Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

Media Contact

Personne-ressource pour les médias

Contact for Sponsors and Partnerships

Personne-ressource pour les commanditaires et partenariats

FAQ

Second Wedge Brewery : Sadie le Labrador noir aide à modifier la réglementation en Ontario

novembre 21, 2019
With-Peter-B.jpgSadie, un retriever Labrador noir, a contribué à l’assouplissement de la règlementation sur la présence des chiens dans les terrasses et les brasseries en Ontario. 

La brasserie artisanale Second Wedge a ouvert ses portes à Uxbridge, Ontario en décembre 2015. Salle de dégustation plutôt que pub, on n’y servait pas de repas, uniquement quelques aliments emballés. Les propriétaires Rob Garrard et Joanne Richter y emmenaient leur Labrador noir Sadie pour travailler (et charmer les clients), et ils encourageaient les propriétaires de chiens à faire de même, comme c’est le cas dans les pubs britanniques.

Au début, la brasserie offrait des collations emballées. Toutefois, Uxbridge regorge d’excellents restaurants et les clients se sont éventuellement mis à acheter des mets à emporter pour ensuite les déguster au Second Wedge où ils pouvaient, accompagnés de leurs compagnons canins, déguster un repas et un verre de l’excellente bière brassée sur place.

Nommée pour le lieu où elle est située, la deuxième de quatre sections de la moraine d’Oak Ridges appelées en anglais wedges, c’est-à-dire des parcelles de forme plutôt cunéiforme, la brasserie attirait de nombreux visiteurs venus de l’extérieur qui profitaient de la beauté de la nature avoisinante pour faire de la course à pied, du cyclisme, ou tout simplement pour se promener dans les sentiers, Uxbridge étant la capitale des sentiers au Canada. Une bonne bière désaltérante couronnait parfaitement une journée d’activités dans la nature.

Second Wedge, brasserie artisanale où les chiens étaient les bienvenus, est devenue une réussite locale jusqu’au 29 juillet cette année, date à laquelle une plainte anonyme fut déposée auprès du Durham Region Health Department. Neuf jours plus tard, une deuxième plainte est déposée. Malgré le fait que toutes les inspections précédentes avaient accordé la permission d’admettre les chiens sur les lieux, la deuxième plainte a provoqué l’annulation du droit d’avoir un chien sur place, y compris Sadie. Un  avis a été affiché sur la porte principale avisant que les chiens n’étaient plus permis dans la salle de dégustation. 
 
Le 30 août, la brasserie a lancé une pétition en vue de permettre la présence des chiens dans les brasseries. Elle a été signée par 7 000 individus et a reçu le soutien de 40 brasseries ontariennes. Les propriétaires ont en outre initié des démarches auprès du gouvernement provincial.

Fort heureusement, le député provincial d’Uxbridge-Pickering est Peter Bethlenfalvy, le président du Conseil du Trésor. Le 4 octobre, il a présenté une demande officielle au député Prabmeet Sarkaria, ministre associé délégué aux Petites Entreprises et à la Réduction des formalités administratives, demandant que la province examine les règlements du code de la santé. 

Le samedi 2 novembre, Bethlenfalvy, Sakaria et Christine Elliot, la vice-première ministre et ministre de la santé, se sont joints à plusieurs politiciens locaux et régionaux dans la salle de dégustation du Second Wedge Brewery pour une annonce importante. Y étaient également présents Richard Paquette, membre du Conseil d’administration du CCC de la zone 4, et Mike Macbeth, membre à vie du CCC et résidente d’Uxbridge, représentant le Club Canin Canadien et le Dandie Dinmont Terrier Club of Canada. Mme Macbeth était accompagnée de deux de ses chiens. 
La salle était comble avec de nombreux supporteurs et leurs chiens. Malgré la foule, les chiens étaient calmes et dociles, y compris le schnauzer standard de Peter Bethlenfalvy. Pas un seul aboiement ne fut entendu, prouvant que les chiens bien élevés méritent l’opportunité d’accompagner leurs propriétaires au Second Wedge.

M. Paquette et Mme Macbeth ont eu l’occasion de discuter avec M. Bethlenfalvy avant l’annonce du gouvernement. Ils l’ont assuré du soutien du CCC en appui de toute règlementation favorable aux chiens et lui ont offert des informations détaillées sur les milliards de dollars dépensés annuellement dans l’industrie canine, soulignant ainsi les avantages financiers en plus de l’importance culturelle de la cynophilie.

the-ministers.jpg

Les trois députés de l’Ontario ont annoncé la proposition d’un projet de loi qui permettrait aux entreprises d’admettre les chiens à l’intérieur des établissements tels les brasseries (où les aliments ne sont pas préparés) ainsi que sur les terrasses extérieures des restaurants. Si la loi est adoptée, elle entrerait en vigueur le 1er janvier 2020 et les modifications proposées offraient aux propriétaires d’entreprises plus de choix et de flexibilité.

En attendant, Sadie a repris son poste – qu’elle considère un emploi à temps plein – et accueille à nouveau les clients au Second Wedge Brewery à Uxbridge.

Consultez le site Web du CCC pour en savoir plus sur l’appui du CCC à la modification proposée au règlement et la manière dont vous pouvez transmettre vos commentaires.
 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

canada, membre du CCC canada, membre du CCC

Author InformationInformation sur l’auteur

Mike Macbeth

Mike Macbeth

Journaliste d’affaires de profession, le passe-temps et la passion de Mike Macbeth se concentrent sur le monde des chiens de race pure. Éleveuse de deuxième génération (sa mère a fondé l’élevage renommé Glahms en 1951), Mike est fondatrice et présidente du Dandie Dinmont Terrier Club of Canada et membre à vie du Club Canin Canadien. Elle a en outre exercé la fonction de juge lors d’expositions prestigieuses dans plus de 30 pays sur six continents. 

Glahms a produit plus de gagnants du Meilleur de l’exposition toutes races que tous les élevages de Dandie Dinmonts de l’histoire et fut nommé « Kennel of International Significance » par Dog World Magazine en 2008. 
Professionnellement, Mike est écrivaine de troisième génération. Elle est l’auteure des ouvrages à succès « Silver Threads Among the Gold » et « Quiet Achiever ».  

De 2008 à 2013, Mike a élaboré les programmes éducatifs au PawsWay Discovery Centre, le premier centre d’éducation canine et féline au monde situé à Toronto. Elle a aussi rédigé les profils de races pour le programme de sélection des races du Centre, conçu pour aider les gens à sélectionner le chien de race pure qui convient le mieux à leur mode de vie.
 
Élue une de cinq meilleurs juges au Canada en 2013, le Canadian Professional Handlers Association lui a remis le prix d’excellence pour l’ensemble de ses réalisations.  
Mike s’est impliquée dans l’univers des chevaux pur-sang pendant plusieurs années et elle est d’avis qu’une solide connaissance des chevaux est importante pour tout bon juge d’exposition canine. Mike et son époux Clancy Goodfellow vivent sur une ferme de 50 acres dans la région d’Uxbridge Hills en Ontario avec leurs quatre Dandie Dinmonts.
 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
 Security code

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Novembre 2019 > Second Wedge Brewery : Sadie le Labrador noir aide à modifier la réglementation en Ontario