Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 5397 Eglinton Avenue W.
Bureau 101
Etobicoke (Ontario)
M9C 5K6
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

Pourquoi choisir un chien de race pure?

janvier 17, 2024
Que vous trouviez votre nouveau fidèle compagnon dans un refuge ou chez un éleveur, il est important de faire un choix judicieux et de ne travailler qu'avec des personnes fiables. Au CCC, nous aimons les chiens. Tous les chiens. Des chiens de race pure qui remportent le Meilleur de l'exposition aux races mixtes qui obtiennent des pointages les plus élevés des concours, en passant par les majestueux loups sauvages. Bref, tous les chiens.

Chaque chien mérite un bon foyer et chaque bon foyer mérite d'avoir un chien qui lui convient parfaitement.

Tout au long de ma vie, j'ai possédé des chiens de race pure. Je chante les louanges des chiens de race pure quotidiennement et j'encourage ceux qui envisagent acheter un chien à bien examiner toutes les options et à prendre une décision en connaissance de cause.

Je dis aux acheteurs potentiels de chiots qui me demandent conseil qu'il y a trois endroits où l'on peut se procurer un chien et trois endroits où il ne faut surtout pas acheter un chien.

Les trois endroits où l'on peut se procurer un chien : 1. Un éleveur de chiens de race pure responsable. 2. Un refuge ou un service de protection des animaux à but non lucratif et de bonne réputation. Le numéro 3 va de pair avec le numéro 2 : il s'agit d'un refuge pour chiens de race pure organisé par un groupe de cynophiles dévoués. Les amateurs de chiens de race pure ont créé des services de secours et ils sont vraiment efficaces pour placer les chiens dans les bons foyers. De nombreux clubs de race nationaux et régionaux ont également une fonction de secours. Ces clubs sont composés de personnes passionnées par leur race et promptes à apporter leur aide lorsqu'un chien de leur race bien-aimée a besoin d'assistance.

Les trois endroits où il ne faut jamais acheter un chien : 1. Une animalerie. De nombreuses villes ont interdit la vente de chiots vivants parce que leurs chiots proviennent des endroits numérotés 2 et 3. 2. Une usine à chiots. Une usine à chiots est une entreprise d'élevage à grande échelle qui privilégie les profits plutôt que des pratiques d'élevage et des chiens sains. 3. Un éleveur de basse-cour. Il y a une grande différence entre un éleveur responsable, éthique et soucieux de la préservation de sa race et un éleveur de basse-cour. En une phrase, les éleveurs de basse-cour élèvent des chiens sans une bonne connaissance de la santé canine, des soins requis ou de la génétique, tandis que les éleveurs éthiques se consacrent à la bonne santé, au tempérament et à l'amélioration de leur race. Pour en savoir plus sur la manière de reconnaître un éleveur responsable, cliquez sur le lien suivant : Comment reconnaître un éleveur responsable.
 


Si vous vous lancez dans l'achat d'un nouveau chien, mon expérience m'incite à vous recommander vivement un chien de race pure provenant d'un éleveur responsable, et ce pour un certain nombre de raisons, dont les suivantes :


Les chiens de race pure sont prévisibles.

Il existe environ 400 races de chiens pure race sur la planète. Environ 200 d'entre elles sont reconnues par le Club Canin Canadien. L'un des aspects les plus intéressants des chiens est leur diversité. Si vous vous engagez à posséder un chien de façon responsable, il y a de fortes chances qu'il y ait une race qui conviendra à votre personnalité et à votre style de vie.


Havanese: Photo par Cheryl Drake


En examinant ce pour quoi un chien a été élevé, vous pouvez commencer à faire correspondre une race à votre vie. Le dalmatien a été élevé pour courir à côté de voitures tirées par des chevaux sur des kilomètres et des kilomètres. Si vous êtes un coureur invétéré, un dalmatien pourrait vous convenir. En revanche, si votre idée de l'entraînement consiste à faire tranquillement le tour du quartier, l'énergie du dalmatien pourrait bien être trop intense pour vous et vous pourriez envisager une race au rythme plus lent, comme le pékinois, l'épagneul tibétain ou le shih tzu. 

La prévisibilité est un énorme avantage pour les chiens de race pure. C'est la raison pour laquelle les bergers allemands sont utilisés comme chiens policiers, les retrievers Labrador pour guider les aveugles et les beagles pour patrouiller dans les aéroports. C'est également la raison pour laquelle certaines personnes caressent votre chien et sont au bord des larmes parce que son apparence et ses manières leur rappellent un chien bien-aimé de la même race de leur passé.

Les chiens de race pure sont prévisibles. Si vous aimez le berger Shetland de votre voisin, il y a de fortes chances que le chiot sheltie que vous achèterez à un éleveur responsable fasse à peu près la même taille, soit doté de la même intelligence incroyable, ait besoin de la même quantité de toilettage et d'exercice à l'âge adulte et puisse participer à des sports canins similaires. Dans le cas des races mixtes, les instincts, les robes et les tempéraments sont combinés et le résultat n'est que pure supposition et, le plus souvent, il s'agit d'une surprise. D'après ce que j'ai pu constater chez des amis qui achètent des chiens « tendance » (c'est-à-dire des chiens croisés), les surprises sont rarement positives. On découvre souvent que le « doodle » est beaucoup plus grand et plus actif que prévu, qu'il a un tempérament différent de celui annoncé et que son poil nécessite beaucoup plus d'entretien que promis, car un « doodle » est un mélange de types de robes. Cela mène rapidement à des nœuds douloureux lorsqu'ils sont laissés à l'abandon. 


Les chiens de race pure ont un passé qui peut être reconstituée.

Les chiens de race pure ont été développés pour remplir une fonction qui facilitait la vie des gens. Le pinscher Doberman est un chien de protection personnelle qui aidait son créateur lorsqu'il faisait du porte-à-porte pour collecter des impôts. Le colley barbu garde les moutons en travaillant aux côtés d'un berger, servant en quelque sorte de clôture mobile. Le terrier irlandais est un chien de ferme polyvalent qui élimine très efficacement la vermine des propriétés. De nombreux chiens de compagnie ont été créés pour servir de compagnons, mais aussi pour réchauffer les lits, car le chauffage central n'existait pas à l'époque de leur création, ainsi que pour tenir les chambres à coucher à distance de la vermine. 


Bouvier des Flandres: Photo par Mary Kurtz


Outre le fait de savoir pourquoi votre race a été créée, un chien de race pure élevé responsablement est également accompagné d'un pedigree qui vous permet de connaître sa famille réelle. Un pedigree est un document indiquant l'ascendance d'un chien de race pure. L'internet reliant désormais les amateurs de chiens du monde entier, il est souvent possible de saisir les ancêtres de votre chien dans une recherche et de voir des images des membres de sa famille!


Les chiens de race pure sont souvent soumis à des tests de santé.

L'un des principaux objectifs d'un éleveur éthique devrait être d'élever des chiens sains et en bonne santé. L'un des moyens d'y parvenir est de procéder à des tests sanitaires et génétiques. Un éleveur responsable s'assure que ses chiens sont testés par des spécialistes vétérinaires afin de réduire et/ou d'éliminer la possibilité de transmettre des problèmes de santé héréditaires aux générations futures. La plupart des races ont un club régional ou national qui dispose d'une liste de tests de santé recommandés pour leur race et qui attend de ses membres éleveurs qu'ils effectuent ces tests sur leurs chiens. Cela signifie-t-il que les chiens élevés de manière responsable ne tombent pas malades? Non, mais c'est la garantie que l'éleveur a pris toutes les mesures possibles pour ne mettre au monde que des chiots en bonne santé.


Les chiens de race pure sont souvent soumis à des tests de santé.

L'un des principaux objectifs d'un éleveur éthique devrait être d'élever des chiens sains et en bonne santé. L'un des moyens d'y parvenir est de procéder à des tests sanitaires et génétiques. Un éleveur responsable s'assure que ses chiens sont testés par des spécialistes vétérinaires afin de réduire et/ou d'éliminer la possibilité de transmettre des problèmes de santé héréditaires aux générations futures. La plupart des races ont un club régional ou national qui dispose d'une liste de tests de santé recommandés pour leur race et qui attend de ses membres éleveurs qu'ils effectuent ces tests sur leurs chiens. Cela signifie-t-il que les chiens élevés de manière responsable ne tombent pas malades? Non, mais c'est la garantie que l'éleveur a pris toutes les mesures possibles pour ne mettre au monde que des chiots en bonne santé.


Les chiens de race pure issus d'élevages de préservation sont souvent accompagnés de garanties de santé.

De nombreux éleveurs responsables vendent leurs chiens avec une garantie de santé. Les contrats varient. Certains contrats incluent une garantie contre tous les défauts génétiques jusqu'à un certain âge. D'autres garantissent contre des affections spécifiques. Pour qu'une garantie de santé fonctionne au mieux, je recommande aux acheteurs de chiots d'emmener le chiot chez leur propre vétérinaire peu après l'achat, et de prévoir un délai rapide pendant lequel le chiot peut être renvoyé à l'éleveur pour être échangé ou remboursé si le vétérinaire constate des anomalies.


Afghan Hound: Photo par Laurel Deptuch
 

Les chiens de race pure élevés par des éleveurs responsables bénéficient d'une assistance tout au long de leur vie.

On a souvent dit dans la communauté des chiens de race pure que, lorsque vous achetez un chien d’un éleveur responsable, vous bénéficiez d'une assistance 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pendant toute la durée de vie de ce chien. Bien que rien ne puisse remplacer les soins vétérinaires, lorsqu’un nouveau souci mineur arrive à l'un de mes chiens, je contacte souvent son éleveur pour savoir s'il a déjà rencontré une situation de ce type. Dans 99 % des cas, c’est effectivement le cas et il me donne la solution pour y remédier. Si vous achetez un chien à un vendeur de chiots qui n'a pas d'éthique, il ne répondra pas aux demandes qui ne mènent pas à une vente rapide.

Les éleveurs responsables savent que les chiens qu'ils mettent au monde sont en partie sous leur responsabilité de la mise bas au cercueil. Cela signifie que si, à un moment quelconque de la vie du chien, les propriétaires ne peuvent pas lui apporter les soins dont il a besoin, le chien est rendu à l'éleveur, qui le gardera lui-même ou lui trouvera un foyer approprié et aimant.

J'ai demandé à un ami qui était en contact avec un éleveur de « doodle » de lui demander ce qui se passerait s'il n'était plus en mesure de s'occuper du chien. L'éleveur a répondu par un simple « aucun retour ».

Les chiens de race pure ont un long héritage de personnes qui les ont aimés. Les nouveaux propriétaires sont souvent accueillis dans un groupe d'autres propriétaires qui partagent leur passion pour la race. Ces groupes ont parfois des pages Facebook, organisent des pique-niques annuels et tiennent d'autres événements sociaux où ils peuvent célébrer avec leurs chiens.

Parce que les chiens de race pure issus d'éleveurs responsables sont prévisibles, traçables, testés, garantis et soutenus par des experts, ils occuperont toujours une place importante dans mon foyer et mon cœur.

 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

 Ian Lynch

Ian Lynch

Ian Lynch est le leader créatif du Club Canin Canadien. Il tient un blogue, crée et anime des vidéos, commente des événements canins, organise des événements pour faire connaître les chiens de race pure au public, et bien d'autres choses encore. Il est fier d'être membre du Club Canin Canadien et possède des grands caniches et des terriers Dandie Dinmont.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  Is six > than four? (true/false) (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Janvier 2024 > Pourquoi choisir un chien de race pure?