Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

« Hivérisez » votre chien!

novembre 20, 2018
Quelques conseils pour que votre chien profite de l’hiver en toute sécurité

eCSZp5PfS1ek0BdhtR5j_137182387.jpgTous les automnes, nous préparons nos demeures et nos véhicules pour la saison hivernale et nous sortons nos lainages et nos doudounes en prévision du froid, mais fait-on de même pour nos compagnons canins bien-aimés? Qu’ils vivent dans un milieu urbain ou rural, les chiens font face à de multiples dangers l’hiver. Un peu de prévoyance et quelques préparatifs leur permettront de non seulement passer un hiver sécuritaire, mais d’en profiter pleinement!

Les manteaux
Les chiens n’ont pas la possibilité de s’emmitoufler contre le froid comme le font leurs maîtres. Dépendant de la longueur et de la texture du poil, un manteau d’hiver sera peut-être nécessaire pour garder votre compagnon bien au chaud. Il est important de conserver la chaleur du corps, surtout si le chien souffre de certains troubles de santé, est très jeune ou plus âgé, et s’il est de petite taille ou plutôt mince.

Quoique les manteaux et les vestes puissent être achetés en ligne, il est préférable de se rendre dans une boutique spécialisée ou une animalerie où vous aurez la possibilité d’essayer plusieurs modèles. Différentes races ont des besoins spécifiques lorsqu’il il s’agit de protection contre les éléments. Un xoloitzcuintli doit avoir le corps presqu’entièrement couvert lorsqu’il neige, tandis qu’un chien au poil plus abondant peut porter une veste qui ne couvre que le dos et l’abdomen.

Choisissez un survêtement imperméable qui le protègera de la pluie et de la neige, et lorsque vous essaierez différents modèles, faites marcher ou courir le chien pour assurer qu’il puisse se déplacer aisément avec une bonne liberté de mouvement. La couleur est selon vos préférences, toutefois plusieurs préfèrent des couleurs vives pour rendre le chien soit plus visible dans la neige.

Vous avez un malamute d’Alaska ou un samoyède? Le seul manteau dont vous aurez besoin est le vôtre! Les races à poil double adorent la saison froide et la plupart de ces chiens n’aiment rien de plus qu’une longue promenade durant une tempête de neige!

La peau sèche
Tout comme pour les humains, le chauffage intérieur pendant l’hiver peut déshydrater la peau et le poil des chiens. De nombreux experts recommandent d’ajouter l’huile de coco à leur alimentation tout le long de la saison froide pour hydrater la peau et redonner une apparence lustrée au poil devenu sec et rêche. Commencez par de petites quantités et augmentez la dose graduellement pour éviter les troubles gastriques. Une demi-cuillère à thé pour les chiens de moins de 30 livres, une cuillère à thé pour ceux de taille moyenne, et une cuillère à soupe pour les grandes races. N’oubliez pas de toujours consulter votre vétérinaire avant d’ajouter quelque supplément que ce soit au régime de votre chien.

Le toilettage régulier est essentiel en hiver, tout comme le reste de l’année; vous pourrez ainsi détecter immédiatement tout problème cutané. Il existe des shampooings avec des ingrédients naturels tels l’avoine, l’huile de théier et l’aloès conçus spécifiquement pour apaiser la peau. Demandez l’avis du vétérinaire ou du toiletteur pour choisir le bon produit.
 
Le soin des pieds
De nombreux chiens pourraient bénéficier d’une protection sur les pattes pendant l’hiver. Des petites billes glacées se logent entre les orteils et le sel répandu sur les trottoirs irrite les coussinets. Il existe plusieurs modèles de bottes pour les chiens. Consultez les propriétaires des chiens de votre quartier ou le club canin local pour connaître leurs marques préférées. Tout comme la veste ou le manteau, mieux vaut essayer avant d’acheter. Il faut la bonne grandeur car les bottes doivent être bien ajustées pour rester en place sans toutefois être trop serrées. Avertissement : les chiens sautillent de façon parfois hilarante lors de leur première expérience avec les bottes. Prenez courage, ils s’y habituent assez rapidement.

En plus d’une protection, il est tout aussi important de bien prendre soin des pieds de votre toutou pendant l’hiver. Les ongles doivent être coupés régulièrement et les poils entre les coussinets et les orteils taillés pour réduire le montant de sel, de neige et de glace qui peuvent s’y loger. Des cires ou des baumes spécialement créés pour les coussinets empêchent le dessèchement et les gerçures.

Si vous n’utilisez pas les bottes, surveillez de près les pattes du chien lors des promenades pour assurer que les pieds sont libres de neige et de sel, ce qui leur causent un grand inconfort.

Une idée géniale : remplir une chaudière peu profonde d’eau tiède pour rincer les pattes du chien suite à une promenade, et asséchez-les à l’aide d’une serviette. Vous éliminez ainsi tout risque que des morceaux de neige ou de glace restent pris entre les orteils, sans compter le fait que vos planchers resteront plus propres!


Les produits antigel
JNCgMgPtT26IVCTGg6VY_139257874-2.jpgVotre garage et son entrée posent un énorme danger pour les chiens pendant les mois d’hiver. Le principal ingrédient dans la plupart des produits antigel est l’éthylène glycol, une substance à l’odeur alléchante et au gout sucré. La senteur et le goût attirent les chiens, et pourtant, ces produits sont extrêmement toxiques. Assurez-vous de les garder biens fermés et rangés de façon sécuritaire et essuyez immédiatement tout déversement ou éclaboussure. Réparez les fuites, et ne laissez pas le chien se promener sans surveillance près des entrées de voitures, des routes, des garages ou tout autre endroit où il pourrait entrer en contact avec ces produits.

L’empoisonnement avec les produits antigel se déroule en deux étapes. En premier lieu, le chien devient léthargique, désorienté, étourdi, et il manque de coordination. Les symptômes apparaissent habituellement environ 30 minutes après que le chien ait ingéré le produit et ils peuvent durer plusieurs heures. Si vous observez même un seul des symptômes susmentionnés, n’attendez pas – appelez un vétérinaire, et essayez de vous rappeler si le chien aurait pu entrer en contact avec de l’antigel au cours de ses récents déplacements.

La deuxième étape qui peut durer jusqu’à trois jours est caractérisée par des vomissements, des ulcères de la bouche et de l’estomac, l’insuffisance rénale, le coma, et malheureusement, le décès du chien.

N’oubliez pas que vous connaissez votre chien mieux que qui que ce soit. Si vous observez des changements de comportement ou des troubles digestifs, consultez votre vétérinaire.
 
Les cours d’eau
Je vous conseille de toujours garder le chien en laisse lorsque vous êtes près des cours d’eau gelés pour éviter des conséquences désastreuses. Le gel n’affecte pas toutes les parties de ruisseaux et des étangs de la même façon, et à certains endroits la glace pourrait être trop mince pour supporter le poids de l’animal. Le risque n’en vaut pas la peine.
 
Les « retraités migrateurs »
Si vous fuyez l’hiver canadien en direction sud, comptez-vous chanceux. Par contre, il est important d’assurer une protection contre les puces pour votre compagnon canin. Au Canada, le contrôle des puces est une affaire saisonnière, selon la province. Mais dans les climats plus chauds, il faut protéger le chien pour la durée du séjour. Votre vétérinaire saura vous conseiller à cet égard.

La saison froide est parfois difficile pour les Canadiens. Les préparatifs peuvent prendre un peu de temps, mais un peu de prévoyance facilitera votre vie et celle de votre chien pour la durée de l’hiver. Il faut aussi voir le bon côté des choses; quoi de plus agréable lors des intempéries hivernales que de se blottir dans un fauteuil aux côtés de votre compagnon préféré!

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

avis, Canada, conseils, Ian Lynch avis, Canada, conseils, Ian Lynch

Author InformationInformation sur l’auteur

Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien. Il vit à Toronto avec Measha, son grand caniche.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  = four + seven (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Novembre 2018 > « Hivérisez » votre chien!