Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 5397 Eglinton Avenue W.
Bureau 101
Etobicoke (Ontario)
M9C 5K6
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

À chacun sa place

août 22, 2023
L’importance de bien choisir le foyer d'un chiot.


Je laisse toujours à l'éleveur le soin de choisir mon chiot. Cela ne veut pas dire que je ne profite pas du plaisir d'acheter un chiot à un éleveur responsable. J'ai droit à toutes les photos de la portée et à une visite ou deux avec la portée avant le jour de l'achat, mais je fais confiance à la personne qui a passé des décennies avec sa race, des années avec la mère de la portée et des semaines avec les chiots pour savoir où chaque petit bout de chou doit être placé. J'ai été très satisfait de leurs choix.

Comment se déroule une collaboration fructueuse? Par de nombreuses conversations par téléphone ou par courriel. Soyez honnête avec l'éleveur sur ce que vous attendez d'un chien. Essayez de ne pas demander de précisions sur la couleur; vous pouvez bien sûr indiquer vos préférences, mais concentrez-vous plutôt sur le tempérament. Voulez-vous un chien d'agilité rapide et vif? Un chien de thérapie intuitif? Un compagnon fiable que vous pourrez emmener au travail tous les jours?

Bien que je recommande de ne pas se préoccuper de la couleur ou des marques, il est préférable d'être franc en ce qui concerne la préférence de sexe. Si la plupart des races présentent peu de différences entre les sexes, certains éleveurs ne placent pas les mâles dans des foyers avec d'autres mâles ou les femelles dans des foyers avec d'autres femelles. En règle générale, un couple de chiens de sexe opposé s'entendra mieux en cohabitant.

Lorsque vous communiquez avec un éleveur, n'oubliez pas de bien décrire votre domicile et votre mode de vie. Avez-vous des enfants qui font des allers-retours avec leurs amis tout au long de la journée? Vous êtes à la retraite et vous voulez un chien que vous pourrez emmener avec vous lors de vos déplacements à travers le pays? Vous venez de vous marier et vous travaillez tous les deux à la maison? Plus vous fournirez de détails, mieux ce sera, car l'éleveur pourra alors commencer à imaginer ses chiots dans chaque situation unique et les placer en conséquence.

Vous vous demandez peut-être pourquoi cela est nécessaire puisque les chiens de race pure d'une même race ont généralement le même tempérament. Bien que la prévisibilité soit un argument de vente majeur lorsqu'il s'agit de chiens de race pure, les personnalités ont tendance à varier légèrement au sein d'une même portée. Certains chiots sont plus sûrs d'eux, plus sensibles, plus calmes, etc. Un éleveur de chiens de race pure réputé passe du temps avec une portée et l'observe réagir à une variété de situations : un trajet en voiture, une rencontre avec le personnel vétérinaire pour les premières vaccinations, le bruit d'une chute d'un bol en métal, le ronronnement de l'aspirateur et bien d'autres situations encore. Ils observent également les interactions entre les chiots de la meute. Ils savent quel chiot est le chef de file, lequel est le plus soumis et lequel est le plus persévérant. Ils peuvent deviner assez précisément comment chaque chiot se comportera au quotidien avec vous et votre famille.

Voici quelques exemples de la manière dont les éleveurs responsables placent leurs chiots bien-aimés.

Par l'observation. Les éleveurs passent beaucoup de temps à observer leurs portées. Non seulement parce que ce sont d'adorables chiots, mais aussi pour voir comment ils gèrent les situations qui se présentent. Ils peuvent ainsi imaginer comment ils réagiront au quotidien dans leur futur foyer. L'éleveur remarquera lequel grimpe toujours sur ses genoux, lequel joue généralement seul et lequel prend l'initiative lors des jeux. Ces indices aident l'éleveur à placer les chiots dans les meilleures situations possibles.

En écoutant. Les acheteurs potentiels ont-ils mentionné qu'ils avaient un chat? S'intéressent-ils aux concours de travail sur troupeau? Leur père âgé leur rend-il souvent visite? Les conversations entre l'éleveur et l'acheteur aident l'éleveur à mieux comprendre le foyer et le mode de vie futur du chiot. Il n'y a pas de questions inutiles que l'éleveur puisse poser à l'acheteur potentiel d'un chiot. On ne sait jamais quand une information importante sera révélée, ce qui aidera l'éleveur à placer le chiot approprié au bon endroit.

En faisant appel à d'autres experts. De nombreux éleveurs travaillent avec un entraîneur, un comportementaliste ou une personne connaissant bien leur race pour faire réaliser des tests de tempérament indépendants. Les éleveurs travaillent souvent avec d'autres éleveurs, des juges et d'autres experts pour recueillir plusieurs points de vue sur la conformation et le potentiel d'exposition.

En ayant la confiance nécessaire pour dire non. Même s'il peut être difficile pour un acheteur potentiel d'apprendre qu'il n'obtiendra pas un chiot d'un éleveur, un refus peut être une bénédiction déguisée qui peut vous épargner, à vous et au chiot, de nombreuses difficultés. Certaines personnes ne sont pas adaptées à certaines races et d'autres ne sont tout simplement pas destinées à posséder des chiens.

Placer les chiots dans les meilleurs foyers possibles est une tâche que les éleveurs réputés prennent très au sérieux. Les éleveurs responsables écoutent activement ce que leurs acheteurs potentiels attendent d'un chien, se fient à leur intuition et, bien sûr, aident toujours leurs acheteurs lorsque le chiot s'installe dans son nouveau foyer. Ce soutien se poursuit tout au long de la vie du chien. J'ai été très satisfait des choix que les éleveurs ont faits pour moi, et si vous travaillez avec un éleveur réputé et que vous avez confiance en son jugement pour mettre le bon chiot dans votre foyer, je pense que vous le serez aussi!


 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

 Ian Lynch

Ian Lynch


Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  Is six = nine ? (true/false) (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > August 2023 > À chacun sa place