Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

Ils ont du flair : le premier concours de travail de flair du CCC

mai 02, 2019
Trucs et astuces pour le travail de flair – entraînement et organisation d’un concours.

Le concours de travail de flair inaugural du CCC a remporté un franc succès! Organisé par le North Gower Dog Club le dimanche 17 mars 2019, 71 recherches ont eu lieu et onze titres de Travail de flair instinct et trois titres de Travail de flair novice ont été accordés; les trois titres Novice ont été décernés au husky sibérien, Achilles (propriétaire Maryrose McIntyre), au berger allemand, Ryder (propriétaire Françoise Adam) et au corgi Pembroke, Miller (propriétaire Sandra Hebert).

aE2cIU7WTCHzuameVOl6_scent-1-1.jpgBrenda Kearns, propriétaire du Dog Ranch où a eu lieu le concours nous dit : « Notre juge Chris Hansen a accompli un travail remarquable avec ses cachettes et elle a su partager son savoir. Chris a en outre entraîné quelques préposés qui ont aidé à cacher les odeurs, ce que la plupart des clubs ne font pas. » Kearns ajoute que : « Les chiens qui ont remporté le plus de succès sont ceux qui savaient ce qu’on attendait d’eux. Ces chiens avaient obtenu des titres de pistage, ou leurs propriétaires avaient déjà participé à des événements de travail de flair avec eux aux États-Unis. »

Comme c’est le cas pour toute nouvelle initiative, un apprentissage est inévitable. La préparation est essentielle et comme dans tout événement, l’entraînement assure le succès. Une excellente façon d’apprendre tout sur le sport avant de se lancer dans cette nouvelle aventure est d’assister à un concours sans son chien pour tout simplement observer, ou mieux encore, offrir ses services en tant que bénévole.

Par où commencer

L’incroyable capacité olfactive des chiens rend ce sport idéal pour toutes les races. Lors des recherches, le chien doit localiser une odeur cachée – ce qu’on appelle cachette – et alerter son manieur lorsqu’il l’aura trouvée. Le manieur doit donc avoir confiance en l’instinct du chien et savoir décrypter le signal envoyé par ce dernier lorsqu’il trouve l’odeur. On permet au manieur de toucher et de féliciter le chien pendant la recherche et de l’encourager à continuer en utilisant des commandements tels « cherche » ou tout autre commandement approprié. Des gâteries ou un jouet peuvent être utilisés lorsqu’une odeur est trouvée afin de le motiver à poursuivre sa recherche.

NGudzgXZQRqYxt4eXlXY_scent-2.jpgL’utilisation de contenants est la façon la plus facile d’introduire le chien au travail de flair. Dans le niveau Instinct, le chien doit trouver l’odeur dans un de cinq contenants identiques. Des boîtes pour chaussures en plastique du type qu’on trouve dans les magasins tels Dollarama font très bien l’affaire. Au début, vous pouvez utiliser de la nourriture pour les recherches. La gaulthérie couchée est l’odeur utilisée pour les niveaux Instinct et Novice. Plus vous introduisez les odeurs utilisées dans les concours tôt, plus le chien saura trouver rapidement ces odeurs.

Pour l’entraînement ainsi que les concours, il faut appliquer une goutte de l’huile d’essentielle sur un coton tige, puis l’insérer dans une paille en plastique (collectionnez ces pailles pendant qu’elles sont encore disponibles). La paille est ensuite placée dans un contenant ou attachée à un objet. Les cotons tiges ainsi imbibés peuvent être conservés environ un mois. Après, on devra les «rafraîchir ».

Prêts pour la compétition?

Lors d’un concours, le chien doit effectuer trois recherches : contenant, intérieur et extérieur.

Au fur et à mesure que le chien avance d’un niveau à l’autre, l’aire de recherche s’agrandit, le nombre de cachettes et d’odeurs augmente, et on ajoute des distractions.

Vous pouvez pratiquer les trois types de recherches à la maison. Pour les recherches à l’intérieur, la cachette peut être insérée entre les coussins d’un canapé, collée sur un cabinet ou une patte de chaise avec un ruban adhésif, ou placée sur une étagère ou à l’intérieur d’un tiroir. À l’extérieur, on peut la coller sur une poubelle avec un ruban adhésif, la placer sur un outil au sol, dans le BBQ, ou dans un pot de fleurs. En compétition, il y a trois divisions de tailles pour les chiens, alors tenez compte de la taille du chien lorsque vous placez les cachettes.

Le sport peut être pratiqué seul, mais il y a des avantages à travailler en groupe ou à participer à des cours. Un copain peut vous aider en plaçant les cachettes et en observant les signaux donnés par le chien (qui auraient pu vous échapper) lorsqu’il trouve l’odeur. Un processus de sensibilisation est aussi important pour préparer le chien à la compétition. En ayant des recherches variées dans des lieux différents avec des distractions, tel un terrain de stationnement ou un parc, et en utilisant divers contenants, vous lui enseignez à se concentrer sur la tâche qu’il doit accomplir et à ne pas se laisser distraire.

Organiser un concours

Un concours de travail de flair peut avoir lieu n’importe où. Le club doit avoir un édifice pour les recherches intérieures et avec contenants, mais il n’est pas nécessaire que l’endroit soit spacieux. Les aires de recherche doivent toutefois être hors de la vue des exposants, donc il faut prévoir un endroit séparé pour les cages, possiblement à l’extérieur.

L’installation des aires de recherche exigent un bon nombre d’accessoires tels de vieux meubles, des petits appareils ménagers, des tondeuses, etc., bref ce qu’il faut pour les cachettes.

Les clubs reconnus par le CCC doivent préalablement tenir un match sanctionné de travail de flair pour être admissibles à organiser des concours. Un match sanctionné est un outil précieux pour apprendre tous les aspects d’un concours de travail de flair : évaluer les endroits propices, former les bénévoles, travailler avec les juges et les aider à obtenir l’approbation de juger.

mN4q7QtLQ6679CMASIlF_scent-3.jpg

Le travail de flair est tout aussi intéressant pour vous que pour votre chien. Si vous voulez en apprendre plus sur ce sport, trouver un match sanctionné dans votre région ou faire participer votre propre club, veuillez consultez le site web du CCC.

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Mai 2019 > Ils ont du flair : le premier concours de travail de flair du CCC