moyens, et grands chiens. Il y a cinq classes, depuis le niveau débutant « instinct », puis par ordre croissant, les classes novice, ouverte, par excellence et maître. Chaque classe évalue l’habileté du chien à un niveau plus exigeant, encourageant une plus grande persévérance et un peaufinage de l’acuité olfactive.  La source de l’odeur peut être un contenant – l’unique option pour le débutant – l’intérieur d’un édifice, ou encore l’extérieur en plein air!
 
scent-detection5-1.jpgIl va sans dire que le chien doit être en laisse et sous contrôle en tout temps, et une socialisation approfondie depuis son plus jeune âge en fera un concurrent confiant.
 
Tous les clubs accrédités par le CCC peuvent faire une demande pour tenir des concours de travail de flair. Quoique les concours officiels ne commencent qu’après le 1er janvier 2019, des matchs sanctionnés peuvent être organisés dès le 1er octobre 2018. Suite à l’immense intérêt manifesté pour ce sport des plus divertissants, le Club Canin Canadien organise un concours où les 20 premiers clubs qui présentent une demande pour tenir un match sanctionné de travail de flair pourront courir la chance de gagner un prix. Restez à l’affut et visitez le site Web du CCC pour les détails!

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

sports canins sports canins

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code



AccueilHome > Le courrier canin > Septembre 2018 > Un flair qui a du chien!