Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Trucs et astuces d’un Top Dog en conformation

mars 18, 2019
Le vieil adage selon lequel « il faut tout un village pour élever un enfant » s’applique également au monde de la cynophile lorsqu’il s’agit de chiens d’exposition. L’élevage, l’entraînement, et une carrière dans l’enceinte d’exposition exigent l’engagement d’une équipe composée de nombreux individus dévoués au succès et au bien-être du chien. Derrière chaque chien d’exposition on trouve une longue liste de personnes qui ont aidé le chien ainsi que ses propriétaires et ses manieurs à atteindre le niveau où ils se trouvent aujourd’hui.
 
À tous les ans, des milliers de chiens accompagnés de leurs équipes participent à des compétions aux quatre coins du pays dans l’espoir de se classer parmi les dix Top Dog du Canada. D’innombrables heures sont consacrées à l’entraînement, au toilettage et aux préparatifs exigés pour atteindre le rang convoité de Top Dog.
 
Nous avons rencontré les principaux membres de l’équipe du Top Dog en conformation de 2018, GCh. Krisma’s Xman First Class « Xavier ». Lois Grier et Marcel Bourgon nous ont accordé un entretien afin de nous parler de l’entraînement exigé pour concourir en conformation.

Xavier-with-Ribbons-1.png
 
Q : Comment s’y prend-on pour entraîner un chien en conformation?
 
Lois : À la maison, nous pratiquons dans une pièce avec des tapis et des miroirs. C’est essentiellement une enceinte de répétition. Lorsque je commence l’entraînement avec un chiot, je lui pose une laisse d’exposition et lui fait tout simplement faire le tour de l’enceinte. C’est généralement à ce point que je suis en mesure de constater si oui ou non il a ce qu’il faut pour réussir.
 
1-2.pngMarcel : Les meilleurs chiens d’exposition sont élevés à cette fin. Xavier est un chien qui manifeste un 
« showmanship » sans pareil, et il a été élevé dans cette optique. Il a été entraîné pour toujours être sous contrôle. Il possède cette dynamique de terrier si propre à la race, et cette qualité doit être innée car on ne peut l’enseigner.
 
Nous enseignons aux chiens de porter attention et de se déplacer en ligne droite. La formation que nous leur donnons ne fait que renforcer les aptitudes qu’ils possèdent déjà.  Nous leurs indiquons de nous regarder avec une concentration totale. Finalement, il faut déterminer ce qui fonctionne pour chaque chien et ce qui les motive, que ce soit la nourriture, l’encouragement, les jouets, des sons ou bruits particuliers, etc. Il faut comprendre comment attirer et retenir leur attention.
 
 
Q : Quel est l’élément -clé que tout chien qui participe aux expositions de conformation doit maîtriser?
 
Lois : En ce qui concerne l’entraînement, cela dépend de la race, surtout chez les terriers et les Kerry bleus; il n’y a rien comme l’attitude d’un Kerry bleu dans l’enceinte lorsqu’il se déplace avec un mouvement à couper le souffle. Je crois que c’est l’aspect qui ne manque jamais d’attirer l’attention d’un juge.
 
Marcel : Si le chien doit avoir cette magnifique présentation, il doit le vouloir. Il doit manifester une volonté de travailler avec son maître et avoir un désir intense de plaire. Vous voulez un chien intéressé qui prend plaisir à être dans l’enceinte, non seulement pour s’y trouver, mais pour performer à vos côtés. Xavier est un chien qui a une personnalité toute désignée pour l’enceinte – c’est ce qui en fait un Top Dog!
 
Outre ce qui précède, le conditionnement a aussi une place importante. Il faut des exercices spécifiques et précis pour développer la masse musculaire propre à la race. L’exercice et le conditionnement doivent être adaptés à la race et aux caractéristiques souhaitées; c’est un élément important pour tous les chiens, depuis les chiens nains jusqu’aux chiens de sport.
 
Q : Nous avons tous vécu des journées moins réussies que d’autres, ce qui arrive quand on travaille avec des chiens. Avez-vous des conseils pour ces journées?
 
Lois : Tout dépend du chien; il faut surtout bien le connaître. Et la seule manière de connaître à fond un chien est de travailler et pratiquer ensemble à l’intérieur comme à l’extérieur de l’enceinte et en suivant des cours d’entraînement. Ils ne sont pas des robots et ne performeront pas nécessairement de la même manière chaque fois qu’ils se trouvent dans l’enceinte. D’ailleurs, ce n’est pas l’objectif. Ils ont tous une attitude, une personnalité qui leur est propre. Chaque prestation vous indiquera ce qu’il faut améliorer et ce qu’il ne faut pas répéter. C’est à vous de déterminer ce qu’il faut faire pour que le chien donne la meilleure performance qui soit.
2-2-1.pngQ : Avez-vous des conseils à offrir aux débutants dans ce sport?
 
Lois : À mon avis, toute personne qui veut se lancer dans le monde des expositions canines doit avoir un mentor. Si le mentor possède la même race que la vôtre, tant mieux, mais l’important est qu’il partage sa passion pour cette activité et qu’il veuille aider les nouveaux-venus au sport, car ce n’est pas toujours évident et les premières expériences dans l’enceinte sont plus souvent qu’autrement intimidantes.
 
Je crois fermement que je ne serais pas rendue à ce niveau sans l’aide de mes mentors. Surtout avec un chien comme le Kerry bleu qui exige énormément de toilettage car l’apparence compte beaucoup lors d’une première impression. Sans mentor, l’apprentissage est plus ardu et il est difficile de maintenir le cap sans se décourager. C’est pourquoi le mentor est si important.
 
Marcel : Le conseil le plus important que je puisse donner est d’assurer que vous et le chien vous amusiez. Il est impossible de toujours gagner, alors il est essentiel d’avoir du plaisir. Et si vous vous divertissez, le chien se divertira tout autant.
 
Trouvez un mentor. Une personne que vous respectez et qui possède une connaissance approfondie de la race. Travaillez avec cet individu et recherchez les experts chevronnés de votre sport qui pourront vous prodiguer des conseils.
 
Des cours de maniement bien contrôlés qui reproduisent l’environnement des expositions sont aussi de grande importance. Lorsque vous vous trouvez dans l’enceinte, vous n’avez que deux minutes pour impressionner le juge, alors apprenez à bien utiliser le temps alloué pour présenter le chien à son meilleur.
 
1TSD_001.jpg
Pro-Plan-Blog-FR-1.jpgBOT-Blog-FR-1.jpg

















 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

Jacqueline Boychuk

Jacqueline Boychuk

Jackiy Boychuk est un membre du personnel du CCC, un membre du Club Canin Canadien et un propriétaire de deux braques allemands à poil court. Pendant son temps libre, elle participe à des expositions de conformation et s’adonne à la chasse avec ses chiens.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Mars 2019 > Trucs et astuces d’un Top Dog en conformation