Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Un bref historique des Top Dog canadiens

janvier 31, 2019
1977 Ch. Kishniga’s Desert Song; Borzoi photo courtesy of  Dr. Richard MeenÊtre propriétaire d’un Top Dog est un honneur accordé à seulement quelques-uns d’entre nous, mais c’en est un qui reste gravé dans la mémoire de tous les cynophiles. Conduire un chien au sommet de sa discipline exige des heures incalculables d’entraînement, de recherches, de toilettage, de déplacements et oui, il faut de l’argent. C’est un exploit qu’un propriétaire n’accomplit pas seul. Avant même d’obtenir le chiot, il aura fallu de longues années d’élevage minutieux et l’engagement d’innombrables personnes de la communauté des chiens de race pure pour l’aider à atteindre ce niveau.

En cette fin de 2018, j’ai voulu me pencher sur les débuts du programme Top Dog et redécouvrir les grands vainqueurs du passé.

Voici donc quelques dates importantes du programme Top Dog du Canada :

LakelandDanny - 1989 Ch. Jamelyn Second Edition; Lakeland Terrier - photo courtesy of Richard PaquetteEn 1963, les premières statistiques Top Dog en conformation furent présentées par Elizabeth Dunn, éditrice du magazine Dogs in Canada. À l’époque, on parlait du « Blue Book of Top Winning Dogs ». La liste incluait les trois premiers classements toutes races, les trois premiers des groupes, et les trois premiers des races. La méthodologie n’était toutefois pas toujours cohérente; certaines années, seule la totalité des points étaient annoncée, d’autres, les points étaient ajoutés aux meilleurs de la race, meilleurs des groupes et meilleurs de l’exposition. Joan Morden fut la première statisticienne Top Dog officielle et chaque année jusqu’en 2010, un trophée commémoratif en son honneur était décerné au Top Dog en conformation.

Les statistiques d’obéissance furent introduites en 1966. Au début, seuls les compétiteurs de chaque race étaient inclus dans la rubrique sur l’obéissance de Dogs in Canada, rédigée par Betty McHugh.
En 1974, les premières statistiques Top Dog en obéissance compilées par Betty McHugh furent publiées dans le magazine Dogs in Canada.

En 1988, Barry Truax pris la relève des statistiques Top Dog et il développa un programme informatique qui permettait d’en élargir la couverture en incluant les données des performances de groupes et toutes races. En 1991, le programme incorpora les statistiques des Top Dog en obéissance.
Avant 1998, quelques statistiques sporadiques des événements sur le terrain étaient publiées de temps à autre, mais en juin 1998, le premier numéro de Dogs in Canada consacré officiellement aux événements sur le terrain parut dans les kiosques. Il affichait un éditorial sur les concours et épreuves et mettait en vedette les meilleurs en course sur leurre (Bonnie Goebel), les meilleurs chiens d’arrêt (Sue Deyell), et les meilleurs retrievers (Dennis Voigt).

En 2008, Dogs in Canada cessa d’être publié. Le Club Canin Canadien pris en charge le projet et s’est mis à générer les statistiques Top Dog pour les diverses disciplines, à l’exception toutefois des événements sur le terrain.
 
2001 Ch. Freespirits Far And Away; Doberman Pinscher. photo courtesy of Mary WhiteLes Top Dog en agilité se sont joints à la partie en 2009. Développée par Seanna O’Neill, la compilation des dix premiers était déterminée par le nombre de points, les dix premiers selon le nombre de verges par seconde, et les cinq premiers de chaque race. À des fins d’harmonisation avec les résultats des autres disciplines, le Conseil d’agilité du Club Canin Canadien décida en 2012 d’établir un système de pointages de qualification et les nouveaux Top Dog en agilité adoptèrent la formule qui consistait à souligner les réussites des compétiteurs selon la race et le groupe, et au niveau toutes races.
 
En 2011, le CCC publia les statistiques Top Dog avec les données officielles et le retour des très populaires interviews dans  www.ckc.ca/fr , reprenant là où l’ancien site de Dogs in Canada avait laissé.
 
En 2013, les statistiques des Top Dog en rallye furent diffusées pour la première fois, et on ajouta les concours pour beagles aux résultats de concours sur le terrain en 2017.
 
1995 Ch. Dawin High Falutin; Standard Poodle photo courtesy of Allison FoleyLe CCC créé une nouvelle catégorie Top Dog en 2015 : les chiens multidisciplinaires. Le but était de reconnaître les réussites incroyables de ces chiens polyvalents qui donnent de magnifiques performances dans diverses disciplines. Jusqu’à maintenant, un seul chien dans l’histoire du CCC a réussi à faire partie des TOP DOG toutes races dans deux disciplines, et il l’a fait avec brio, répétant l’exploit avec son manieur Charlie MacMillan pendant six années consécutives! Fly‘r, le retriever doré légendaire bien-aimé a maintenant pris sa retraite, mais pas avant avoir inspiré une nouvelle génération Top Dog qui s’est mise à viser ce même degré de polyvalence. Il n’a pas fallu attendre longtemps; les résultats de 2016 ont révélé l’arrivée de Caesar, le retriever Labrador et sa propriétaire-manieuse, Heather Watts.  Malgré le fait que Caesar soit le premier chien que Heather entraîne, il a atteint une fois de plus le premier rang des Top Dog multidisciplinaires en 2017!
 
Au fur et à mesure que le programme Top Dog continue de croître avec des nouvelles récompenses telles le Top Dog multidisciplinaire, il devient évident que cette croissance provient des chiens et de leurs propriétaires qui tissent entre eux des liens de plus en plus serrés en compétition; ces équipes qui de fin de semaine en fin de semaine relèvent les défis et obtiennent des pointages et des classements records. En ce moment, les cynophiles du pays attendent  avec impatience les résultats officiels Top Dog du CCC, mais une nouvelle saison Top Dog a déjà débuté et des milliers d’équipes ont commencé à défendre leurs titres ou tenter pour la première fois de se rendre au sommet. Le sport canin n’offre pas de garanties. Les nouveaux propriétaires, les compétiteurs qui en sont à leur première expérience et de nombreux débutants se sont taillés une place parmi les vétérans et les professionnels des Top 10 toutes races. Restez à l’affut, allumez vos ordinateurs et restez connectés à vos téléphones : le CCC se prépare à dévoiler les résultats officiels Top Dog de 2018 le 5 février 2019. Est-ce le tour de votre équipe d’obtenir le titre de Top Dog?

Le programme Top Dog du CCC célèbre les meilleurs compétiteurs des sports canins au Canada. En comptant les points obtenus tout au long d’une année civile aux événements du CCC, les gagnants Top Dog représentent les équipes dévouées chiens et manieurs qui ont obtenu le plus de succès dans chaque discipline. C’est avec beaucoup de fierté que le CCC annonce chaque année les résultats officiels Top Dog. Félicitations à nos gagnants Top Dog et à tous les compétiteurs qui s’encouragent et s’inspirent les uns les autres pour atteindre le summum. Nous remercions nos commanditaires de leur généreux soutien du programme Top Dog.
 
Commanditaire principal Commanditaire de soutien
Purina-Pro-Plan-Flag-Logo-FR-360x146.jpg BackOnTrack-Logo-01.jpg
L’atteinte de la splendeur repose sur une nourriture d’excellence mc Prepare. Perform. Recover.

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien. Il vit à Toronto avec Measha, son grand caniche. 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Février 2019 > Un bref historique des Top Dog canadiens