Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

Un nouveau chiot pendant la COVID-19

avril 14, 2020


Quelques conseils pour les acheteurs de chiots en pleine pandémie

Je dois dire que c'est un blogue que je ne m'imaginais jamais écrire, mais me voilà. Alors que nos courageux travailleurs de la santé continuent à lutter contre la COVID-19, les acheteurs de chiots sont confrontés à de nombreux et nouveaux défis ce printemps. Voici quelques conseils qui vous seront utiles si vous prévoyez acheter un chiot pendant cette période difficile.


8EUFoIGiSnCqheJ3h7xQ_iStock-1073967370-1.jpg

Méfiez-vous des escroqueries


Il n’est pas rare de chercher le réconfort en période d’incertitude. Pour nous qui aimons tant les chiens, il n’y a rien de plus réconfortant qu’un adorable petit chiot à câliner. Malheureusement, des personnes innocentes sont souvent victimes d’escroqueries par certains criminels qui profitent de cette période précaire pour leur promettre un chiot qui n'existe pas. Surveillez bien les signaux d’alarme. Des photos volées sont parfois utilisées pour annoncer la vente de chiots. Lorsque vous voyez des photos sur le site d’un vendeur ou dans une annonce en ligne, faites des recherches d’images de la race concernée dans Google. Commencez par inscrire le nom de la race dans le navigateur, par exemple « bouvier bernois »  ou « chiots bouviers bernois », puis sélectionnez « images » sous la barre de recherche. Les photos que vous avez vues sur les sites web des vendeurs correspondent-elles à celles que vous voyez sur ces pages? Si c'est le cas, cliquez sur la photo. Le site web correspond-il à celui du chenil qui annonce les chiots à vendre?  Si ce n'est pas le cas, il s'agit probablement d'une photo volée et peut-être d'une escroquerie.
 
Faites une petite enquête. Obtenez le nom et le prénom de l’éleveur. Demandez au Club Canin Canadien si l’individu est un membre en règle du Club. Exigez qu’on vous donne des références de personnes qui ont acheté un chiot dans le passé. Cherchez le nom de l’éleveur sur Facebook ou dans un moteur de recherche. L'éleveur communique-t-il uniquement par courrier électronique? Si oui, demandez un appel téléphonique ou une session Facetime.
 
Parlons d'argent. Est-ce que le vendeur est impatient de prendre votre paiement? De nombreux éleveurs exigent un dépôt lors de la réservation d’un chiot d'une portée, mais ce dépôt n’est demandé que suite à plusieurs conversations par courrier électronique ou par téléphone et après qu’un questionnaire ait été rempli par l'acheteur potentiel. Chaque fois que quelqu'un est surpris par le prix d'un chien de race pure, je cite le décorateur d'intérieur Miles Redd : « Achetez le meilleur et vous ne pleurerez qu'une fois », puis j’adapte la citation pour l’achat d’un chiot de race pure en disant :
« Achetez DU meilleur et vous ne pleurerez qu'une fois. »



gsuBMca0TGGR0WgtBaPA_iStock-608001308.jpg

Acheter un chiot pendant la COVID-19

 
L'achat d'un chiot pendant cette période exceptionnelle est un défi, mais c’est tout à fait possible si on tient compte de quelques protocoles de sécurité et qu’on sélectionne un éleveur responsable. Bien qu'il soit normal que les éleveurs invitent les acheteurs de chiots dans leurs foyers pour voir où les chiots ont été élevés et pour rencontrer la mère et les chiots de portée, il n'est pas possible actuellement de le faire en toute sécurité. Ne soyez pas surpris si l'éleveur utilise Facetime ou partage des vidéos montrant l’endroit où sont gardés ses chiens. Vous pourrez ainsi observer les interactions entre les chiots et obtenir une bonne idée du tempérament et de la personnalité de la mère.

Une grande partie des documents liés à l'achat d'un chien de race pure peuvent être transmis en ligne à l'aide du courrier électronique, d'une imprimante et d'un scanneur. Les éleveurs ont la possibilité d’envoyer certains documents à l'avance pour que vous puissiez les imprimer, les signer, les scanner et les renvoyer, et il existe de nombreuses applications pour numériser les documents que vous pouvez télécharger sur votre téléphone intelligent. J'en utilise une appelée « Genius Scan » depuis des années et j'en suis très satisfait.

Récupérer votre nouveau chiot sera une expérience différente de ce qu'elle aurait été il y a quelques mois à peine. Suivez les directives du gouvernement et travaillez avec l'éleveur pour établir un protocole sécuritaire. Une certaine souplesse sera de mise, p. ex. le paiement électronique au lieu d'espèces, la finalisation des accords par voie électronique avant le départ du chiot, la modification du lieu où vous irez chercher le chien et bien d'autres choses encore. La communication est essentielle.



xRdp5c3yQDKtDaP0Iku3_iStock-174492070.jpg

La socialisation


La socialisation des chiots en cette période de distanciation physique présente d'énormes défis et nécessitera une grande créativité de votre part en tant que nouveau propriétaire.

Vous devrez le socialiser depuis votre domicile jusqu'à ce que le chiot puisse être socialisé face à face. Ouvrez et fermez les parapluies, utilisez le mélangeur et l'aspirateur. Il existe de nombreuses vidéos de socialisation de chiots en ligne qui reproduisent des sons que vous ne pourrez peut-être pas recréer à la maison, comme des sirènes, le tonnerre, la circulation et bien d'autres. Faites porter aux membres de votre foyer des chapeaux, des lunettes de soleil, des habits de neige, etc. Sortez des sentiers battus, et assurez-vous de le socialiser de manière plus traditionnelle en toute sécurité dès que les autorités vous le permettront.

Vous trouverez en ligne de nombreux cours d’entraînement pour chiots auxquels vous pouvez vous inscrire. Il est important de prendre au sérieux ces cours en pratiquant quotidiennement les nouveaux commandements, en utilisant toujours le renforcement positif et en terminant les courtes sessions de formation des chiots sur une note positive.

Bien que pour nos chiens ce soit une bonne nouvelle que plusieurs d'entre nous restent à la maison avec eux toute la journée, il est important de les habituer à être laissés seuls. Laisser le chiot dans sa cage ou son enclos d'exercice pendant de courtes périodes tout au long de la semaine (pendant que vous travaillez dans une autre partie de la maison ou que vous faites vos courses) facilitera la transition lors de votre retour au travail.

Nous vivons dans une époque extraordinaire. Pendant cette période de grande inquiétude, un nouveau chiot pourrait bien être ce dont nous avons besoin pour traverser cette crise. En acquérant les connaissances, en se préparant et en sachant que cette période est unique et temporaire, nous pouvons en toute sécurité et avec succès accueillir de nouveaux chiots dans nos foyers.





Veuillez noter que je ne suis pas un professionnel de la santé animale. Je suis un propriétaire de chiens expérimenté et membre du Club Canin Canadien. Il s'agit simplement de mes conseils et de la manière dont je m'y prendrais pour acheter et socialiser un chiot ce printemps.



 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien. Il vit à Toronto avec Measha, son grand caniche. 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Dionne Suzanne
Adoption COVD-19
2020-04-15 23:20:27

Dionne Suzanne
Adoption COVD-19
2020-04-15 23:20:21

  Is eight = eight ? (true/false) (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Avril 2020 > Un nouveau chiot pendant la COVID-19