Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 5397 Eglinton Avenue W.
Bureau 101
Etobicoke (Ontario)
M9C 5K6
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

Un soutien quotidien aux chiens de race pure

décembre 11, 2023

Comment éduquer le public et protéger nos chiens

Il n'est pas toujours facile de défendre les chiens de race pure. Il semble souvent que ce soit une lutte difficile avec l'afflux constant de « races tendance », d'organisations de secours pour animaux à but lucratif et de médias ignorants qui mettent tous les éleveurs dans le même sac. Pour faire passer notre message, nous devons constamment promouvoir les formidables qualités des chiens de race pure et le faire d'une manière aimable et informative.

Il est difficile de placer un chien de race pure dans un foyer avant qu'un éleveur de « doodles » ne le fasse. Je pourrais parler longuement de ce sujet. Les mélanges de caniches sont produits en masse. Quiconque dispose de quelques milliers de dollars (oui, ils coûtent aussi cher que nos chiots soigneusement planifiés, testés pour leur santé, et provenant de bonnes lignées) et d'un ordinateur peut en trouver un à acheter presque immédiatement. Probablement plusieurs si les fonds le permettent, et il n'y a vraiment pas de temps d'attente car chaque région semble avoir plusieurs commerces qui les vendent. Et, si l'on ne veut pas aller les chercher, des éleveurs de « doodles » acceptent même des publicités Google dans des courriels auxquels on ne s'est pas abonné, mais que l'on doit effacer volontairement. 

Un de mes chiens est un grand caniche. C'est une femelle d'exposition à la retraite et elle est toujours aussi magnifique à l'âge de 12 ans. Sa robe est toujours propre et elle arbore une coupe appelée « coupe allemande », une coupe populaire et sportive pour les caniches. Bien que les caniches figurent régulièrement parmi les dix races de chiens les plus populaires du Club Canin Canadien depuis plus d'un demi-siècle, des étrangers m'arrêtent pour me dire qu'ils n'ont jamais vu un véritable caniche. Bien sûr, à la première rencontre de ce type, j'ai pensé qu’ils se moquaient de moi mais après réflexion, il y a de fortes chances qu'une personne d'une vingtaine d'années soit honnête avec cette affirmation.

Chaque fois que je rencontre quelqu'un qui n'a jamais vu un « vrai caniche », je l'encourage à le caresser et à découvrir sa douce personnalité. J'en profite pour leur expliquer gentiment quelques informations sur les caniches, comme le fait qu'ils sont l'une des races de chiens les plus intelligentes et qu'ils sont encore utilisés comme rapporteurs d'eau dans le monde entier, qu'ils existent en trois tailles différentes et qu'il est possible de couper leur poil de nombreuses façons, y compris la coupe « teddy bear », ou coupe d’ours à peluche, toujours très populaire chez les doodles.

Je prends toujours le temps de faire un brin de causette avec ceux qui veulent parler de mes chiens. Je vous recommande d'avoir quelques informations sur votre race à portée de main lorsque vous interagissez avec le public. Réagissez avec gentillesse et, si possible, avec humour aux idées préconçues qu'ils peuvent avoir sur votre race. Les gens me disent toujours qu'ils pensent que les caniches sont méchants. Je leur demande toujours si c’est parce qu'ils sont souvent les vilains dans les dessins animés? Dans 100 % des cas, ils répondent par l'affirmative et nous rigolons un peu. Prenez également le temps de voir s'ils ont des questions sur la race. On ne sait jamais ce que l'on sème.

Nous devons également être prêts à parler au public lors d'événements tels que les expositions, les concours et surtout lors des activités « rencontre avec les races », que les membres du CCC organisent partout dans le pays, tout au long de l'année. Nous devons nous rappeler que lorsque nous sortons nos chiens et invitons le public à les rencontrer, nous risquons d'être confrontés à des questions étranges et à des affirmations erronées. L'année dernière, j'ai assisté à la première édition de cette activité du CCC à la Royal Agricultural Winter Fair de Toronto. Le créneau horaire était réservé aux bouledogues et un éleveur avait apporté des chiens adultes fantastiques et deux adorables chiots. Bien entendu, la foule était ravie. Un homme s'est approché avec ses enfants et a déclaré que « tous les bouledogues sont malades ». J'ai pris une grande inspiration et avant que je ne puisse répondre, l'éleveuse du chien a calmement expliqué la différence entre un éleveur de basse-cour et un éleveur traditionnel éthique, ainsi que les tests de santé qu'elle effectue avant l'élevage et la façon dont la sélection des reproducteurs permet d'obtenir des bouledogues sains et heureux. L'homme et sa famille l'ont remerciée pour ces informations et sont repartis en sachant beaucoup plus de détails qu'ils n'en savaient dix minutes auparavant. Il est essentiel que le public nous voie lors de nos événements et en public et que nous prenions le temps de discuter. Je préfère de loin que le public obtienne des informations sur nos chiens de race pure auprès de nous plutôt qu'auprès d'une autre source. N'êtes-vous pas en accord?

Ne sous-estimez jamais le pouvoir d'une brève conversation ou d'un compliment avec un autre propriétaire de chien. Il n'est pas rare que j'arrête ma voiture, que j'en sorte et que je demande à un promeneur d'où vient son magnifique berger picard. Tout le monde n'est pas aussi extraverti que moi, mais cela vaut la peine de s'enthousiasmer pour les chiens de race pure et de créer une communauté. Même avec les propriétaires de chiens qui ne sont pas de race pure, je fais des compliments sur les bonnes manières. Dans mon quartier, il y a un mélange « pitbull » qui avait l'habitude d'être très réactif en laisse avec mes chiens lorsque nous nous croisions. Les propriétaires gardent désormais des gâteries à portée de main et ont appris à leur chien à se concentrer paisiblement sur eux lorsque nous passons. Je leur ai dit hier que j'étais très impressionné et je pouvais voir à quel point ils avaient travaillé dur et que leur chien avait fait un remarquable progrès. Ils ont été flattés et m'ont dit qu'ils utilisaient l'école de dressage que mes chiens avaient fréquentée! Ils m'ont ensuite posé plusieurs questions sur mes chiens.

Ce n'est un secret pour personne que l’adoption des chiens de refuges et d’associations de secours de races spécifiques est incroyablement populaire en ce moment. Les organisations à but lucratif, à la recherche d'argent, tentent de monter les uns contre les autres ceux qui achètent des chiens pour les placer et ceux qui achètent des chiots de race pure auprès d'éleveurs responsables. Cela étant dit, je suis heureux d'annoncer que, d'après mon expérience personnelle, les organismes à but non lucratif qui accueillent une race spécifique comprennent que les ces races traditionnelles sont à l'origine du concept de secours et qu'ils le poursuivent avec leurs races et leurs lignées. Les organisations avec lesquelles je suis impliqué sont également d'accord avec moi pour dire que les chiens de race pure ne sont pas le problème et que les éleveurs de basse-cour sont ceux qui remplissent les refuges de chiens (en particulier après Covid).

Je suis très heureux d'avoir établi un lien avec deux organismes canadiens responsables qui s'occupent des chiens canadiens dans le besoin. Pendant longtemps, j'ai évité ces organismes, craignant qu'ils ne nous accusent, nous les amateurs de chiens de race pure, d'être à l'origine de l'encombrement de leurs locaux, mais j'ai rapidement découvert que nous (les amateurs de chiens de race pure et les défenseurs des organismes qui recueillent les chiens dans le besoin) avions le même objectif: des foyers aimants pour toute la vie des chiens. En aidant ces deux organismes, j'ai réalisé qu'un bon organisme de secours procède à une évaluation détaillée, tout comme un éleveur responsable, afin de placer le bon chien dans le bon foyer (voir le blogue À chacun sa place). Je crois qu'il est très important pour nous, amoureux des chiens de race pure, d'être visibles et de nous impliquer dans les refuges et les organisations dont vous partagez les valeurs et l'éthique. Participez à une collecte de nourriture dans un refuge, à une marche, une manifestation,  ou à tout autre événement visant à collecter des fonds et amenez vos chiens pour susciter la conversation. Je suis heureux de participer à de nombreuses discussions et de pouvoir défendre les éleveurs de chiens éthiques lorsque c'est nécessaire.

Personnellement, je pense aussi qu'il est important de s'impliquer dans des activités autres que celles liées aux chiens. Joignez-vous à un groupe de lecture, à un club de conditionnement physique, à un cours de cuisine ou à toute autre activité de votre choix. Je crois que si les gens ne connaissent que les amateurs de chiens de race pure comme un groupe qui se cantonne à lui-même, nous ne pourrons jamais faire passer notre message. Ainsi, si quelqu'un est intéressé par un chiot de race pure, un ami peut dire : « Hélène de ma chorale élève des poméraniens. Je vais voir si elle connaît un éleveur ».

Les médias constituent un autre combat auquel nous sommes confrontés dans le domaine des chiens de race pure. Heureusement, je suis un communicateur. J'ai fait carrière à la télévision et à la radio au cours des 15 dernières années et je ne considère pas ma position comme acquise lorsqu'il s'agit de chiens de race pure. Je parle souvent de mes chiens bien-aimés et j'ai été ravi, en arrivant au travail un matin, de recevoir une douzaine de messages d'auditeurs me disant que, parce que j'avais parlé de mes terriers Dandie Dinmont, ils avaient tous répondu correctement à une question du jeu télévisé Jeopardy, la veille! En plus de raconter des histoires drôles sur mes chiens, je peux partager le plaisir et le dur labeur des éleveurs de chiens de race pure, informer le public des événements à venir et soulever des questions de défense des intérêts lorsque c'est nécessaire. Je suis toujours heureux de constater à quel point les auditeurs apprécient mes discussions sur les chiens. Je fais une pause chaque jour du Souvenir pour parler du rôle des chiens de race pure dans les deux guerres mondiales. Les auditeurs adorent cela et, si le jour du Souvenir tombe un week-end, ils me demandent de parler des chiens militaires à mon retour au studio. Je suis toujours touché par cette demande et heureux de raconter les histoires courageuses des chiens qui ont servi notre pays.

La plupart d'entre nous n'avons pas d'émission où nous pouvons promouvoir notre amour des chiens de race pure, mais nous pouvons contacter les sources d'information locales pour leur faire savoir que nous sommes disponibles pour appeler ou venir au studio et discuter chaque fois qu'un sujet nécessitant un expert se présente. Nous pouvons suivre les sources d'information sur les médias sociaux et corriger ou applaudir leurs articles, en fonction des faits qu'ils présentent. Nous avons tous nos propres réseaux sur les médias sociaux. Présentez-vous des informations positives et informatives sur le plaisir que procurent les chiens de race pure? Utilisez-vous le mot-clic de votre race dans vos messages Instagram et vos gazouillis? Je ne sais pas comment appeler les messages postés sur la plateforme "X" d'Elon Musk. Le monde entier fait des achats en ligne aujourd'hui, alors présenter des chiens de race sur votre site social est un excellent moyen d'entrer en contact avec ceux qui pourraient être intéressés à en savoir plus et peut-être un jour posséder à leur tour un chien de race pure.

Petit à petit, nous pouvons continuer à promouvoir notre amour pour les chiens de race pure. Présentez vos chiens sur vos propres réseaux sociaux, contactez d'autres propriétaires de chiens dans votre région, faites du bénévolat auprès d'associations caritatives pour chiens et gardez un œil sur les reportages des médias. Il s'agit avant tout de créer des liens.

Que faites-vous d'autre pour promouvoir les chiens de race pure? Faites-le moi savoir dans les commentaires ci-dessous!

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

 Ian Lynch

Ian Lynch


Ian Lynch est un comédien, une personnalité des ondes et un membre du Club Canin Canadien.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  = three - two (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Décembre 2023 > Un soutien quotidien aux chiens de race pure