Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 200 Ronson Drive
Bureau 400
Etobicoke (Ontario)
M9W 5Z9
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

Questions posées par l'éleveur

septembre 09, 2021

Trouver le bon chien peut exiger plusieurs entretiens entre l'éleveur et l'acheteur d’un chiot.

Vous avez choisi une race qui, selon vous, conviendra à votre famille et à votre mode de vie. Vous avez trouvé un éleveur et il est maintenant temps de le contacter. Les éleveurs préoccupés par la préservation de leur race ont passé des années à étudier leur race et les lignées (l'ascendance et l'histoire génétique de leurs chiens). Ils étudient également de très près leurs chiots en cours de développement et font tout leur possible pour leur trouver le foyer le plus approprié en fonction du caractère et du tempérament uniques de chaque chiot. Les éleveurs de bonne réputation posent beaucoup de questions avant de placer leurs chiots, dont ils sont très fiers, dans de nouveaux foyers. Cela se fait souvent par le biais d'un questionnaire en ligne et de conversations. Pour vous donner une idée des questions qu'un éleveur pourrait vous poser, et des raisons pour lesquelles il le fait, j'ai rassemblé quelques exemples courants de mes amis éleveurs.

 

Pourquoi voulez-vous cette race ?

L'avantage des chiens de race pure est qu'ils sont prévisibles. Bien que tous les chiens soient des individus, les sujets d'une même race et surtout les sujets d'une même lignée ont généralement une apparence et un comportement similaires.

Ce qui vous plait chez une race particulière pourrait faire de vous un candidat idéal pour un chiot.

J'ai récemment demandé à une personne ce qui l'attirait chez les rottweilers. Elle m'a répondu : « Ils ont un poil facile à entretenir, ils ne sont ni trop grands, ni trop petits, et sont extrêmement dévoués. Ils sont aussi très intelligents, aiment travailler et sont polyvalents. » Une telle réponse indique à l'éleveur qu'elle a fait ses recherches et qu'elle comprend la nature de cette race de chiens de travail. Cela montre également qu'elle a passé du temps avec des sujets adultes, ce que vous devez faire avant de choisir une race. Vous pouvez observer les chiens adultes lors d'une exposition ou d'un événement de performance si vous ne connaissez personne dans votre entourage qui en possède un. Tous les chiots sont mignons, mais ils ne le restent pas longtemps. Je me réjouis d'entendre que quelqu'un est intéressé par une race particulière parce qu'il a été charmé par le chien adulte de la même race appartenant à un ami ou à un membre de la famille.


Parmi les réponses qui feront frémir un éleveur responsable, citons « Céline Dion en possède un », « les enfants adorent les 101 Dalmatiens », « pour offrir un cadeau à mon conjoint », « pour régler mes problèmes de couple » ou « pour divertir les enfants ». 

Il est important de se rappeler que les chiens sont des êtres vivants, et non des accessoires ou des jouets. Ce n'est pas parce que votre enfant a aimé un chien dans un film ou une émission de télévision que votre maison est adaptée à un animal vivant (votre enfant a-t-il aussi aimé « Le Roi Lion »?).

L'arrivée d'un chiot à la maison exige une planification et un engagement de la part de toute la famille. Il ne faut donc pas l'acheter sur un coup de tête, à titre de surprise ou pour réparer une relation. Si vous cherchez une solution rapide pour votre couple, mieux vaut regarder ailleurs. L'arrivée d'un nouveau chiot à la maison peut être un ajustement difficile qui peut entraîner davantage de problèmes relationnels. On ne peut pas attendre d'un chiot qu'il fasse le travail d'un conseiller conjugal. Et comme je l'ai déjà dit, les chiots ne restent pas longtemps des chiots. Il est important de prévoir comment la version adulte du chien que vous envisagez ajouter à votre famille va s'intégrer à votre style de vie.

Pour trouver la race de chien qui vous convient le mieux, vous devez être honnête avec vous-même et avec l'éleveur. Vous devez vous demander si vous pouvez vivre avec le niveau d'énergie de la race. Avez-vous le temps de socialiser et d’entraîner un chien? De consacrer du temps au toilettage? Il arrive qu'un acheteur potentiel de chiots soit un bon propriétaire de chien, mais pas pour la race qui l'intéresse. Un éleveur responsable vous mettrait probablement en contact, dans ce cas, avec une personne ou un club consacré à une race plus appropriée.

 

Parlez-moi votre expérience antérieure avec les chiens …

Certaines races requièrent un propriétaire plus expérimenté. Cela peut être dû à de nombreuses raisons, notamment les besoins en matière d'exercice, le niveau d'intelligence, la taille, la propension à la chasse, les besoins en matière de toilettage, etc. Les chiens très intelligents sont peut-être faciles à éduquer, mais cela ne signifie pas toujours qu'ils sont plus faciles à garder. Un chien intelligent a besoin d'être diverti. Beaucoup. Un colley border sera certainement un chien intelligent, mais si vous pensez qu’il contentera d'une simple promenade autour du quartier une fois par jour, vous risquez d’être déçu.


 

Décrivez-moi vos conditions de vie...

Il est très important pour un éleveur de savoir où le chien va vivre. « Quelle grandeur ou quel type de maison? », « Êtes-vous locataire ou propriétaire? », « Quelle est la dimension de la cour? », « Est-elle clôturée ? », sont autant de questions que l'éleveur peut vous poser.

Bien que je considère que l'on peut avoir un chien de n'importe quelle taille dans une maison de n'importe quelle grandeur à condition que ses besoins en matière d'exercice soient satisfaits, les chiens plus grands sont plus faciles à garder dans des espaces plus grands, en particulier pour les foyers occupés par plusieurs enfants ou pour les nouveaux propriétaires de chiens.

Un terrier cairn qui s'excite et fait des « zoomies » dans un appartement est très différent d'un rhodesian ridgeback qui fait la même chose. Certaines races peuvent également être bruyantes ou bavardes, de sorte qu'un appartement ou un condo n'est pas toujours la meilleure solution.


Les éleveurs s'assurent également que votre chien disposera d'un endroit sûr sur votre propriété où il peut courir, faire ses besoins et explorer. Une cour clôturée est l’endroit idéal pour le laisser sortir. Le chien peut profiter de l'espace, des sons et des odeurs de l'extérieur, et vous avez la tranquillité d'esprit de savoir qu’il est confiné en toute sécurité. S'il est bon de disposer d'un espace sûr pour laisser le chien courir et explorer, cela ne signifie pas que vous pouvez le laisser dehors sans surveillance pendant de longues périodes. Les chiens doivent être surveillés, même lorsqu'ils se trouvent dans un endroit sécurisé.

De plus, le fait d'avoir un tel endroit n'est pas une excuse pour ne pas faire une promenade quotidienne avec votre chien. Les promenades dans les espaces publics sont essentielles non seulement pour son bien-être physique, mais aussi pour le développement de ses aptitudes à la socialisation et d'une bonne santé mentale. Je dois ajouter qu'avoir une cour clôturée n'équivaut pas à un bon foyer pour un chien. Les chiens gardés dans une cour sans promenade quotidienne sont très probablement jaloux des chiots des maisons dont les propriétaires dévoués les emmènent faire plusieurs promenades chaque jour pour explorer le monde qui se trouve à l'extérieur.

Il arrive qu’un l'éleveur vous demande si vous êtes locataire ou propriétaire pour s'assurer que vous n'aurez pas de problèmes avec le propriétaire ou les autres locataires si vous ramenez un chiot à la maison. Souvent, l’éleveur demandera à une personne intéressée de lui donner les coordonnées de son propriétaire pour s'assurer que les animaux de compagnie sont autorisés. La dernière chose que l'une ou l'autre des parties souhaite, c'est que le nouveau chiot soit obligé de retourner chez l'éleveur.


 

Avez-vous des enfants?

La plupart des races s'accommodent bien des enfants avec lesquels elles sont élevées SI ces enfants sont respectueux des chiens. Les enfants doivent comprendre le langage corporel des chiens et respecter des règles strictes : ne pas toucher un chien pendant qu'il mange ou qu'il dort, ne pas le malmener, le tirer ou le piquer, etc. Certaines races prennent leur rôle de protecteur très au sérieux et n'acceptent pas facilement que des personnes inconnues (enfants et adolescents compris) entrent et sortent de leur maison ou de leur cour toute la journée. D'autres races ont une attitude du type « plus on est nombreux plus on

s'amuse ».

Certaines races naines sont trop délicates pour les jeunes enfants et doivent être chez des familles avec des enfants plus âgés qui respecteront la taille du chien.
 


Quels autres chiens vivent dans la maison?

Il est important de mentionner les autres chiens qui vivent actuellement dans votre foyer afin que l'éleveur puisse décider si cette race convient à votre famille, ainsi que pour décider du chiot qui s'adaptera le mieux à votre situation. Un éleveur peut vous demander quelle est la race de votre chien actuel, sa taille approximative et son âge, et s'il est joueur ou s'il se tient plutôt à l'écart. En règle générale, le deuxième chien que vous ajoutez à votre foyer doit être du sexe opposé à celui que vous avez déjà. Les paires de même sexe peuvent être difficiles à gérer en raison de questions de dominance et de l'ordre de la meute. La plupart des gens préfèrent ne pas avoir pas deux mâles ensemble, mais j'ai remarqué que certaines races, en particulier chez les lévriers ou les chiens courants, partagent aisément un foyer avec un autre mâle. Plus vous donnerez d'informations à l'éleveur sur le chien qui partage déjà votre vie, plus il sera en mesure d'adapter le chiot à votre famille, y compris à votre chien actuel.

 

Quelle est votre situation professionnelle?

Idéalement, vous souhaitez pouvoir passer une grande partie de la journée avec votre chien. Comme de plus en plus de personnes peuvent télétravailler, les chiens peuvent être avec leur « meute » pendant la majeure partie de la journée, ce qui est idéal. Si vous avez un travail qui vous éloigne de la maison pendant plus de huit heures par jour, cela ne vous empêchera pas nécessairement de devenir propriétaire d'un chien, mais un éleveur vous demandera ce que vous prévoyez de faire pour vous occuper du chiot pendant la journée, en particulier pendant la première année. Si vous avez d'autres membres de la famille à la maison, cela fonctionne très bien. Sinon, engager quelqu'un pour promener et distraire le chien est une excellente idée. Un entraînement à la cage est également indispensable pour les chiens qui doivent passer plus de quelques minutes seuls à la maison, sans surveillance.

Les chiens coutent cher et il est important d'être franc avec soi-même en ce qui concerne les finances lorsqu'il s'agit d’en acheter un. L'achat du chiot lui-même peut être coûteux, mais les frais continueront à s'accumuler lorsque vous devrez acheter de la nourriture, des jouets, une cage, des cours d'entraînement, des vaccins, une assurance, etc. Si votre situation financière est précaire, il est préférable d'attendre pour éviter que la pression financière que représente la possession d'un chien ne soit trop lourde.


 
Préférez-vous un mâle ou une femelle ?

Une autre question fréquemment posée est celle du sexe. Quel sexe préférez-vous? Comme indiqué ci-dessus, les éleveurs placent généralement des chiots du sexe opposé à celui du chien qui vit actuellement dans la maison. Si le chiot sera le seul chien à vivre dans la maison, les acheteurs peuvent ne pas avoir de préférence. Bien qu'il y ait généralement peu de différence entre les sexes dans la plupart des races, j'ai toutefois remarqué quelques différences entre les chiens mâles et les chiens femelles. Sur le plan esthétique, les mâles ont tendance à avoir des caractéristiques physiques plus prononcées, à être plus grands et avoir un poil plus fourni que les femelles. En ce qui concerne la personnalité, je trouve que les mâles ont plus un côté « vive la fête » et que les femelles ont tendance à être un peu plus stoïques. Il y a, bien sûr, des exceptions, car tous les chiens sont des individus. Je trouve que mes femelles ont tendance à favoriser une personne de manière plus évidente. Il y a des raisons pour lesquelles vous pourriez préférer un mâle, notamment le fait qu'ils n'ont pas de cycle de chaleur et, si vous faites de la course à pied, je vous suggère une femelle, car les mâles aiment lever la patte à tous les arbres le long d'un parcours.

 

Chien d’exposition ou animal de compagnie?

Un éleveur peut vous demander si vous recherchez un chien d'exposition ou un chien de compagnie. Alors, quelle est la différence?

Même si tous les chiens sont des animaux de compagnie, certains éleveurs considèrent comme un chien de « qualité d’exposition » tout chien qui ne présente pas de caractéristiques éliminatoires selon le standard de la race. D'autres n'utilisent ce terme que pour les chiots exceptionnels pour lesquels ils voient un potentiel de victoire dans l'enceinte de conformation.

Les chiots de qualité « animal de compagnie » présentent généralement des différences si minimes que seul un expert de la race peut les remarquer, comme la couleur des yeux, la position des oreilles, la profondeur de la poitrine, la longueur du museau, etc. Les chiots de qualité animal de compagnie et de qualité d'exposition proviennent tous des mêmes parents et sont tous soignés avec la même intensité d'amour.

Si vous envisagez exposer votre chien, vous voudrez commencer avec le meilleur chiot possible. Ceci étant dit, il est important de se rappeler que tous les chiens sont des créatures vivantes et qu'un beau chiot du point de vue de la conformation peut finir par grandir de quelques centimètres en plus ou en moins par rapport au standard. Vous devez également mentionner si vous espérez participer sérieusement à un sport canin comme l'agilité ou les concours sur le terrain, car cela influencera le choix de l'éleveur, qui choisira probablement un chiot plus confiant pour vous.

 

Adulte ou chiot?

Les chiots sont pleins d'énergie, doivent être éduqués et requièrent beaucoup de surveillance et d'attention. C'est pourquoi certains foyers sont mieux adaptés pour accueillir un chien adulte plutôt qu'un chiot. Quoiqu'il ne soit pas aussi facile à trouver qu'un chiot, avec un peu de patience et de persévérance, ceux qui veulent un chien adulte pourront trouver un bon compagnon.


Il arrive parfois qu'un jeune candidat à l'exposition ne grandisse pas comme le souhaitait l'éleveur, qui cherche alors à le placer dans un foyer aimant comme animal de compagnie. Les éleveurs responsables reprennent également leurs chiots lorsque les propriétaires ne peuvent pas s'en occuper pour cause de maladie, d'accident, de divorce ou d'autres situations malencontreuses. Les éleveurs responsables déplacent des montagnes pour s'assurer que leurs chiens ne finissent jamais dans un refuge. Parfois, si le moment est bien choisi, un acheteur qui recherche un chien plus âgé obtient un excellent chien déjà bien entraîné et socialisé. Si vous recherchez un chiot plus âgé ou un chien adulte et que l'éleveur n'en a pas actuellement ou ne connaît pas de chien disponible dans son réseau, vous pouvez contacter le club national ou régional de la race en question.
 



L'achat d'un chiot est une décision importante qui va affecter votre vie pour les 12 à 15 prochaines années. Lorsque vous cherchez à acheter un chien, une partie du travail d'un éleveur responsable consiste à s'assurer que ses chiens conviennent à vous et à votre famille. Les éleveurs versent sang, sueur et larmes pour élever de bons chiots.

Des questions telles que celles énumérées ci-dessus permettent de déterminer si les chiots iront dans le bon foyer où ils pourront s'épanouir toute leur vie, et en répondant honnêtement aux questions de l'éleveur, vous l'aiderez à vous trouver le chiot qui vous convient.

 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

 Ian Lynch

Ian Lynch


Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  Is three < than five? (true/false) (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Septembre 2021 > Questions posées par l'éleveur