Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

Premier Member Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Online Registration

Inscription en ligne

FAQ

La socialisation d’un chiot de la COVID

juin 23, 2020

Comment exposer un chiot à de nouvelles situations en pleine pandémie


J'ai un nouveau chiot et nous sommes inscrits pour les cadeaux chez Ren's Pets! Je blague (mais ce serait fort apprécié). J'ai acheté mon chiot doberman au début du mois de mai. Elle est née fin février et mérite donc d’être appelée « chiot de la COVID ». Oui, c’est bien une expression qui existe.  

Malgré le fait que notre univers ait été bouleversé ce printemps, l'anticipation et l' enthousiasme de voir les photos de la portée, de discuter avec son éleveur (qui est formidable) et d'enfin prendre possession du chiot nous ont permis de traverser une période difficile.

Mon chiot doberman « Lourdes » est, comme prévu, un pur plaisir et elle est absolument magnifique. Bien que mes trois chiens forment une bande plutôt hétéroclite, elle s'entend très bien avec mon grand caniche et mon terrier dandie dinmont l'adore.

La socialisation d’un chiot est essentielle pour assurer qu’il devienne un membre bien adapté à la famille ainsi qu’à la société. Exposer le chien à de nombreuses et diverses expériences est la clé du processus de socialisation et le choix du bon moment est primordial. De nombreuses études ont été réalisées sur le développement des chiots, mais la plupart reconnaissent que les expériences vécues au cours des trois ou quatre premiers mois de la vie du chiot le façonneront pour la vie. Il est important de commencer tôt une socialisation sécuritaire, et vous devez la poursuivre tout au long de la vie du chien.

Cela étant dit, la pandémie mondiale COVID-19 a sans aucun doute imposé des restrictions sur bon nombre d’outils, d’endroits et d’expériences que j'aurais normalement utilisés pour socialiser un chiot. La  créativité est donc de mise car le temps ne joue pas nécessairement en notre faveur.

Si votre famille a accueilli un nouveau chiot pendant la pandémie, voici une liste des moyens que j'ai utilisés pour socialiser mon nouveau chiot et qui pourraient vous aider.

*Notez toutefois que la socialisation de mon nouveau chiot avec des chiens à l’extérieur de ma famille n'a commencé qu'au moment de sa deuxième série de vaccins. Parlez avec l'éleveur et le vétérinaire de votre chien afin de choisir le moment approprié pour les rencontres avec d'autres chiens en bonne santé et bien élevés.Bien que la socialisation des chiots soit nécessaire, je ne suggère en aucun cas à quiconque d'enfreindre les directives et les lois de distanciation sociale ou de mettre sa propre santé ou celle des autres en danger pour ce faire

85NEgAqFRarYkjj45BF5_iStock-146715466-1.jpg

Les promenade

« P », voilà un mot magique. Selon la taille de votre chiot, vous pouvez généralement commencer à le promener en laisse à son propre rythme à partir d’environ huit semaines, en augmentant progressivement la durée de la promenade. La règle que j'ai toujours suivie est la suivante : une promenade de cinq minutes pour chaque mois du chiot. Par exemple, un chiot de trois mois peut sortir pour une promenade de quinze minutes, un chiot de quatre mois peut sortir pour vingt minutes, ainsi de suite.

La marche est fantastique à tant de niveaux, non seulement pour l'exercice, mais pour les possibilités d'entraînement et la façon dont elle expose votre chiot à plein d’expériences tout en maintenant une distanciation sociale. Pour approprier une citation du célèbre Dr Seuss : « Ô les endroits où vous irez et Ô les choses que votre chiot verra! ».

Lors d'une promenade en laisse, un chiot peut apercevoir, renifler et entendre les chiens qui passent et qui aboient dans les cours; les autres personnes, y compris celles qui utilisent une aide à la mobilité; les voitures, les camions, les autobus, les ouvriers de la construction, les enfants qui jouent, rient, pleurent et crient, et la liste ne s’arrête pas là! Je laisse le chiot assimiler le tout. Nous pouvons prendre une pause pour qu'il observe, s'éloigne, aboie ou grogne un peu jusqu'à ce qu'il commence à être plus à l’aise avec une situation donnée. Si quoique ce soit le rend nerveux, par exemple tout récemment, Lourdes n'a pas aimé le bruit d'une camionnette qui faisait marche arrière, alors je l’écarte de la situation et le rassure calmement avec des éloges et des gâteries. Je fais très attention de ne pas montrer trop d'émotion en réconfortant le chiot car si vous paniquez, cela peut être interprété par un chien comme un signe que la situation ou le bruit étrange est grave. N'oubliez pas que le chien s’attend toujours à ce que vous soyez le maître et votre réaction dans la plupart des cas influencera sa réaction.

Si votre quartier n’offre pas des situations telles que celles mentionnées ci-dessus, élargissez votre champ d’action. Plusieurs provinces en sont à la phase deux de réouverture; les centres d’achats seront de plus en plus achalandés et une promenade en laisse à l’extérieur de l’édifice offrira l’occasion d’observer de nombreuses gens et plein d’action.   

Certaines quincailleries et magasins de fournitures pour animaux autorisent à nouveau les chiens dans leurs commerces, ce qui constitue une autre excellente expérience pour le chiot, qu'il soit en laisse ou assis en toute sécurité dans un panier. Assurez-vous cependant d'appeler à l'avance ou de consulter leur page web ou les médias sociaux pour vérifier que les chiens sont autorisés à entrer avant de vous y rendre.


BkPCwjIZRCao2r4xjAgC_iStock-944733452.jpg 

Les sorties en voitur

Qu'il s'agisse des bruits de circulation, des employés qui parlent à votre chiot, des stationnements d'épicerie ou des déplacements rapides à l’extérieur de la ville pour découvrir des chevaux et des vaches, une promenade en voiture est un excellent moyen pour le chiot de voir le monde tout en permettant de garder les distances avec les autres. En plus du volet « socialisation » des déplacements en voiture, ces premières expériences positives aideront votre chiot de former des associations agréables avec l’automobile et les futures sorties n’en seront que plus agréables.
 

Les vidéos en direc

Les plateformes de vidéos en ligne comme YouTube fournissent aux nouveaux propriétaires de chiots un outil précieux pour les habituer à diverses situations. Depuis le confort de votre salon, vous pouvez exposer le chien aux sons d'un orage, d'une rue animée, de différents accents, etc. Si vous avez une idée en tête, les chances sont qu’il existe probablement une vidéo sur le sujet. Commencez avec un faible volume et augmentez le dans la limite du raisonnable. Une fois de plus, le chiot se tournera vers vous pour être rassuré dans ces situations et votre attitude calme lui montrera que ces sons ne sont pas source d’inquiétudes.

Si vous travaillez depuis la maison, une réunion virtuelle par vidéoconférence ou téléconférence est un excellent moyen d'exposer le chiot à de nombreuses voix différentes. Veillez simplement à garder le bouton « muet » allumé lorsque vous ne parlez pas pour éviter que votre chiot n'intervienne dans la conversation!

hoCo8uP6T62bmUYBaujn_iStock-1147988830.jpg

Les accessoire

C’est le temps tout indiqué pour sortir les accessoires utilisés lors de vos cours de théâtre au secondaire et d’exposer votre chiot à de nouvelles expériences! Chapeaux, perruques, cannes, parapluies, talons hauts, foulards, béquilles et bien d'autres articles ménagers peuvent être utilisés pour exposer votre petit aux nombreux accessoires dont nous nous servons.
 

Les classes d’entraînement

Si votre province est dans une phase qui permet les rassemblements avec des personnes qui ne font pas partie de votre foyer, je recommande vivement une classe d’entraînement pour chiots. Nous avons eu la chance de nous inscrire à un excellent cours et avons pu voir Lourdes briller. Outre l'apprentissage des commandements, elle est exposée chaque semaine à de nouvelles personnes (portant des masques) et à d'autres chiens. De plus, elle reçoit plein de gâteries!
 

Le toiletteur

Une grande erreur commise par de nombreux propriétaires de chiots est d'attendre que ce soit absolument nécessaire avant d’exposer leur chien à une première expérience chez le toiletteur. Le toiletteur de votre chien est un élément important de son équipe de bien-être et ils devraient se rencontrer dès le début. Si votre région permet le toilettage en toute sécurité, prenez un rendez-vous dès que possible car ils sont réservés des semaines à l'avance. Les séchoirs à cheveux, les coupe-ongles, les tondeuses bruyantes et les autres chiens présents sont une excellente occasion d'explorer un tout nouveau monde lors d’une journée sous l'œil attentif d'un toiletteur expérimenté. Pour des conseils sur comment trouver un excellent toiletteur, cliquez ici.

 
dWtOCsToSeiZfaBSG1cf_iStock-1129883911.jpg

Ce ne sont là que quelques-unes des méthodes que j’ai utilisées pour aider à socialiser mon nouveau chiot doberman tout en respectant la distanciation sociale imposée par la COVID-19.

Que faites-vous pour socialiser votre chiot de la COVID? Faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous, et restez en toute sécurité! 
                                    



 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

chiots, conseils, Ian Lynch, Tips chiots, conseils, Ian Lynch, Tips

Author InformationInformation sur l’auteur

Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien. Il vit à Toronto avec Measha, son grand caniche. 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  = seven - seven (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Juin 2020 > La socialisation d’un chiot de la COVID