Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

Quelques faits historiques sur Westminster

février 11, 2019
Une collection de faits marquants sur l’exposition canine de l’Amérique.

La mémoire humaine est sélective. Il m’arrive d’oublier mon code postal (qui commence avec M...) mais je me souviens très bien du nom du gagnant du Meilleur de l’exposition de Westminster en 1957 (CH Shirkhan of Grandeur, le lévrier afghan de Sunny Shay). L’exposition de Westminster a débuté en 1877, donc il n’est pas surprenant qu’un événement qui célèbre 143 ans d’existence ait accumulé une collection de faits intéressants. Enfant, je regardais Westminster à la télévision tous les ans avec mon père et adulte, j’ai pu y assister durant les quatre dernières années. Voici quelques faits intéressants que j’ai déniché sur cette prestigieuse exposition.

 
En 1918, puis en 1999, les profits furent remis à la Croix Rouge américaine pour soutenir l’effort de guerre. 
 
À l’origine, l’exposition de conformation s’étalait sur quatre jours, puis elle fut raccourcie à trois jours en 1921. Finalement, en 1941 la formule actuelle de deux jours fut adoptée. 
 
La rosette convoitée pourpre et or attribuée au Meilleur de l’exposition est décernée à chaque année depuis le début avec une seule exception; en 1923, le prix prestigieux ne fut pas attribué car l’American Kennel Club élaborait les standards et les règlements afin d’assurer une meilleure cohérence. 
 
L’année suivante en 1924, Westminster fut le premier club à juger le Meilleur de l’exposition conformément aux nouveaux règlements établis par l’American Kennel Club. Les gagnants de cinq groupes (chiens de sport, chiens de travail, terriers, chiens nains et chiens de compagnie) se livraient concurrence pour l’obtention du Meilleur de l’exposition.
 
Geraldine Rockefeller Dodge fut la première femme à juge le Meilleur de l’exposition à Westminster en 1933. Elle jouait un rôle très influent dans le monde cynophile en tant qu’auteure d’œuvres sur l’épagneul cocker américain et le berger allemand. Elle a en outre fondé le Morris and Essex Kennel Club et elle organisait des événements annuels exceptionnels sur sa vaste propriété à Madison au New Jersey.
 
e6hwbd61TimdvE8jwsrL_WKC-Geraldine.JPG
 
CH Seward's Blackbeard, un Terre-Neuve de 70 kilos fut le gagnant le plus lourd du Meilleur de l’exposition à Westminster. Cet honneur lui fut attribué en 1984.
 
En 1988, ce fut le tour du plus petit gagnant de la rosette pourpre et or :   CH Great Elms Prince Charming II, un poméranien pesant un peu plus de deux kilos.
 
iMT4VUtHTBGzDMOgG0YS_WKC-Smallest-dog-to-win-1988.JPG
 
 
En 1989, le pinscher Doberman CH Royal Tudor’s Wild As The Win CD fut non seulement le premier, mais l’unique chien possédant un titre d’obéissance à gagner le Meilleur de l’exposition au Madison Square Garden.
 
En 1999, le papillon CH Loteki Supernatural Being devint le premier chien à obtenir le meilleur de l’exposition à la fois au World Dog Show (en 1998 à Helsinki où il a battu 17 000 chiens) et à Westminster.
 
Deux chiens partagent l’honneur d’avoir gagné le Meilleur de l’exposition à Westminster ainsi qu’à Crufts : le terrier Kerry bleu CH Torums Scarf Michael en 2003 et le terrier Lakeland CH Stingray of Derrybabh en 1968.
 
En 2009, l’épagneul Sussex CH Clussexx Three D Grinchy Glee aussi connu sous le nom Stump fut, à l’âge mûr de dix ans, le gagnant le plus âgé du Meilleur de l’exposition au Garden. Grâce à cette victoire, son éleveur Doug Johnson est le premier à élever deux gagnants de races différentes à Westminster, l’autre vainqueur étant Brady, un épagneul Clumber élevé sous le préfixe Clussexx en 1996. Clussexx, le nom de son chenil, est la fusion des noms des races Clumber et Sussex.  
 
Le berger anglais CH Bugaboo's Picture Perfect, aussi connu sous le nom Swagger fut nommé Meilleur de l’exposition, chien de réserve en 2013. Ce prix, attribué au chien qui se classe deuxième, fut ressuscité après avoir été jeté aux oubliettes depuis 1925.

Westminster introduit le Masters Agility Championship en 2014. Les chiens de race pure et les chiens de race croisée sont invités à concourir à cet événement.

Dy9ZhVQR3WyT6tFY5bmF_WKC-Masters-Agility.JPG
 
En 2015, Westminster annonça l’ajout du Masters Obedience Championship à l’exposition de l’année suivante. Ce fut une première car les concours d’obéissance n’avaient jusqu’à lors jamais été inclus à l’événement. Tout comme la compétition d’agilité, les chiens de race croisée y sont admissibles.
 
dQX4tVOIScOJUOF1wAy2_WKC-Masters-Obedience.JPG
 
Ce n’est qu’une petite sélection des faits historiques fascinants que j’ai pu apprendre sur l’événement incroyable qu’est le Westminster Kennel Club Dog Show. Visitez les différentes plateformes des médias sociaux du Club Canin Canadien les 11 et 12 février pour découvrir les nombreux « moments de fierté » du Canada! 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

conformation, Ian Lynch, Westminster conformation, Ian Lynch, Westminster

Author InformationInformation sur l’auteur

Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien. Il vit à Toronto avec Measha, son grand caniche. 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  Is four < than one? (true/false) (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Février 2019 > Quelques faits historiques sur Westminster