Get In Touch

Entrer en contact

General

Général

mailinformation@ckc.ca Telephone 416-675-5511 TelephoneSans frais 1-855-364-7252 location 5397 Eglinton Avenue W.
Bureau 101
Etobicoke (Ontario)
M9C 5K6
hours
lundi à vendredi
9 h à 17 h
HNE
We're open right now! Nous sommes ouverts!

Membership Plus Toll Free

Adhésion Plus – sans frais

Order Desk

Bureau des commandes

Your Club is Here to Help!

Besoin d’aide? Le Club est à votre disposition.

Si vous avez perdu des documents d'enregistrement ou des certificats en raison de circonstances indépendantes de votre volonté (incendies, inondations, etc.), veuillez nous contacter en utilisant l'une des méthodes ci-dessus et nous pourrons vous aider à remplacer vos documents importants.

Un bref historique des Top Dogs du Canada

mars 13, 2024
Posséder un chien de haut niveau est un honneur qui n'est accordé qu'à peu de gens et dont tous les cynophiles se souviennent. Amener un chien au sommet de sa discipline exige des heures et des heures d’entraînement, de recherches, de conditionnement, de toilettage, de déplacements et, bien sûr, de l'argent. C'est un exploit qu'aucun propriétaire ne peut réaliser seul. Avant même que le chiot ne vous appartienne, il a fait l'objet d'années d'élevage minutieux et d'innombrables personnes de la communauté canine l'ont aidé à atteindre ce niveau.

J'ai pensé qu'il serait bon de revenir sur les débuts des Top Dogs du Canada et de revisiter quelques chiens exceptionnels du passé tout en regardant vers l'avenir du programme et des changements importants qui résulteront du partenariat entre le Club Canin Canadien et Canuck Dogs.

 

Quelques dates importantes dans l'histoire du programme Top Dog du Canada :


En 1963, les premières statistiques Top Dog en conformation ont été présentées par Elizabeth Dunn, éditrice du magazine Dogs in Canada. À l’époque, on parlait du « Blue Book of Top Winning Dogs ». La liste incluait les trois premiers classements toutes races, les trois premiers des groupes, et les trois premiers des races. La méthodologie n’était toutefois pas toujours cohérente; certaines années, seule la totalité des points étaient annoncée, d’autres, les points étaient ajoutés aux meilleurs de la race, meilleurs des groupes et meilleurs de l’exposition. Joan Morden fut la première statisticienne Top Dog officielle et chaque année jusqu’en 2010, un trophée commémoratif en son honneur était décerné au Top Dog en conformation.

Les statistiques sur l'obéissance ont été introduites en 1966. Au début, seul le nombre de chiens concourant dans chaque race était inclus dans la rubrique d'obéissance de Dogs in Canada de Betty McHugh.
 
En 1974, les premières statistiques Top Dog en obéissance compilées par Betty McHugh ont été publiées dans le magazine Dogs in Canada.

En 1988, Barry Truax a pris en charge la compilation des statistiques Top Dog en conformation, en mettant au point un programme informatique qui a permis d'élargir la couverture pour inclure les statistiques de performance par groupe et toutes races. En 1991, ce même programme a été utilisé pour compléter les statistiques Top Dog en obéissance.

Avant 1998, on publiait des statistiques occasionnelles des événements sur le terrain. Juin 1998 a marqué le premier numéro officiel de Dogs in Canada portant sur les concours et épreuves sur le terrain, combinant un éditorial consacré à ces événements avec les
meilleurs en course sur leurre (Bonnie Goebel), les meilleurs chiens d’arrêt (Sue Deyell), et les meilleurs retrievers (Dennis Voigt).


En 2008, Dogs in Canada a cessé d'être publié. Le Club Canin Canadien pris en charge le projet et s’est mis à générer les statistiques Top Dog pour les diverses disciplines, à l’exception toutefois des événements sur le terrain.

Le Top Dog en agilité a été publié pour la première fois en 2009. Développé par Seanna O'Neill, il s'agissait d'un regroupement des dix premiers par points, des dix premiers par verges par seconde et des cinq premiers de chaque race. Dans un effort pour être plus inclusif, en 2012, le Conseil d'agilité du Club Canin Canadien a introduit un système de pointages de qualification et le Top Dog en agilité reformulé a adopté le même format que les autres disciplines, soulignant les réalisations des concurrents au niveau de la race, du groupe et au niveau toutes races.
 
En 2011, les statistiques Top Dog ont été publiées pour la première fois sur www.ckc.ca, reprenant là où l'ancien site Dogs in Canada s'était arrêté avec des statistiques officielles et le retour des entrevues avec les gagnants.

En 2013, les statistiques Top Dog en rallye ont été diffusées pour la première fois, tandis que les concours pour beagles ont élargi la catégorie des événements sur le terrain lors des résultats de 2017.


En 2015, le CCC a créé une nouvelle catégorie, Top Dogs multidisciplinaires, afin de reconnaître les réalisations impressionnantes des chiens polyvalents qui performent avec brio dans différents styles d'événements. À l'époque, un seul chien dans l'histoire du CCC s'était hissé parmi les dix meilleurs toutes races dans deux disciplines, et il l'a fait brillamment, réalisant l'impossible pendant six années consécutives avec son manieur Charlie MacMillan. Baptisé à juste titre « Fly'r », ce magnifique retriever doré s'est retiré de l'enceinte en tant que légende et a inspiré toute une nouvelle génération de Top Dogs à améliorer leur polyvalence.

Cela n'a pas tardé! Les résultats de 2016 ont permis au monde de découvrir le labrador « Caesar » et sa propriétaire et manieuse, Heather Watts. Bien que Caesar soit le premier chien que Heather ait entraîné, cela ne les a pas empêchés de remporter la couronne multidisciplinaire en 2017.  

En 2019, Eauchien's Quinta (nom usuel « Quinta »), chien d'eau portugais, s’est classée premier chien d'agilité toutes races ainsi que quatrième chien de rallye toutes races en 2019, et cinquième chien d'eau portugais en obéissance, ce qui a fait de Quinta le premier chien multidisciplinaire à se classer parmi le Top 10 dans trois événements différents! Tammy Hibberson et Leslie McCracken sont les fières éleveuses et propriétaires de Quinta.
 
Au fur et à mesure que le programme Top Dog se développe, il devient de plus en plus clair que cette croissance est due aux chiens et aux propriétaires qui tissent des liens en compétition, aux équipes qui se présentent chaque week-end et qui transforment les défis en exploits, laissant derrière elles une traînée de records battus et de premiers classements de leur race. Alors que les concurrents de tout le pays attendent avec impatience les résultats officiels Top Dog du CCC, une nouvelle saison de Top Dog a déjà débuté et des milliers d'équipes ont déjà commencé à défendre leurs titres ou à tenter pour la première fois de se rendre au sommet. Dans le sport canin, il n'y a pas de garantie - les nouveaux propriétaires, les concurrents débutants et les novices de toutes sortes ont revendiqué leur place parmi les vétérans et les professionnels dans les meilleurs dix toutes races.
 
Fin 2023, le Club Canin Canadien annonce que TOUS LES CLASSEMENTS TOP DOG sont maintenant disponibles sur CanuckDogs.com. Les cynophiles peuvent consulter les classements pour l'agilité, le travail sur troupeau et tous les événements sur le terrain, y compris les beagles, les courses de leurre, les chiens d'arrêt, les retrievers et les épagneuls.
 
En plus de ces excellentes nouvelles, on a également annoncé que le classement des performances sur CanuckDogs.com indique désormais tous les chiens ayant remporté des victoires lors des qualifications, et non seulement les dix meilleurs. Les classements pour ces événements sont mis à jour chaque semaine. (N'oubliez pas qu'il y a un délai entre la fin d'un événement et la soumission des résultats au CCC et leur vérification et confirmation).

Début 2024, le Club Canin Canadien annonce de nouvelles propositions Top Dog, y compris un accent sur les propriétaires manieurs et une répartition des Top Dogs par province. Cette expansion permettra au Club de célébrer plus de chiens et d'identifier les meilleurs chiens gagnants (qui pourraient ne pas être en mesure de participer à toutes les plus grandes expositions du Canada).

2023 était la dernière année des Top Dogs multidisciplinaires. Avec le lancement des titres de versatilité (qui sont gratuits pour les membres du CCC), le Club Canin Canadien dispose d'une nouvelle façon de célébrer les chiens qui participent à de multiples événements. Le programme des titres de versatilité comprend plus de 30 événements et offre six titres différents.

 

Bravo aux Top Dogs de l'année dernière, aux Top Dogs des décennies passées et aux Top Dogs de demain!
 
Photo :
1989 - CH JAMELYN SECOND EDITION. Terrier Lakeland
1977 - CH. KISHNIGA’S DESERT SONG. Barzoï.
2001 - CH FREESPIRITS FAR AND AWAY. Doberman Pinscher. 

1995 - CH DAWIN HIGH FALUTIN. Grand caniche.
 
 

The opinions expressed by authors on the Canadian Kennel Club Blog and those providing comments are theirs alone, and do not reflect the opinions of the Canadian Kennel Club or any of its employees.

Les opinions et les commentaires exprimés dans le blogue du Club Canin Canadien sont ceux des auteurs et ils ne reflètent pas les opinions du Club Canin Canadien ni de ses employés.

Author InformationInformation sur l’auteur

 Ian Lynch

Ian Lynch


Ian Lynch est le leader créatif du Club Canin Canadien. Il tient un blogue, crée et anime des vidéos, commente des événements canins, organise des événements pour faire connaître les chiens de race pure au public, et bien d'autres choses encore. Il est fier d'être membre du Club Canin Canadien et possède des grands caniches et des terriers Dandie Dinmont.

Share this ArticlePartagez l’article

 
instagram logo
Comments
Blog post currently doesn't have any comments.
  Is one < than eight? (true/false) (please enter the answer to the question or statement)

Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article > Previous Post >Prochain article >


AccueilHome > Le courrier canin > Mars 2024 > Un bref historique des Top Dogs du Canada