Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 5397 Eglinton Avenue W.
Bureau 101
Etobicoke (Ontario)
M9C 5K6
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

Les cinq réclamations d'assurance pour chiots les plus courantes de Trupanion

juin 09, 2023

Nous avons fait équipe avec nos partenaires d'assurance pour animaux de compagnie chez Trupanion pour étudier les réclamations les plus courantes concernant les chiots dans leur base de données. Lisez la suite pour en savoir plus sur les cinq maladies les plus fréquentes chez les chiots, que tous les propriétaires de chiens devraient connaître.

 
1. Vomissements et diarrhées
Les maux d'estomac peuvent toucher les animaux de tout âge, et les chiots ne font pas exception à la règle. « Les vomissements et la diarrhée peuvent avoir des causes très diverses : indiscrétion alimentaire, parasites, intolérance alimentaire, obstruction. De plus, les recommandations en matière de diagnostic et de traitement varient en fonction des facteurs historiques et de la présentation », explique Dre Caroline Wilde, vétérinaire chez Trupanion. Si votre chiot souffre de vomissements ou de diarrhée, consultez un médecin.
 
La demande d'indemnisation la plus élevée pour des vomissements et des diarrhées concernait un chiot de trois mois. La police de Trupanion a versé 15 641 $.
 

2. Ingestion d'un corps étranger
Les chiots veulent tout manger! Ils adorent mâchouiller - c'est un comportement naturel. Malheureusement, il arrive que le jeu et la mastication normaux des chiots conduisent à l'ingestion d'un corps étranger! « Chaque fois qu'un patient vomit, il faut toujours envisager l'ingestion d'un corps étranger comme cause potentielle », déclare Wilde.

La demande d'indemnisation la plus élevée pour l'ingestion d'un corps étranger par un chiot de neuf mois s'est élevée à 29 121 $. La police de Trupanion a versé 26 209 $.
 

3. Boiteries
Imaginez la situation suivante : votre chiot est dans la cour et se met soudain à boiter. Que votre compagnon à quatre pattes soit chez vous ou dans un parc pour chiens, il peut se blesser. Malheureusement, les boiteries sont des problèmes courants chez les chiots et des réclamations fréquentes auprès de Trupanion.

Un bouvier bernois de huit mois s'est retrouvé avec une réclamation importante après une séance de jeu. À la suite d'une demande d'indemnisation de 11 031 $, la police de Trupanion a versé 9 928 $. 
 

4. Fractures
Une fracture peut survenir avec peu ou pas d'avertissement, que vous soyez en train de vous promener, de profiter d'une sortie en famille ou de jouer à la maison.

La demande d'indemnisation la plus élevée pour une fracture a été présentée par un chiot de six mois à la suite d'un accident en bateau. Avec 11 064 $ admissible, la police de Trupanion a versé 9 733 $.
 

5. Luxation de la rotule
Une luxation de la rotule peut affecter des chiens de toutes tailles et de toutes formes. « Le propriétaire de l'animal peut remarquer que son chien boite ou qu'il tient sa patte sur le côté », explique Wilde.

Un chiot de dix mois avait 14 164 $ d’admissible et la police de Trupanion a versé 12 748 $.
 


Soyez prêts à faire face à l'imprévu avec Trupanion.

Ayez l'esprit tranquille en sachant que vos chiens sont couverts contre les maladies et les accidents inattendus grâce à l'assurance pour animaux de compagnie de Trupanion. Que vous soyez un propriétaire attentionné ou un éleveur dévoué, Trupanion s'engage à vous offrir la meilleure valeur en matière d'assurance médicale pour animaux de compagnie afin que vous puissiez vous concentrer sur ce qui compte le plus : la santé de vos chiens.

Si vous êtes un éleveur membre du CCC, le partenariat de Trupanion avec le Club Canin Canadien vous donne un accès prioritaire au Programme de soutien aux éleveurs de Trupanion. Ce programme a été conçu spécifiquement pour les éleveurs et l'adhésion est entièrement gratuite. En plus de l'offre Go Home Day, qui permet aux éleveurs de proposer à leurs acheteurs une offre spéciale de Trupanion pour une couverture d'assurance de 30 jours, les éleveurs ont accès à un responsable des relations et à un matériel spécialement conçu pour leurs trousses de chiots.

Inscrivez-vous dès aujourd'hui pour que vous puissiez envoyer votre prochaine portée à la maison avec une patte d'avance!

 

Trupanion est une marque déposée appartenant à Trupanion, Inc. Souscrite au Canada par Omega General Insurance Company et aux États-Unis par American Pet Insurance Company, 6100-4th Ave S, Seattle, WA 98108. Vendu et administré au Canada par Canada Pet Health Insurance Services, Inc. dba Trupanion et aux États-Unis par Trupanion Managers USA, Inc. (licence CA n° 0G22803, NPN 9588590).
 
Vendu et administré au Canada par Canada Pet Health Insurance Services, Inc. dba Trupanion et aux États-Unis par Trupanion Managers USA, Inc. (licence CA n° 0G22803, NPN 9588590).

 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.


Author InformationInformation sur l’auteur

Trupanion

Trupanion


Assurance médicale pour toute la vie de vorte animal. 

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  = four - six (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > June 2023 > Les cinq réclamations d'assurance pour chiots les plus courantes de Trupanion